Commentaires sur Selon l’Unicef, le nombre de femmes et de filles ayant subi une excision a explosé en huit ans

28 Août 2020
248
1 760
504
"pratiquées par des professionnels de santé" ??? :bomb:
Comment c'est possible d'en arriver là et comment espérer un changement si les personnes qui devraient être la base de la lutte anti excision sont en fait des gens à qui ça ne posent pas pb??
Les médecins devraient être les 1ers à expliquer aux familles les dangers et l'horreur du truc et signaler à la police les demandes.
D'ailleurs l'article parle beaucoup des autres continents mais pleins de petites françaises aussi le subissent et je ne crois pas qu'il y ait un dispositif spécial mis en place pour lutter contre (j'espère me tromper)
 
  • Big up !
Réactions : Aethelthryth1
26 Février 2015
87
462
3 714
@Bulldo En France, il y a tout un éventail répressif un peu disparate mais couvrant pas mal du sujet (de la pénalisation de l'acte à celle de l'incitation même par des promesses, que cela ait lieu sur le territoire ou à l'étranger mais concernant des Français dans ce cas là). J'ai trouvé ceci si le sujet t'intéresse (ou en intéresse d'autres).
 
28 Août 2020
248
1 760
504
@Chamb
Merci pour l'article, c'est très intéressant et tu as raison, l'éventail de loi est large
Par contre là où ça m'embête c'est leur utilisation qui est très faible. L'article dit bien : 29 procès depuis 1979
C'est rien du tout! comparé aux milliers de femmes concernées
Par exemple, est ce que tous les médecins sont aux courants de leurs prérogatives sur ce sujet? Quelles actions de préventions sont mises en place et avec quels moyens?
Parce que c'est bien la répression, mais finalement une fois que c'est fait c'est trop tard...
(C'est bien sûr des questions rhétoriques que je me pose à moi même ;) )
 
26 Février 2015
87
462
3 714
@Bulldo Oui moi aussi ce chiffre m'a semblé faible... mais en y réfléchissant il ne m'étonne pas trop : il est fort possible que les familles concernées vivent en vase clos, dans un environnement qui partage sa vision des choses (et se passe des médecins qui pourraient les dénoncer).
Il reste l'école (prof, visite des médecins scolaires etc) mais l'aspect gynéco n'est quasi pas abordé et cela reste des étrangers pour les ados donc peu de chance qu'ils se laissent aller à des confidences. Et même si un adulte semble de confiance, la décision de parler peut avoir des répercussions énormes (perte de tous les repères familiers, rejet de la communauté...) qu'a-t-on à proposer en échange d'un tel isolement potentiel ?
Et là on parle d'excision mais en écrivant j'avoue que je pense aussi à d'autres cas
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
24 Janvier 2013
2 504
12 596
5 694
@Bulldo J'avais du faire un travail de recherche sur l'excision et en fait une des difficultés c'est en fait que les médecins identifient le fait qu'il y a eu une excision. Selon le type d'excision effectué, ça peut être difficile de différencier entre une variation de la vulve et une excision (surtout si ça a été fait dans des bonnes conditions sanitaires avec du bon matériel). Par exemple une excision type 1 avec juste le capuchon du clitoris retiré, c'est pas facile de l'identifier comme tel.
J'ajouterais aussi que la limite est assez floue entre l'excision, et la nymphoplastie :hesite: l'une est interdite et l'autre autorisée. Au final, l'excision est parfois faite sur des femmes en âge de consentir, qui souhaite être excisées parce que c'est la norme dans le pays ou elles vivent. Qu'elle différence avec une femme française qui trouve que ses lèvres qui dépassent sont trop moches parce qu'elle a été biberonnée au porno avec des actrices aux vulves hyper normées? Perso j'en vois très peu, d'ailleurs si on lit la définition de l'OMS de ce qu'est l'excision, je pense qu'il y a bien des cas de nymphoplasties qui rentrent dedans :ninja: en gros toute opération sur les parties génitales, sans motivation médicales, rentre dans ce cadre, donc techniquement, une opération faite dans un seul but esthétique se trouve dans cette définition :hesite:
ça serait cool qu'on foute tous la paix aux organes génitaux :lunette:
 
26 Février 2015
87
462
3 714
@Astipalaya Euh... peut-être que j'ai mal compris mais ton message m'envoie des vibes de "bo l'excision c'est pas si grave". Est-ce le fond de ta pensée ?

Et puis je ne trouve pas du tout que la limite soit floue entre la nymphoplastie (modification de l'apparence des petites lèvres, choix esthétique la plupart du temps fait par une personne adulte) et l'excision (même si on se limite aux types I et II : ablation de ce qui est susceptible de générer du plaisir sexuel, pratiqué dans la très - très- grande majorité des cas sur des mineures de moins de 15 ans d'après les études l'age moyen a même tendance à baisser).

Et n'y a-t-il pas littéralement un monde entre une "femme française" qui a un complexe (parce que c'est cela que j'ai l'impression que tu décris) et une petite fille qui DOIT en passer par là pour pouvoir juste exister dans la société ?
 
26 Février 2015
87
462
3 714
@Astipalaya
Euh mais les infibulations SONT une « mutilation » et une « atrocité ».
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Je ne vois pas comment on peut qualifier autrement le fait de coudre les organes génitaux pour les fermer. Même si tu fais ça « proprement », il y a des conséquences gravissimes liées, entre autres, aux problèmes d’écoulement des flux (urine, mentrues). Et puis il faut découdre tout ça pour accoucher et permettre les rapports sexuels (et ceux-ci restent alors douloureux. C’est un bel euphémisme de dire qu’il y a alors « une baisse significative du plaisir sexuel »). Oh et puis bien sur on recoud après accouchement. On est très loin d’une opération esthétique de réduction de la taille des lèvres là.

Et même si tu considères que les plus de 500 000 jeunes filles qui subissent une infibulation chaque année sont statistiquement négligeables (ce que je trouve déjà très discutable), à part en Égypte et au Soudan (où 60% des excisions sont des infibulations au passage), la très vaste majorité des excisions sont pratiquées « traditionnellement » avec tous les décès et, pour les vivantes, les problèmes sanitaires (hausse des risques de transmissions des MST par ex) que cela implique.

Et même si tu prends l’Égypte (où effectivement les excisions sont majoritairement le fait du personnel médical et rien n'est dit sur le type d'excision subi), environ 1/4 des excisions ont lieu avant 10 ans, et plus de 95 % (je galère à lire l’échelle du graphique) avant 15 ans. Comment une fille de 14 ans (en supposant qu’on lui demande son avis) peut-elle être consciente des conséquences ? Comment peut-on dire que quelqu’un qui n’a jamais utilisé son clitoris peut « consentir pleinement » à se le faire couper ?

Et même si tu décides que ce que j’ai écrit au-dessus n’est pas bien grave, il n’y a aucun bénéfice physique à une excision. Le seul et unique but est de garder la vie sexuelle des femmes sous contrôle. Évidemment qu’il n’y a pas d’étude sur le plaisir sexuel des femmes excisées, c’est un non-sujet, l’excision vise justement à ce qu’elles n’en aient pas. Vraiment, je ne comprends pas du tout ton point de vue. Tout n'est pas acceptable, il faut tracer une limite. En tenant compte de ce que j'ai écrit, quels bénéfices vois-tu au fait de minimiser l'excision et ses conséquences ?
 
24 Janvier 2013
2 504
12 596
5 694
@Chamb Je crois pas avoir dit que c'était trop cool et qu'il fallait oklm continuer la pratique :lunette:
Je sais que c'est assez inconcevable pour nous de se dire qu'il y a des femmes qui le vivent très bien et qui souhaitaient être excisée mais ça existe et ça rend l'abolition de la pratique compliquée.
Et justement, j'ai du faire un travail sur le vécu de la sexualité chez les femmes excisées, et je pensais, avant de lire la littérature existante, que forcément le vécu de la sexualité devait être dramatique... or c'est pas forcément ce qui ressort. Si ça t'intéresse, voici les articles que j'avais cité dans mon travail :
ici encore là et celui ci
En résumé: c'est difficile de tirer une tendance parce que les papiers n'utilisent souvent pas la même méthodologie, mais, un des articles trouve une baisse de la qualité de la sexualité chez les femmes excisées, les trois autres ne notent pas de différence significative. Fait intéressant, le dernier article est une étude réalisé au Nigeria, et une des rares différences entre les deux groupes et que les femmes non excisée rapportent que le clitoris et la zone de leur corps la plus sensible (pas très surprenant) alors que les femmes excisées disent que c'est les seins. Mais en gros l'excision n'est pas de facto un frein à une vie sexuelle épanouie. Et il est possible (c'est une conclusion qui ressort dans la littérature sur le sujet mais qui n'a pas été investigué dans les règles de l'art on va dire) que les femmes migrantes puissent développer une mauvaise image d'elles même, qui va affecter leur sexualité négativement, en arrivant en Europe et en recevant le message que leur corps a été rendu inapte à une sexualité épanoui et qu'il leur manque le seul organe du plaisir (ce qui est faux, le clitoris n'est jamais enlevé en entier).
Je pense donc qu'on peut être contre l'excision, tout en se rappelant que les femmes excisées ne sont pas un monolithe et que certaines sont très heureuse d'avoir été excisée car dans leur vision de la chose, c'est un signe de féminité, un passage à l'âge adulte, etc et qu'elles peuvent être sexuellement épanouie.
 

Manuella.

C'est un laboratoire ! Mon expérience de vie ^^
28 Janvier 2024
132
522
94
IDF (77, 93)
kx77free.free.fr
bla bla, on ne touche pas aux sexes des enfants, même pour des raisons culturelles ou autres. Seuls les adultes de leur plein gré devraient pouvoir faire des opérations sur leurs organes génitaux.
Toucher aux organes génitaux peut avoir des consèquences très négatives sur la sexualité vécue des personnes concernées et la possibilité d'avoir une vie sexuelle épanouie, c'est donc une règle humaniste forte et tant pis si cela heurte les sensibilités culturelles des uns et des autres.
 
28 Avril 2015
2 591
19 095
4 654
@Astipalaya

Il y a plusieurs points qui me chiffonnent dans tes messages :

1) Comme tu as travaillé sur le sujet, c’est quoi la raison des excisions exactement ? Il me semblait quand même que le but premier était de supprimer un organe de plaisir féminin non ? (alors ok au final comme le clitoris a aussi une partie interne, il est sans doute possible d’avoir tout de même du plaisir, m’enfin la raison est pire que sexiste quand meme). Sur le site de l’OMS : « Elles visent à assurer la virginité prénuptiale et la fidélité conjugale. Selon les croyances de nombreuses communautés, les mutilations sexuelles réduiraient la libido féminine, ce qui aiderait les femmes à résister aux actes sexuels extraconjugaux ».

2) c’est quand même majoritairement réalisé sur des mineurs de moins de 15 ans donc qui n’ont pas le choix. Du coup faire ca me paraît compliqué de passer ça pour une différence culturelle et puis c’est tout.

3) Ensuite tu parles d’une opération simple en bloc opératoire mais si c’était fait de manière si parfaitement maîtrisée, le coût des « réparations des complications » ne coûteraient pas 1,4 milliards de $/an. Complications qui sont aussi présentes même en cas de médicalisation.. Je cite l’OMS : « Dans de nombreux endroits, les mutilations sexuelles féminines sont pratiquées par le personnel médical du fait de la croyance erronée selon laquelle l’intervention est moins dangereuse lorsqu’elle est médicalisée ».

Bref du coup en terme de prévention ça me parait essentiel d’insister sur le faits qu’il n’y a AUCUN bénéfice en dehors de croyances sexistes et que des risques conséquents.
Après bien évidemment pour celles qui ont déjà subi l’excision, ça empêche pas de préciser qu’il est possible d’avoir du plaisir sexuel quand même (même si ça peut le réduire, occasionner des douleurs lors de l’acte etc).
 
22 Juin 2018
454
3 518
1 224
39
@Manuella. Y'a 15j j'aurais plussoyé ton message, maintenant, je me dis que c'est pas si noir ou blanc (me connaissant, c'est tellement ironique que je dise ça :sweatdrop:) parce que mon compagnon non circoncis m'a dit (y'a 15j donc) qu'il aurait préféré être circoncis petit, bébé même parce qu'il se rappellerai pas la douleur et qu'il trouve ça plus hygiénique. Maintenant qu'il a 30 ans, il préférerai toujours être circoncis (et "préfère" les mecs circoncis, il est bi) mais "c'est trop tard, ça serait trop douloureux" . Il a pourtant été vasectomisé avec quelques problèmes de cicatrisation mais qui le laisse pas du tout traumatisé mais la circoncision... Nope, il peut pas.

Du coup... Je trouve que la réponse à la question de la circoncision à un jeune âge n'est plus si évidente...
Pour autant, je reste contre quand c'est fait par pure croyance religieuse.
 
  • Big up !
Réactions : Tessy

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes