Commentaires sur Et si le changement climatique était synonyme d’abondance ?

26 Octobre 2017
72
659
1 654
Elle a pas inventé l'eau tiède en tenant ce genre de discours. Mais allons-y, réjouissons-nous de nous reconnecter à la "nature" en faisant notre petit potager pendant que l'Inde brûle à 50 degrés de soleil, que le Pakistan se noie sous les crues et que la Chine devient un désert. Non mais sérieusement, comment peut-on être aussi déconnecté ?
Bien sûr que la crise climatique est une opportunité de changer de paradigme et de faire mieux, mais je crois que les dirigeants du monde ont clairement montré qu'ils ne souhaitaient pas le faire et voulaient faire vivre le capitalisme outrancier jusqu'à sucer la dernière goutte de vie sur Terre. Ils ont une vision à court terme et ils ne changeront pas. J'ai été lire l'article du Washington Post, elle n'appelle même pas à se révolter contre les politiques, elle dit juste des trucs du style "quand j'ai fait des recherches, j'ai vu que les gens répondent à l'adversité par la solidarité, le courage et le fait d'improviser des réseaux et des moyens de survivre". Vraiment, ça me tend ce genre de discours qui ignore complètement les 3/4 du monde qui crève du changement climatique (et même avant parce que la pauvreté de 90% du monde face aux 10% qui s'enrichissent c'est pas nouveau). C'est un discours bourgeois blanc qui pue même si dans l'idée je suis d'accord avec l'opportunité de changement.
 
5 Août 2021
699
5 929
554
32
@korrigane Je pense que tu es passé à côté d'une partie du message. Elle ne nie pas le changement climatique ou les conséquences désastreuses que ça produit.

Elle dit juste que le changement que développer des habitudes plus écologiques ne rime pas forcément avec austérité. Qu'on peut changer de paradigme.

C'est un point de vu que je comprend. Lorsque je suis devenue végé mon entourage m'a souvent fait comprendre que pour eux c'était triste, comme si mon alimentation c'était appauvrie. Alors que pour moi elle s'est enrichie. Il y a tant de choses que j'ai faite, que se soit découvrir des aliments je mangeais pas avant, des épices, faire des simili-carnés, testés ceux du commerce, toutes les recettes avec des légumineuses, des oléagineux, réinventer le petit-déjeuner, les gâteaux végans, cuisiner les légumes autrement, véganiser les recettes traditionnellement carnée...

Et on peut appliquer ça à pleins d'autres gestes: moins prendre la voiture peut devenir profiter de son vélo et des commerces de proximités etc

Et ça n'empêche pas un engagement politique.
 
27 Avril 2018
353
2 558
1 704
Son propos me fait penser à la conclusion de la BD "un monde sans fin".
Philosophiquement et de ma place privilégiée je suis d'accord, ça permet de limiter son angoisse du futur mais comme le dit @La Korrigane ca ne résoudra absolument pas le problème à l'échelle mondiale et ça encourage l'idée du "petit colibri " alors qu'il a été prouvé que les gestes individuels ne sont rien face aux politiques publiques et pratiques économiques.
 

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
623
7 823
754
@Bloem quelle proportion de ton alimentation végétarienne n'est pas issue de l'importation ? Serait-elle aussi fun si tu en excluais absolument tout produit dont l'empreinte carbone dépassait un certain seuil ? Ce n'est pas du tout une attaque contre toi, mais comme @Ornicar et @La Korrigane , le discours de l'autrice me parait totalement hors-sol. Oui, après avoir consciencieusement massacré la planète, les pays du Nord auraient pu avoir le luxe de choisir l'austérité, mais même ça ils ne l'ont pas fait, les rapports du GIEC le montrent très bien. A l'échelle individuelle, on peut le prendre avec des pincettes épicuriennes, pourquoi pas ; mais à l'échelle collective, ça ne fonctionne pas, et je pense que mieux vaut en être conscient pour commencer à agir dans un autre paradigme que son contentement personnel.
 

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
623
7 823
754
@Alzire oui en effet, je sais que la consommation de viande, avec ses normes de production actuelle, est ce qui a le plus de poids dans l'empreinte carbone de l'alimentation d'une personne, et que la végétalisation de notre régime alimentaire est une nécessité ! Mais pour autant, il me semble que de gré ou de force il va bien falloir à un moment limiter notre consommation de viande ET limiter les importations... Et là, oui notre régime alimentaire sera sans doute moins riche et moins fun que ce qu'on a pu connaître. De même que s'obliger à prendre des douches plus courtes, chauffer moins, partir moins en vacances, oui c'est un recul de notre niveau de vie et de confort, et j'ai l'impression que c'est important de le regarder en face. Après encore une fois si à titre personnel on a la disposition mentale de le prendre avec philosophie, tant mieux !

Cela-dit je comprends et trouve interessante ton idée de la nécessité d'un discours positif pour faire accepter le changement... Bien que je craigne que le changement arrive plus vite que la capacité des sociétés occidentales à l'accepter. Et surtout, je crains que ça reste un discours de surface pour faire passer la pilule de perdre en confort, tandis que les logiques capitalistes continuent à nous emmener droit dans le mur de toute manière.
 

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
623
7 823
754
@Alzire Ce que tu décris c'est totalement mon mode de vie donc non pour moi ce n'est pas être malheureux au contraire ! Mais j'ai l'impression que me contenter de ce mode de vie est une chance, liée à un certain capital culturel que j'ai reçu. Par exemple je n'ai pris l'avion seulement deux fois dans ma vie à trente ans (les deux dernières peut-être !), mais j'adore lire, jouer et écouter de la musique, apprendre des langues, passer du temps avec ma famille dans laquelle personne n'a eu d'accident du travail ou de problème de santé majeurs... Je comprends bien ce que tu veux dire (et ce que dit l'autrice) sur le fait que "retourner à l'essentiel" peut être en fait très positif, mais pour ça il faut que cet essentiel soit suffisamment enrichissant... ce qui passe, à mon sens, par un contexte socioculturel favorable. Et donc, par des orientations politiques allant dans ce sens, même si des initiatives personnelles ou associatives peuvent aussi y contribuer partiellement.

En l'état, ce scénario optimiste, les gens retournant volontairement à une sobriété heureuse, à grande échelle je n'y crois pas tellement. Rien qu'en France, le gouvernement a voté fait passer en force une loi il y a trois jours pour nous faire travailler plus longtemps (tu le sais sûrement mais je ne sais pas où tu vis donc au cas où...). Et puis ça passerait par une complète restructuration de la vie urbaine, des services à disposition... C'est énormément de travail, qui demanderait la coopération de plein d'acteurs acceptant de penser au bien-être collectif avant de penser à leur profit personnel. On en est tellement loin...

Mais je ne demande qu'à me tromper :happy:
 
5 Août 2021
699
5 929
554
32
@Anechka Une bonne majorité. Une majorité vient de France.

En fait à part le thé, certaines épices, les bananes (techniquement elles viennent de France mais elles ont quand même bien voyagé), les avocats (édit: le chocolat, certains oléagineux) je vois pas trop ce qui ne peut pas provenir de France. Et je fais attention à la provenance même si en ce moment je fais plus attention à pouvoir manger tout le mois.

Edit: S'en passer n'est pas forcément appauvrissement. C'est l'occassion de changer les recettess, de regarder par quoi on peut remplacer, de découvrir des aliments qu'on consommait pas avant.

Et je suis pas devenue végé pour l'écologie. C'est juste un plus. Comment les omnis s'assurent que l'alimentation des animaux qu'ils mangent ne vient pas de l'importation? (y compris restauration) C'est déjà plus compliqué.

Et on peut utiliser cette "philosophie" avec des politiques collective:

Lorsque ma ville a décidé de supprimer les lumières la nuit je n'étais pas ravie. Rentrant du travail à des heures ingrates, à vélo en plus, je ne sentais plus en sécurité avec un bon éclairage. Finalement j'y vois beaucoup plus de points positifs: je peux laisser mes volets entrouverts sans recevoir des lumières artificielles agressives la nuit, je vois plus d'étoiles, l'ambiance et beaucoup plus paisible depuis cette mesure. Ce déplacer la nuit est devenu plus relaxant, alors que je reste en pleine ville.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Alzire

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes