Pour celles qui ne savent pas quoi faire de leur vie...

10 Juillet 2011
2 880
2 474
5 194
@Loupit : Pour savoir si ça te plaira il faut essayer, tu n'as pas trop de choix ! C'est toujours stressant de terminer ses études parce qu'on sort de la routine étudiante et que tu vas découvrir un monde totalement différent de ce que tu connais (même si tu as déjà eu des jobs et/ou fais des stages, ça n'a rien à voir avec la vie active !).

@Lily_Rose : Demande à ton conseiller Pôle Emploi s'ils financent les bilans de compétences. Je suis un peu dans le même cas, j'ai quitté mon emploi et après quelques années dans mon secteur j'ai totalement remis en question mon futur. Je ne sais pas si je vais changer radicalement de voie mais je vais ranger mon master dans un placard et arrêter les postes à responsabilités, cela dit je ne sais pas trop ce que j'ai envie de faire. Du coup j'ai contacté le GRETA pour mettre à profit ma période de chômage en faisant des formations courtes (21 jours) pour étoffer mon CV et voir d'autres choses.
 
  • Big up !
Reactions : Tigre and Loupit
7 Février 2016
3
4
4
24
Bonjour à toutes je me permets de vous écrire parce que moi aussi je me sens complétement perdue dans mon orientation...

En bref, j'ai toujours été une bonne élève sans problème, j'ai eu mon Bac ES avec mention Très bien l'année dernière. Sauf que quand est arrivé la question de l'orientation et bien aucune idée de ce que je voulais faire, je savais juste que je ne voulais pas partir de chez moi, alors j'ai suivis l'avis de mes profs, selon eux je devais faire une prépa, avec mes résultats ça aurait été du gachis de faire autres choses, qu'ils disaient, bref me voilà mettant quelques prépa de ma ville sur APB, les résultats tombent je suis prises dans une prépa économiques de ma ville, tout ce que je voulais, mes parents, ma famille tout le monde est fière de moi, et moi aussi je me dit que j'ai fait le bon choix, que la prépa me permettra de gagner du temps pour choisir ma voix et que je verrais plus tard...

Sauf que ça ne passe pas vraiment comme prévu.. Au bout de deux semaines de cours, je sens que les matières ne me plaisent pas du tout, beaucoup trop mathématiques, trop théoriques, rien de concret, et puis moi qui adorait écrire, disserter, je ne fais que des maths et des calculs, même la philo me manques, j'essaye de me convaincre que c'est normal, que ça va passer, le temps d'adaptation, sauf que non, me voilà 6mois après et j'en suis au même point, ça ne me plaît pas.. je ne m'épanouis pas, j'ai des notes catastrophiques en maths, même si pour le reste je m'en sors plutôt bien, je ne me projette pas dans les débouchés bref la déception.. j'en suis même tombé en dépression, c'était un vrai échec pour moi, mon premier échec j'en ai pris un coup dans mon égo je l'avoue..

Alors j'ai essayé de faire des recherches sur d'autres formations, choses que j'avais pas faite en terminale, et je suis tombé sur le DUT info com, l'option information numérique m'intéresse énormément, j'aime écrire, j'aime la communication, les lettres, je voudrais m'orienter vers les métiers du multimédia, ce DUT semble parfait pour moi, sauf que je suis en pleins doute, est-ce que je serais prise déjà? et si jamais ça ne me plais toujours pas?

Quant à la prépa, je sens une pression de ma famille qui aimerait que je continue en deuxième année car je pourrais le faire et ça me rend malade de pas me sentir complétement soutenue, je me demande si au final je suis pas juste feignante et j'abandonne au moindre obstacle? parce que au final la prépa c'est ça on en chie pendant deux ans mais après c'est bon, j'ai peur d'avoir des regrets, de lâcher une formation, qui certe ne me convient pas, mais me permettrait de rentrer dans des grandes écoles et d'avoir un bon job...

Enfin bref, beaucoup de question, je sais que c'est entierement de ma faute car j'aurais du me renseigner plus sur cette formation au lieu d'être aveuglé par le prestige prépa, aujourd'hui je suis perdue et je ne sais pas du tout quoi faire, j'ai perdue toute confiance en mes capacités et j'ai l'impression de tout foirer, donc voilà désolée pour le roman et en espérant avoir quelques réponses :)
 
28 Mars 2014
1 507
4 180
1 444
28
@Aasil
Si ça peut te rassurer, j'ai fait un IUT, et j'ai après pu rejoindre une école d'ingénieur (aussi accessible par la voie prépa). Donc on peut avoir des grandes écoles et un bon job (sachant qu'il est bon s'il te plait)

Si tu as été une bonne élève, je ne vois pas pourquoi ils te refuseraient . Puis en étant une bonne élève, tu as sans doute jamais redoublé donc ne t'inquiète pas de la pression en fonction de l'âge. En IUT j'étais presque la seule de la bonne année, souvent les gens avaient fait autre chose avant, ou avait redoublé...

Si ça ne te plaît pas, ben tu le verras bien. En IUT, ils ont un semestre pour t'aider à te réorienter, des amis à moi sont passés par là.

Pour ta famille, c'est TES études, je pense qu'ils seront content que tu trouves ta voix, mais parles leur en. Après suivre une formation pour ta famille est une mauvaise idée.

Ma cousine est passé par le "je fais un an de prépa puis je vais en IUT", ça l'a aidé à reprendre confiance en elle.

Mon seul conseil : fais ce que tu as envie de faire. Tu as toute ta vie pour essayer, n'aie pas de remords !
Dis toi que dans mon école d'ingé, certains ont 27 ans, car ils ont hésité avant.
 
1 Avril 2015
16
44
184
32
Paris
Bonjour, bonjour!
Je suis toute nouvelle sur ce forum, et ce topic me parle CARREMENT.
Je voulais vous faire partager mon expérience et essayer de vous donner quelques pistes de réflexion!

Moi, en fait, je me suis trompée de voie. (En vrai j'ai pas eu trop trop le choix avec mes parents.. toussa..)
Je suis infirmière depuis 4 ans, j'ai travaillé en service et un jour je me suis réveillée en me disant que ce n'était plus possible.
Du coup je me suis bougé le fion et j'ai fait un bilan de compétence en ayant pour idée derrière la tête de faire du dessin.
Pendant ce bilan de compétence, j'ai eu une révélation: je veux faire des dessins animés.

Maintenant je suis en prépa artistique, je M'ECLATES complètement!

Pendant ce bilan de compétence je me suis rendue compte de plusieurs choses, et je pense que se poser ces question là pourrait vous aider à trouver votre voie :

- Aujourd'hui les collèges et lycée poussent les étudiants à choisir vite et choisir mal, on prend tout à l'envers: on choisi des études et non pas un métier. Du genre "tiens je suis bonne en maths, du coup je vais faire une fac de maths" et au bout du compte on se retrouve coincé dans un métier qui nous plais pas (parce que les maths c'est sympa, mais j'aurais préféré faire directeur photo dans le cinéma).
Il existe 1 MILLIARDS de métiers différents, certains dont on ne connait même pas l'existence!
Du coup, je pense que le mieux c'est de choisi un milieu qui vous plait et explorer les différents métiers qui existent dans ce milieu en posant des questions à des professionnels, en faisant des stages (si c'est possible). des questions types qui aident bien, c'est demander à quelqu'un :
"qu'est ce qui te plait dans ton métier" "qu'est ce que tu détestes" "racontes moi une journée de travail type, du moment ou tu te lève, au moment ou tu te couches" => cela permet d'imaginer le métier au plus près de la réalité.

- Se poser la question de : qu'est ce qui est important pour moi.
Chacun a une vision du monde du travail et des valeurs qui sont différentes. Certaines personnes préfèrent par exemple gagner beaucoup de sous, mais ne souhaitent pas faire de leur passion un métier. Pour d'autres il est primordial de travailler en équipe, mais ils se fichent d'avoir des horaires de malades mentaux. Ou encore d'autres qui on besoin d'avoir le confort d'un job sûr (avec le CDI, les congés payés tout ça) mais ne cherchent pas de stimulation intellectuelle dans leur travail.
Si ce que je vous dit vous intéresse vraiment, je pourrais essayer de faire une petite liste des différents valeurs qui existent :)

- Se poser la question de : mais au fait, je suis qui moi?
Alors, oui. Quand on a entre 18 et 23 ans (voir même de 0 à 30 ans) c'est une question pas facile à répondre.
Mais je suis sûr que dans vos petits cœurs vous avez déjà un embryon de réponse. Je m'explique:
Exemple: Je suis passionnée de théâtre depuis l'enfance. Pour moi il est primordiale d'exercer sa passion au quotidien. Je suis consciente de la difficulté d'arriver à en vivre et de la précarité de ces métiers là. Mais je suis prête à travailler comme un ravioli pour arriver à mes fins. Et en sois, rouler sur l'or ne m'a jamais intéressée. Et mon rêve de toute ma vie: devenir actrice.
Le hic: je suis d'une timidité MALADIVE.
ah.
Deux possibilités: sois je travaille un peu sur moi, je prends des cours etc etc, sois je me renseigne sur les métiers du théâtre comme régisseur par exemple ou accessoiriste, maquilleuse, costumière etc etc..
Parce qu'avoir une passion et connaître ses valeurs c'est bien, mais se mettre personnellement dans la difficulté c'est ballot.

-Une fois qu'on a fait tout ça, il y a des chances pour que plusieurs métiers vous plaise.
On passe alors à la phase deux: on cherche comment qu'on peut arriver à ce métier là: quelles études? combien de temps? Quel tarif ? Quelles écoles? Mes parents vont-ils m'aider? Si non, comment je peux faire pour me débrouiller éventuellement quand même?
De là, vous devriez être assez calées.

-La chose à savoir aussi, c'est qu'il est possible qu'en commençant vos études, vous changiez d'objectif final en cours de route et ça serait normal. Le principal c'est l'arriver à cibler un milieu et un métier (grosso merdo) qui vous plait :)


Pour conclure, trouver sa voie, ce n'est pas quelque chose d'évident. Beaucoup se trompent, regrettent, cherchent encore à 35-40 ans.
Mais vous savez quoi? C'EST PAS GRAVE. Parce que rien n'est figé. Toute votre vie vous pouvez décider de reprendre vos études ou changer de carrière.
Alors EXIT le stress! Le principal, c'est de s'épanouir :)


Désolée pour le pavé, j'espère vraiment avoir pu vous aider :)

BISOUS!
 
1 Avril 2015
16
44
184
32
Paris
Coucou! :)
Oui, je comprend ce que tu veux dire :)
Mais dans ton cas, tu avais certes choisi un métier, mais tu ne t'es peut-être pas suffisamment posé la question de "qui je suis" et "quelles sont mes valeurs dans le travail"!
On ne peut pas isoler les différents points dont je parlais, choisir un métier, c'est toute une démarche! ;)

Je ne sais pas où vont te mener tes études, et je te souhaites sincèrement d'arriver à trouver un métier qui te convient :)

Peut-être qu'effectivement mon message s'adresse plus aux personnes en reconversion et c'est peut être trop tôt pour se poser ces questions en études secondaires ? Mais honnêtement j'en doute.

Je pense que tu as de la chance d'avoir trouvé quelque chose qui te plait, mais ne met pas la charrue avant les bœufs, parce que tu ne sais pas quel métier tu vas trouver au bout ;)
Je te souhaites encore une fois de tout cœur de ne pas vivre ce que j'ai vécu.
Mais moi ce que je voie c'est que plus de la moitié de mes amis disent vouloir changer de métier. (et je te promets que se ne sont pas des cas sociaux)

Poses la question autours de toi tu verras ;) (de gens qui ont autours de la 30aine) "est ce que tu aimes ton métier ? Est ce que tu es épanouie ? Est ce que tu ne souhaiterais pas faire autre chose?" tu serais surprise des réponses ;)

Après voila, je suis peut-être qu'une vieille peau aigrie toute rabougrie (dit la meuf qui a même pas 30 ans tsais) toute abîmée par des circonstances particulières! Et puis bon, comme je disais, on peut toujours se reconvertir plus tard hein ;)

Mais je pense sincèrement que tout le monde devrait se poser les questions que j'ai énoncées dans mon poste précédent ;)


Bisous :)



Je suis d'accord avec @MaggyC , j'ai juste tiqué un peu plus sur :



Je suis peut-être une exception, mais pour moi ça n'a pas marché ...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bref, parfois, ça peut aussi marcher de réfléchir à des études épanouissantes avant de penser au métier qui viendra au bout. Et si ça ne marche pas, si les études ont été épanouissantes mais que les métiers au bout ne vous plaisent pas, vous n'aurez pas perdu grand chose, puisque vous vous serez épanouis (CQFD).

Voilà voilà, c'était ma petite minute de vie.
 
21 Avril 2015
51
47
389
@MaggyC je ne changerais pas une ligne à ton post de ce matin.
Tout y est, c'est complet, clair, construit et surtout criant de vérité.
J'adore ton analyse sur le sujet, on sent le vécu ;)
J'ai repris mes études il y a peu et malgré que cela soit pas facile après des années dans une société je ne regrette en aucun cas mon choix car tout simplement il arrive un moment dans la vie où TU NE PEUX PLUS FAIRE LE BOULOT QUE TU FAISAIS !! Ça s'impose à toi c'est tout (comme ce que tu décris quand tu étais infirmière)
 
  • Big up !
Reactions : Khali-saurus
17 Février 2014
2
0
52
Bonjour à toutes/ tous :)

Ce sujet me parle totalement, alors j'avais envie de partager un peu mon expérience/ mon questionnement avec vous !

Pour faire court, j'ai eu mon bac puis une licence avec mention et j'ai enchainé avec un M1 que j'ai abandonné en cours de route pour des raisons plus personnelles que liées à mes études. Je suis sortie de cette année là épuisée et lassée et avec l'envie d'essayer ce que je voulais faire depuis toute petite : devenir enseignante.
J'ai donc fait un M1 de l'enseignement que j'ai réussi, même si les stages ne me convainquaient pas complètement et que je ne me sentais pas totalement concernée. Et j'ai passé le concours de professeur des écoles, que j'ai eu l'année dernière (là je crois que vous vous demandez ce que je fais sur ce topic, mais j'y arrive ! ).
Cette année je suis donc professeur des écoles stagiaire (tout en étant en M2) et je commence à avoir des doutes quant à ce métier, je ne suis pas sure d'être faite pour ça, je ne me sens pas épanouie dans mon travail, je n'aime pas spécialement ce que je fais. En gros, je ne sais plus du tout où j'en suis : continuer en ignorant mes "inquiétudes" parce que "bah oui, c'est quand même un poste de fonctionnaire et puis t'as passé un concours pour ça alors ça serait totalement idiot de laisser tomber" ou tout arrêter et chercher un travail qui me permettrait de m'épanouir, sachant que je ne saurais pas du tout quoi faire....

Voilà, voilà,

Bisous les MadZ :fleur:
 
1 Avril 2015
16
44
184
32
Paris
OH mais non!! je ne t'ai pas sentie condescendante ni méchante !
<3 <3
On échange juste des points de vue :)
et c'est assez cool d'ailleurs :)

@MaggyC Je ne voulais pas paraître condescendante ou quoi que ce soit, je n'oserais jamais prétendre que qui que ce soit, sous prétexte qu'il n'est pas à l'aise dans son environnement professionnel, est un cas social, au contraire.
Je vis ça au quotidien avec mes parents, je l'ai vécu à une moindre échelle et je retrouve cette problématique dans mes cours, donc ça serait nier tout ce que je peux voir au quotidien ;) (et que je me serais encore une fois mal orientée :cretin:)

Je suis particulièrement d'accord avec l'ensemble de ton questionnement, je voulais juste reprendre le point que j'ai cité pour dire qu'on peut, quand même, faire le bon choix en ordonnant les priorités différemment (mais ça reste des priorités).

Voilà, désolé si j'ai paru méchante alors que c'était pas du tout mon intention ! ;)

Edit : et d'ailleurs, je me suis déjà "amusée" à questionner certain-es collègues de travail sur la raison de leur choix professionnel (je travaille tous les étés en usine), et le résultat était loin d'être très réjouissant ... :erf:
 
1 Avril 2015
16
44
184
32
Paris
@Six-tine
J'ai envie de répondre à ta question par: ni l'un, ni l'autre :)

Je pense qu'il faut que tu arrives à cibler de façon plus précise ce qui ne te plait pas dans ce métier. Le contact avec les enfants ? Le fait de transmettre ? Les horaires ? La paye ? les collègue ?
Est ce que c'est vraiment dépendant du métier en soit ? Ou Est-ce par rapport à l'endroit où tu exerces en ce moment ? Ou peut-être encore par rapport à l'ambiance ?
Es-tu surprise de ce que tu as trouvé au quotidien ?

Tu ne nous dit pas quelle licence tu as fait et quel M1 avant de devoir arrêter pour des raisons personnelles. Cela peut nous aider à t'aider aussi :)
Ce que tu faisais avant te plaisais plus ? Pourquoi ? Qu'est ce qui te plaisais exactement (et dire juste "j'aimais bien" c'est pas un argument ;) ) ?

Penses-tu pouvoir faire un lien entre le truc que tu faisais avant et ce que tu fais aujourd'hui ? Dans le sens peut etre que tu pourras utiliser ton statut de fonctionnaire tout en te spécialisant par exemple dans un univers qui te correspond plus ?

Enfin wala, il manque deux-trois informations hihi :)
 
  • Big up !
Reactions : Lullabyrock7
17 Février 2014
2
0
52
@MaggyC et @Lullabyrock7 Désolée pour le manque d'informations, je ne suis pas habituée à poster sur des forums ^^
En fait, j'envisageais de faire ce métier depuis petite et je pense que je l'ai beaucoup idéalisé, alors la rencontre avec la réalité a été un peu violente :erf: Du coup, je ne vis pas très bien cette première année d'enseignement et j'ai justement du mal à savoir vraiment ce qui ne me plait pas. J'aime le contact avec les enfants et on va pas dire qu'on peut se plaindre d'avoir des horaires d"école (bon même si en général, j'arrive une heure avant le matin et que je ne compte pas mes heures le soir!). Le fait de transmettre je pensais aimer ça, mais c'est vrai que d'un coup, essayer de transmettre quelque chose a toute une classe s'avère beaucoup plus compliqué !
Mais le truc le plus compliqué cette année, ce sont les préparations qui demandent un temps infini, je hais le programme scolaire :annoyed:

J'ai fait mon cursus en Psycho et j'aimais le fait de comprendre le fonctionnement des gens, je trouvais ça vraiment intéressant, surtout dans l'optique de venir en aide aux autres :) Après, c'était surtout du théorique, et il y a un tellement grand fossé entre théorie et pratique !

Enfin voilà, c'est tout embrouillé dans ma tête :facepalm: Mais j'espère que j'arrive à être quand même claire pour vous ^^
 
1 Avril 2015
16
44
184
32
Paris
@Six-tine
Oui c'est un peu plus clair :)
Moi je te conseillerais de pousser un peu l'expérience, au moins jusqu'à la fin de l'année pour voir comme ça se passe et peut être voir, si ça se passe mal, une profession qui pourrait allier les deux?
Transmettre à un plus petit nombre de personne par exemple ? Ou travailler en tant que pedo-psychologue ? Cela te permet de travailler sur l'éducation des enfants, et d'avoir cet aspect "de compréhension" de l'autre qui te manque dans ton métier actuel ? Cela te permettra aussi de continuer à travailler avec les enfants.
Tu as des centres spécialisés par exemple, pour les enfants autistes (je prends un exemple au pif hein ;) ) et je pense qu'avoir des compétences de psychologue ET d'institutrices pour donner les cours à ces enfants, c'est indispensable :)
Je te dis ça vraiment pour te donner des pistes de réflexions :)

Mais déjà donnes toi le temps de bien cibler ce qui ne va pas :)
Sinon tu risque de refaire une boulette ;)
Pareil pour le coup de "transmettre oui, mais pas à autant d'un coup" est ce que c'ets difficile de te faire comprendre / entendre ? Est-ce que les contact plus "privilégiés" te manquent ? Dans le sens ou si tu as besoin d'aller un peu plus en profondeur dans l'encadrement, tu peux toujours voir pour mettre en place des petits travaux de groupes ludiques ? Qui te permettra de passer plus de temps vec les enfants de façon un peu plus individuelle ?

Voili voilou, j'espere que ce que je t'ai dit a pu t'aider :)

Bonne soirée!
Bisous!
 
  • Big up !
Reactions : Lullabyrock7

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes