Les gens sur LinkedIn me désespèrent et je m’inclus dedans

28 Avril 2017
142
1 360
804
31
@MorganeGirly Dans l'utilisation de LinkedIn, je pense qu'il ne faut pas négliger deux choses :
1/ les gens adorent parler d'eux. Donc si tu contactes quelqu'un pour en savoir plus sur son job ou son entreprise (sans forcément lui demander frontalement de t'aider dans ta recherche), tu as des chances qu'il te réponde. Et ce, même si tu ne le connais pas du tout et que vous n'avez aucune relation en commun.
2/ quand tu contactes des gens qui font le boulot que tu veux faire, même si tu ne le fais pas encore, il y a un facteur "cette personne me sera peut-être utile un jour" qui peut les pousser à te rendre service même si toi tu ne leur as pas encore rendu service.

Beaucoup de gens valorisent le fait d'avoir un réseau LinkedIn étendu, et donc vont t'accepter juste pour agrandir leur réseau.
D'autres vont t'accepter parce que tu as fait les mêmes études qu'eux, ou que tu viens du même coin. Même si tu ne les as jamais rencontrés. Pour te donner un exemple, j'accepte systématiquement les gens qui sont passés par la même école que moi.

En gros, tu n'as rien à perdre à demander en relation tout le monde et n'importe qui. Ce n'est pas weird, sur LinkedIn, c'est juste comme ça que les choses fonctionnent. Si ton profil ne mentionne pas (encore) d'expérience qui pourrait leur parler, tu peux tout à fait le faire dans ta présentation de profil, mettre quelques mots sur le domaine dans lequel tu aimerais travailler. Comme ça ils comprendront pourquoi tu les veux comme contact. Libre à eux de t'accepter ou pas, mais disons que si tu le fais un peu massivement, tu aurais forcément des oui sur le nombre et donc le moyen d'agrandir ton réseau. Une fois qu'ils t'ont acceptée, tu peux tout à fait envoyer un message pour demander des infos.
J'aime bien commencer par faire parler les gens de leur parcours. Ça les valorise, ça les détend et moi ça me donne des clés sur les portes d'entrée vers le milieu qui m'attire. Puis, si je sens que le courant passe, je peux commencer à parler de moi.

Edit : ah oui, et pour recevoir maintenant plein de demandes de contact, je dirais que quand je refuse quelqu'un, j'oublie son nom aussi sec, donc ce n'est pas vraiment "agaçant" comme peut l'être une prise de contact plus "réelle". Et quand j'accepte quelqu'un (notamment les étudiants), je pars aussi du principe qu'accepter d'être contactée c'est le jeu. Je reste libre de dire non si ça me chante. Donc je pense qu'il n'y a pas de crainte à avoir d'être pénible si tu acceptes le silence comme une réponse ok et que tu n'en viens pas à relancer les gens 312 fois. La force de LinkedIn ce n'est pas la puissance du lien que tu as avec quelqu'un, c'est plutôt le nombre de liens que tu peux créer.
 
2 Août 2016
265
2 519
814
@MorganeGirly je pense que je bosse dans un milieu qui ressemble au tien (tout se passe par réseau IRL, je ne connais personne qui a trouvé un travail à travers son réseau virtuel) et on a tous quand même un LinkedIn parce quand tu es recommandé à quelqu'un qui recrute mais qui ne te connaît pas, la première chose que cette personne fait est de te googler et LinkedIn c'est quand même super pratique pour voir à la fois ton CV et si tu connais les "bonnes personnes"... donc c'est important quand même d'avoir un compte LinkedIn à jour même si personne ne trouve du travail comme ça, parce que tu risques de perdre des opportunités si tu n'existes pas assez en ligne :/
 
28 Avril 2017
142
1 360
804
31
Ah et aussi (décidément j'ai des tonnes de trucs à dire sur LinkedIn, j'aurais pas cru...), quand ton CV commence à dépasser la page A4, ça te permet d'avoir la version courte que tu envoies en pdf et dessus le lien vers ton LinkedIn où tout est bien détaillé.
 
6 Mai 2015
3 070
16 957
2 584
Je n'utilisais pas Linkedin non plus jusque là (pas mal de contacts et d'embauches se faisant dans la vraie vie, ou portails emploi spécifiques), par contre j'ai découvert l'utilité lorsqu'on doit/veut se reconvertir ou sortir d'un domaine spécifique.

Comme l'ont fait remarquer les voisines du dessus, la réactivité sur Linkedin fait que pas mal d'offres emploi sont listées là et/ou on les voit mieux, notamment grâce leurs algo de regroupage/recoupement des postes similaires, c'est pas négligeable (bon on peut aussi s'y perdre au début, mais après on s'habitue à parcourir super vite les offres).
Aussi regarder les profils des gens qui font des postes similaires permet de comprendre le type de poste qu'iels ont et les tâches concrètes qu'iels accomplissent car certain.e.s détaillent leur cahier des charges, ce qui est autant utile pour montrer les compétences acquises aux futur.e.s employeur.e.s que comme source supplémentaire de renseignements pour les futur.e.s candidat.e.s (et éventuellement se préparer aux entretiens).
Le deuxième point, c'est quand on sort d'une formation relativement généraliste et/ou parcours académique, recontacter ses ancien.ne.s camarades et/ou collègues qu'on a rencontré.e.s en cours peut donner des idées de reconversion, et demander des pistes ou savoir ce que les gens ont entrepris. Plus spécifiquement, pour les chercheur.e.s où le marché de l'emploi académique est ultra tendu avec 99% des gens qui doivent se reconvertir, c'est plus que courant/normal de demander aux ancien.e.s ce qu'iels deviennent et/ou de regarder leurs parcours, je pense que sur ça il y a une compréhension mutuelle (les gens en ont marre du boulot ou des conditions du). Parfois on est juste content.e de savoir que ça a bien tourné pour telle personne, même des collègues random mais de savoir qu'iels s'en sortent, ça peut redonner espoir. Quelquefois ça rassure (ou pas) de voir qu'on est tous dans cette même galère de devoir chercher du boulot (vu qu'on peut mettre publiquement un statut comme quoi on cherche du travail ou pas), même des gens qui semblent avoir bien réussi mais à cause des CDD se retrouvent au même point que nous, ça peut aussi donner un retour sur ce que sont certains styles de vie liés à certains boulots.

Bon bien sûr j'agrée avec tous les défauts des RS, où on tend à ne raconter que quand ça va bien (même si je vois parfois les gens revenir sur leurs galères au chômage) et/où ça peut être ultra dur pour l'ego de voir que tout le monde réussit/s'en sort, ou juste dans les moments de vulnérabilité où ça nous semble insurmontable. Aussi comme tout RS, il faut du temps pour apprivoiser le réseau et ses codes. Comme tout réseau aussi il a ses parts pas très reluisantes, mais il peut aussi être (très) utile.
Après j'ai l'impression que ça contribue à l'agrandissement de la fracture numérico-sociale: si t'es dans un métier de toute façon tech, c'est normal d'être sur de telles plateformes donc t'as encore plus accès à des offres ou opportunités... :hesite: mais bon ça c'est un peu un problème général avec les GAFAM :eek: :halp:
 
19 Mars 2021
64
758
94
Perso je passe pas mal de temps dessus.

Au début, je n'en voyais pas l'intérêt mais la conseillère de l'APEC m'a convaincue donc j'ai créé mon profil mais sans plus. Je ne m'en suis même pas servie pour trouver mon poste actuel.

Depuis quelques mois je m'y suis remise. Pourtant je ne cherche pas mais justement ! Apparemment, ne pas en avoir besoin est le meilleur moment pour liker, commenter, publier. Participer en étant désintéressée est plus valorisant que quand on est dans le besoin.

J'ai un réseau IRL qui n'est pas foufou et la e-réputation compte beaucoup donc si ça peut l'être utile un jour, je prends ! Si un recruteur me cherche parce qu'un jour je postule chez lui, il verra mon profil complet plus détaillé que mon CV d'une page, il verra que je suis vraiment intéressée par mon domaine, que j'interagis avec les gens, etc.
 
17 Février 2020
178
837
144
48
Je me sens carrément à l'ouest car je n'ai pas de profil sur LinkedIn. La majorité de mes potes, pas mal de membres de ma famille quant à mes collègues...ont leur compte. Et pas moi ! J'avouerai que je n'en ai jamais ressenti le besoin. Mes stages, CDD et mon CDI actuel je les ai trouvés autrement que par LinkedIN (fac', sites internet, bouche à oreille, candidatures spontanées).
En fait, je me demande si j'ai un intérêt impérieux d'en avoir un. :confused:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes