Challenge de lecture MadmoiZelle 2022

8 Février 2013
35
145
3 679
Bilan mai : 40/100

Petit mois niveau lecture. Je n’ai pas lu grand-chose qui m’a plu. Un peu déçue, mais je reviens de vacances en France où j’ai acheté pleeeins de choses qui me font très envie !

18. Un livre qui parle de livres ou de lecture

J’irai cracher sur vos tombes de Boris Vian

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

58. Un conte

En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


60. Un classique de non-fiction

Nuit de Elie Wiesel

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


23. Un livre d’un auteur arabophone et 27. Une bande dessinée ou un roman graphique

L’arabe du futur T1 et T2 de Riad Sattouf

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


40. Un polar/thriller

La maison du péril d’Agatha Christie

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


59. Un classique de la littérature policière ou du roman noir

L’aliéniste de Caleb Carr

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


76. Un livre qui fait partie du Rory Gilmore reading challenge

Le meilleur des mondes de Aldous Huxley

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
5 Décembre 2012
234
1 102
3 814
Hop, petit bilan du mois de Mai! :happy:

7. Un livre qui se lit en un jour et 46. Un livre young adult: Heartstopper vol. 1 et 2, Alice Oseman
Bon c'est un peu LA série du moment sur Netflix, et ça faisait un moment que j'étais tentée de lire les livres! Finalement, comme toujours avec le Young Adult, j'ai trouvé ça un peu trop simple en terme de dialogues et de scénario - mais je ne suis clairement pas la cible. C'est une mignonne petite romance adolescente comme on en a lues des dizaines... Le dessin laisse vraiment à désirer: si Alice Oseman n'avait pas déjà connu un petit succès sur Webtoon je pense qu'aucune maison d'édition n'aurait accepté de publier des romans graphiques avec des dessins aussi faiblards. Mais ça reste choupi, et une bonne lecture pour les adolescents (avec en plus une romance gay qui n'est pas toxique!).

28. Un roman qui parle de sorcières: Circe, Madeline Miller
Je suis partie en Grèce ce mois-ci, j'ai donc emporté les deux romans de Madeline Miller et des poèmes de Sappho dans ma valise. Et quelle bonne idée j'ai eu: Circe est un roman exceptionnel. Il retrace bien sûr la rencontre avec Ulysse et la transformation de son équipage en pourceaux, mais l'autrice va beaucoup plus loin et retrace la généalogie de la sorcière, son enfance, son bannissement du monde des dieux... Elle explore des questions très intéressantes (ex: les traumatismes causés par la guerre et les tueries, le poids de l'immortalité...). J'ai besoin d'attendre encore un peu de l'avoir bien digéré, mais il se pourrait qu'il rejoigne mes coups de cœurs de l'année.

73. Un livre à la couverture moche: The Song of Achilles, Madeline Miller
The Song of Achilles est aussi un roman superbe qui humanise les héros de la Guerre de Troie (et franchement c'est pas du luxe... On peut pas dire que l'Iliade les rende particulièrement sympathiques). L'histoire d'Achilles et de Patrocle n'est plus à présenter; Madeline Miller la rend véritablement sincère et déchirante. Une très belle lecture.

74. Un livre avec un tableau célèbre en guise de couverture: Poèmes, Sappho
Bon je triche un peu, c'est pas un tableau mais une fresque qui se trouve en couverture (la fresque du Printemps de la Villa Arianna - donc en vrai pas la plus célèbre non plus, bref, on s'arrange comme on peut). Une fois passée la préface indigeste et profondément élitiste de Jackie Pigeaud, les fragments de poèmes sont vraiment magnifiques (et même si la préface est hyper lourde, il faut reconnaître qu'elle permet d'y voir des subtilités à côté desquelles je serais passée si je ne l'avais pas lue). Certains vers incomplets sont particulièrement frustrants, mais même les quelques mots qui nous sont parvenus suffisent à transmettre une idée de leur beauté d'origine.

42. Un livre acheté sans connaître l’histoire et sans lire la quatrième de couverture: L'Or des Femmes, Mambou Aimée Gnali
Bon, sans transition: un livre qui cette fois n'a aucune qualité littéraire. La plume est si pauvre que ça en est affligeant. C'est d'autant plus regrettable que l'histoire permettait de s'immerger dans la culture traditionnelle d'un petit village au Congo, et d'étudier l'impact que ces traditions avait sur les jeunes générations. Mais c'est si mal écrit que je n'ai pas su l'apprécier.

51. Un livre qui parle de lutte sociale: Discours sur le colonialisme, Aimé Césaire
Je crois que je m'attendais à un texte beaucoup plus conséquent, j'ai donc été un peu surprise par le contenu et le format, mais ça n'enlève rien à l'érudition et à la pertinence du propos. Certains exemples font franchement froid dans le dos. Une bonne porte d'entrée sur l'histoire du colonialisme et ses ravages qui m'a donnée l'envie d'approfondir.

75. Un roman écrit à l’époque victorienne: L'Assommoir, Emile Zola
Un très bon Zola, qui m'a vraiment touchée, parfois jusqu'à la nausée. J'ai hâte de lire Nana pour savoir ce qu'il advient de la progéniture de Gervaise et Coupeau.

Bilan: 34/75 livres lus
Lecture en cours: Brothers, Yu Hua
 
9 Mars 2016
94
433
1 614
Bonsoir tout le monde ! Dernier jour du mois de mai et je vous dépose mon bilan du mois - qui a été bien rempli niveau lecture :)

11. Le premier livre d’un·e auteur·ice : L’ours et le rossignol de Katherine Arden
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

22. Un livre qu'on t'a offert : Ariane de Stratis Tsirkas
Voir le 44.

39. Le livre d’un·e auteur·ice qui a reçu un prix Nobel : La convocation de Herta Müller
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

44. Un livre qui a reçu un prix : Le cercle de Stratis Tsirkas
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

45. Un livre écrit par un·e auteur·ice qui est connu·e pour autre chose (journaliste, sportif·ve…) : Le voyage de Marcel Grob de Philippe Collin
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

49. Un livre d'aventure : La chauve-souris de Stratis Tsirkas
Voir le 44.

67. Un livre auquel tu donnes une deuxième chance : La huitième couleur de Terry Pratchett
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

78. Un livre écrit en collectif : La Hongrie sous Orbán sous la direction de Corentin Léotard
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

80. Un livre dont le nom de l’auteur·ice commence par la lettre P : Le huitième sortilège de Terry Pratchett
Voir le 67.

90. Un livre coup de cœur d’un·e proche : Winter is coming : Les racines médiévales de Game of Thrones de Carolyne Larrington
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

99. Un livre publié chez une maison d'édition spécialisée (ex: Éditions Picquier pour la littérature asiatique) : L’Orpheline de Sándor Márai
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce qui nous fait une belle moisson de 11 livres lus, soit 39/100 pour mai. D'ici le mois prochain, bonne lecture à tout.e.s :bouquet:
 
Dernière édition :
9 Mars 2013
1 042
8 314
4 164
Mai : 7 livres lus dans le cadre du défi.

19. Un livre dont l’histoire se déroule dans un endroit (pays, ville, région) que tu connais/que tu as déjà visité
The Year of Magical Thinking, Joan Didion (EU)

Joan Didion nous parle de son deuil (ou son impossiblité) à la mort de son mari John Dunne. Ils avaient vécu et travaillé ensemble (dans le même appartement) pendant 40 ans. C'était son partenaire de travail et la personne à qui elle racontait ce qui lui arrivait. Comment se remettre de cela ?
Elle se rend compte qu'elle refuse d'une certaine manière la possibilité de sa mort.
J'ai un peu décroché, il y avait côté un peu répétitif à partir d'un moment mais il y a des réflexions que j'ai trouvées très belles.
Il y avait aussi un côté très American way of life qui me faisait un peu hausser des sourcils (ils ont limite pris l'avion tous les week-ends pendant de longs mois, je ne comprends pas cette passions étasunienne pour le fait de manger au restaurant à peu près aussi souvent qu'ils mangent chez eux). Bref, j'ai pensé à leur bilan carbone alors que son mari venait de caner et que sa fille était à l'article de la mort. :/

22. Un livre qu'on t'a offert
Stamped, Racism, Antiracism, and You, Jason Reynolds & Ibram X. Kendi

Un livre de vulgarisation destinée à un public adolescent sur le sujet du racisme anti-afro-américain. Des révisions utiles et un style lourdingue, des répétitions. Une bande son qui vaut le coup, pareil pour la biblio en fin de volume. C'est écrit par deux hommes et ils n'oublient pas les femmes (ils ne parlent pas trop des autres minorités de genre - Stonewall n'est pas mentionné).

24. Un livre dont la nationalité de l’auteur·ice commence par la lettre C
Kim Jiyoung, née en 1982, Cho Nam Joo

On suit le parcours de Kim Jiyoung, de son enfance à sa dépression post-partum. Le style est simple et on apprend beaucoup sur les statut des femmes en Corée du Sud (même si je me suis reconnue ou ai reconnu des femmes que je connais dans ce qu'elle a pu vivre). L'autrice n'intégrait pas toujours les statistiques qu'elles avait pu lire sur la condition féminine de manière super subtile mais c'était une lecture prenante. Je me suis attachée à tous les personnages féminins (et tous les mecs m'ont franchement blasée).

33. Un livre qui fait partie d’une saga
Heartstopper, Alice Oseman

J'ai trouvé ça vraiment adorable. Les personnages ont un QE >>>> mien, surtout Nick. Je trouve qu'il y a un côté didactique très sympa, un truc que je recommanderais à un·e ado.

41. Un livre dont le titre est long (plus de 7 mots)
J'aurais pu devenir millionnaire j'ai choisi d'être vagabond : la vie de John Muir, Alexis Jenni
Une courte biographie au style agréable et simple qui nous raconte la vie d'un homme incroyable : né dans une famille écossaise protestante à la rigueur quasi-inhumaine, il émigre aux Etats-Unis, travaille comme une bête dans la ferme familiale et réussit malgré tout à s'instruire. Le mec construit une horloge avec du bois et des notions de physique quoi! Il prend son baluchon et traverse une bonne partie des EU, passe une licence (à une époque où on ne s'endettait pas sur 20a pour faire des études), noue des relations épistolaires intenses, tombe amoureux des montagnes Californiennes, fonde le parc du Yellowstone...
Ça faisait hyper longtemps que j'entendais parler de cet homme et ça a vraiment l'air d'être un bon gars ET un écrivain qui vaut le détour. L'auteur transmet sa passion pour son sujet, c'est efficace et léger.

46. Un livre young adult
Heartstopper, Vol 2, Alice Oseman

cf supra

97. Un récit de vie
Welcome to Biscuit Land, A year in the life of Tourettes hero, Jessica Thom

Jessica nous invite dans sa vie et sa tête. Elle a le syndrome de la Tourette et ça a l'air exténuant, tant mentalement que physiquement. Je ne savais pas que les manifestation de ce syndrome étaient aussi physiques (elle se frappe la poitrine, tombe au sol, agit les bras, les mains, se mord et mordait sa sœur...). Elle nous partage aussi les mesures dont elle bénéficie via la NHS. Il y a un côté un peu répétitif et simple mais j'ai apprécié cette lecture rapide, avec de belles trouvailles (qui ne me reviennent pas ici et maintenant). Elle explique aussi comment elle voudrait qu'on réagisse en sa présence et je trouve que ses conseils valent pour beaucoup de handicaps et de situations.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
15 Janvier 2021
60
280
104
29
Bonjouuuur,

Bilan de mai : 1 livre terminé, 1 livre lu et 1 livre commencé ^^
6. Un livre emprunté : Le meilleur des mondes, Aldous Huxley.
L'idée est bonne, révolutionnaire même pour l'époque à laquelle a été écrit ce livre. Mais je me suis ennuyée... J'ai même été perdue par moment parce qu'on passe d'un personnage à un autre sans transition, ni rien... Un gros "mouais"... :sweatdrop:
13. Un livre publié en 2022 : Les Chroniques de l'île d'Odican, J.M. Gijon.
J'ai découvert ce livre grâce à la femme de l'auteur, qui est une copine à moi :happy:. C'est un très bon premier roman qui présente les bases d'une saga naissante englobant magie, quête et deux univers.
Il se lit très bien et j'ai hâte de découvrir la suite :jv:

Bilan : 12/50 .

Lecture en cours : La vie secrète des écrivains, Guillaume Musso.
 
17 Décembre 2021
303
4 385
154
J'ai terminé ma catégorie 99 : Un livre publié dans une maison d'édition spécialisée : Le corps des femmes de Camille Froidevaux-Metterie, publié chez Philosophie Magazine. Une lecture rapide et agréable, bien qu'un peu frustrante, mais je m'étendrais plus sur mon avis dans l'autre topic lecture.
En revanche, j'ai lâchement abandonné Les transclasses, ou la non-reproduction de Chantal Jaquet, impossible de dépasser le premier tiers, je m'ennuyais ferme, ce sera donc La loi des pères de Patric Jean qui prendra sa place dans la catégorie 6 : Un livre emprunté. :happy:

Catégories qui devraient être remplies prochainement si je n'ai pas trop eu les yeux plus gros que le ventre à la bibliothèque (spoiler : si. :lunette: Si si, je ne vais jamais réussir à finir tout ça :rire:) (je vais devoir me faire une série de ré-emprunts cet été pour boucler mes bouquins pas finis :lunette:) :
n°5 : Un livre qui se déroule dans un pays froid : Les sept livres de Helsingfors de Kjell Westö qui se passe en Finlande.
n°9 : Un livre de plus de 500 pages, alias la preuve que oui, j'ai eu les yeux plus gros que le ventre : Enfances de classe, ouvrage collectif sous la direction de Bernard Lahire, qui fait 1180 pages. :shifty:
n°41 : Un livre dont le titre est long (plus de 7 mots) : Crimes sexuels et société à la fin de l'Ancien Régime d'Enora Peronneau Saint-Jalmes.
n°49 : Un livre d'aventure : Et toujours les forêts de Sandrine Collette, je verrais en lisant si c'est bien la bonne catégorie pour lui, mais bon, une quête dans la forêt, tout seul, après l'apocalypse, c'est l'aventure, non ?
n°50 : Un livre qui parle de ruralité : Les filles du coin de Yaëlle Amsellem-Mainguy parce que j'ai ENFIN réussi à le choper à la bibli après qu'il me soit passé sous le nez trois fois. Celui-là, c'est sûr que je le lis maintenant, vu la chance naze que j'ai eu avec jusque là, jamais je n'arriverais à l'emprunter une seconde fois ! :halp:
n°51 : Un livre qui parle de lutte sociale : Les mauvaises gens d'Etienne Davodeau.
n°61 : Un BD qui parle de LGBT : La ligne droite de Hubert et Marie Caillou.
 
12 Juin 2010
678
4 780
4 864
Contrairement à la dernière fois , j'ai beaucoup apprécié la plupart de mes dernières lectures :happy:

9. Un roman qui retrace le destin d'une femme oubliée par l'histoire ou méconnue : Alice Guy de Catel et Bocquet

10. Un livre dont le titre contient un nom de lieu : Portobello de Ruth Rendell
Ce livre fait partie de ceux que j'ai le moins aimé. Une autrice que j'aime beaucoup pourtant mais l'histoire m'a semblé farfelue.

20. Un livre publié en l’année de ta naissance : Journal du dehors de Annie Ernaux
Une ambiance un peu nostalgique, l'impression de traverser les vies des passants :jv:

24. Un livre dont la nationalité de l’auteur·ice commence par la lettre C : Nos abîmes de Pilar Quintana (Colombie)
L'histoire d'une petite fille et de ses relations avec ses parents, notamment avec sa mère. Une atmosphère lourde et étouffante, j'ai adoré.

32. Un livre qui parle de nourriture : La végétarienne de Han Kang
Là aussi une certaine noirceur. Les trois nouvelles ( La végétarienne, La tache mongolique et Les flammes des arbres) deviennent progressivement de plus en plus perturbantes.

35. Un livre de SFFF (science fiction, fantastique, fantasy) : Phobos de Victor Dixen (tome 1)
Un peu cliché parfois mais tellement addictif :halp: Je me suis précipitée sur le tome 2.

50. Un livre qui parle de ruralité : Au fond du trou de Nepsie et Le Vilain :jv:

72. Un récit de voyage :Une vie avec Alexandra David-Néel de F. Campoy et M. Blanchot (tome 1)
Je ne pense pas lire les autres tomes.

75. Un roman écrit à l’époque victorienne : L’homme démasqué de Thomas Hardy
Je ne pensais pas autant aimer cette nouvelle, j'avais peur de voir une écriture un peu lourde mais pas du tout! L'atmosphère m'a fait pensé à Derrière le masque de Louisa May Alcott.

83. Un album jeunesse : Spirou et Fantasio, le faiseur d’or de Fournier

98. Un livre qui parle de psychologie / santé mentale : Frôler les murs de Tessae
Si je me suis beaucoup retrouvée sur ce qui concernait la phobie scolaire et le harcèlement, je trouve que les parties sur sa carrière dans la musique dénotent un peu. Une bonne lecture sinon, assez étrange de voir chez d'autres ce qu'on a vécu.

79/100
 
17 Décembre 2021
303
4 385
154
Bonjour, c'est l'heure de la tergiversation ! :cretin:
J'ai fini Et toujours les Forêts de Sandrine Collette, que j'avais a priori classé dans la catégorie "roman d'aventure". Mais au final, je ne sais pas s'il colle à ce critère ? C'est la fin du monde, c'est très axé "survie", un tiers du livre est consacré à un périple à travers un paysage apocalyptique, certes, mais il n'y a pas vraiment de péripéties ou d'action, ça parle de survie physique (la faim, le froid, la maladie, etc) mais aussi de survivre à la monotonie, à l'aspect répétitif de ce nouveau mode de vie, au vide, ce qui donne une ambiance assez lente et tranquille.
Bref, qu'est-ce qui compte comme de l'aventure ? :halp: Qu'est-ce vous lisez pour cette catégorie ?
Si je le change de catégorie, je me demande si je pourrais le mettre dans "un roman qui parle d'écologie". Mais si ça parle de s'adapter à un changement climatique et à un désastre écologique, je ne suis pas sûre qu'on puisse dire que ça parle d'écologie...
Pareil, qu'est-ce qui compte ? Vous lisez quoi ? :caprice:
 
  • Big up !
Réactions : Tankli, Kazia et No1
12 Juin 2010
678
4 780
4 864
@Budgies Je dirais que le côté "survie" colle à la catégorie aventure même si c'est calme :hesite:
Pour un roman qui parle d'écologie, je remets toujours à plus tard le moment d'y réfléchir parce que je ne sais pas par quel bout le prendre :lunette:
 
  • Big up !
Réactions : Tankli et Budgies
28 Septembre 2015
2 042
8 815
2 674
28
64. Un livre de vulgarisation scientifique : Du cacao au chocolat – Michel Barel

Avec ce très beau livre, j’ai d’abord découvert l’arbre, le cacaoyer, puis les plantations en Amérique latine et le métier des planteurs. Le livre aborde d’abord la découverte du cacao dont les premières traces datent de la préhistoire puis l’utilisation des fèves torréfiées et broyées (comme on les connait) par les Mayas. Toutes les étapes de transformation des cabosses en chocolat sont expliquées ! J’ai été surprise de la complexité et du nombre d’étapes qu’il faut pour parvenir à une tablette de chocolat. Le livre est très joliment illustré, un peu technique et très bien expliqué. J’ai beaucoup aimé me plonger dans la filière du chocolat et comprendre d’où vient mon petit plaisir quotidien.

35. Un livre de SFFF (science-fiction, fantastique, fantasy) : Le nom du vent – Chronique du tueur de roi – Patrick Rothfuss

Avec ce livre, je découvre la fantasy. Je croyais que c’était un genre qui ne me plairait mais j’ai beaucoup aimé, j’ai été embarquée dans l’univers ! J’ai découvert ce livre dans un podcast, ça m’a donné envie, j’ai acheté le livre sans savoir que c’était un pavé de presque 800 pages et heureusement ! Pas sûr que je me serais lancée si j’avais connu le nombre de pages et je serais passée à côté d’une belle découverte ! Kvothe tient une auberge banale et reçoit Chroniqueur, un scribe qui veut découvrir à tout prix la vie et la légende de Kvothe, le plus grand magicien. Dans ce premier tome de la saga, on découvre l’enfance de Kvothe, né dans une famille de comédiens ambulants, puis ses années de misère dans la rue. On découvre un jeune homme très intelligent et tenace dont le rêve d’entrer à l’Université, prestigieuse école de magie, va être réalisé. Il apprend à lier les éléments entre eux pour accomplir la magie. Ce n’est que le début de la légende du Tueur de roi. J’ai beaucoup aimé les descriptions de paysages et de lieux qui m’ont permis de me projeter dans l’univers. L’histoire est pleine de rebondissements et d’aventures, on est vite happé aux côtés de Kvothe et les pages se tournent très facilement. Si vous aimez la fantasy, foncez ! et si vous croyez ne pas aimer la fantasy, foncez aussi !

*92. Un livre dont le titre contient le nom d'un animal : Le cottage aux oiseaux – Eva Meijer

Ce livre mêle des éléments biographiques et de fiction de la vie de Len Howard, ornithologue oubliée. Issue d’une famille anglaise, elle part à Londres pour entrer au Conservatoire. A quarante ans, elle quitte tout pour vivre dans un petit cottage et se consacrer aux oiseaux. Elle vit alors très simplement, dans sa maison de campagne aux fenêtres ouvertes pour laisser les mésanges entrer. Elle écrira des livres et de nombreux articles sur ses observations ornithologiques. Souvent moquée parce qu’elle n’avait aucun bagage scientifique puis oubliée de l’histoire, ce livre nous permet d’en savoir un peu plus sur cette femme qui a consacré sa vie aux oiseaux, tissant des liens intimes avec eux.
 
9 Mars 2016
94
433
1 614
Bonsoir tout le monde ! Dernier jour du mois de juin, je vous poste mon bilan du mois :)

3. Un livre qui traîne dans ta bibliothèque ou ta P.A.L depuis plus de 6 mois : Histoire de l’Amérique française de Gilles Havard & Cécile Vidal
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

13. Un livre publié en 2022 : Sans plus attendre de Sylvie Durastanti
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

29. Un livre écrit après 2010 : De sang et d’encre de Rachel Kadish
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

48. Une biographie : Marceline Desbordes-Valmore de Stefan Zweig
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

57. Un livre d’un genre que tu n’as pas l’habitude de lire : Journal : les années hongroises 1943-1948 de Sándor Márai
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

59. Un classique de la littérature policière ou du roman noir : Le fantôme de l’opéra de Gaston Leroux
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

87. Un livre avec un titre poétique : L’océan est mon frère de Jack Kerouac
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

96. Un roman de SFFF écrit par un·e auteur·ice français·e : Même pas mort de Jean-Philippe Jaworski
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce qui nous fait un compte modeste de 8 livres lus, soit 40/100 pour juin. D'ici le mois prochain, bonne lecture à tout.e.s 8)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes