Liste d'oeuvres féministes pour enfant

3 Juin 2014
20
100
374
Grosse régression... mais les deux premiers sont plutôt à destination des adultes, même si ils sont accessibles aux enfants (je les ai lus dans ma "jeune" adolescence). Ces livres ne visent certainement pas à être féministes dans leur "but", mais le sont dans l'histoire, la manière de traiter les personnages et leur évolution.

- Miss Charity
de Marie-Aude Murail, définitivement. Inspirée de l'histoire de Béatrix Potter, le livre raconte l'évolution depuis sa jeune enfance jusqu'à l'âge adulte de Charity, intelligente et créative, et qui tente d'exister dans une Angleterre poussiéreuse et engoncée dans une armure de convenances qui laissent déjà l'impression d'un siècle dépassé. Heureusement, elle rencontre plein de gens, notamment des femmes, et des bestioles (évidemment) qui la maintiennent en vie et l'éveillent, doucement, au bonheur. Féministe sans aucun doute, profond et un peu mélancolique aussi, mais très subtilement drôle et bien écrit. À mettre dans les mains des adultes, ou avant d'une jeune fille de 13 ans qui manque encore un peu d'optimisme.

- L'élégance du hérisson de Muriel Barbery. Féministe, me semble-t-il. Vers 13 ans. Très bien écrit, mais tout le monde connaît.

- Verte de Marie Desplechin ; beaucoup, beaucoup plus léger. Verte est une jeune fille de collège dont la mère, Ursula, est une sorcière que sa propre mère, Anastasia essaie de raisonner dans son inquiétude quant à l'absence de dons magiques de Verte. Mais un jour, la petite fait exploser la vaisselle à distance lors d'une dispute avec sa mère. Bien pour 9-11 ans.

- Les sœurs Grimm de Michael Buckley. Série de livres absolument merveilleuse, sur deux sœurs orphelines (leurs parents ayant été enlevés). C'est assez mal écrit/traduit relativement aux deux précédents (style chick lit, mais pas forcément sur le côté "féminin"), mais l'histoire compense très largement. Les personnages de contes sont enfermés dans un village, Port Fééries, où elles arrivent chez une grand-mère dont elles ignoraient l'existence et qui va leur révéler leur situation (et qu'elles descendent des frères Grimm). Dès 9 ans, mais à partir du 7 ce n'est plus traduit en français.
 
Dernière édition :
6 Septembre 2016
7
8
14
61
Grande enfant dans l'âme, j'avais adoré la série Daria qui de plus est drôle, du coup on pardonne son coté un peu caracaturiel par moments, et le dessin animé Le Voyage de Chihiro, tout deux mentionnés au début de ce sujet. Ce dernier j’avais trouvé carrément déboussolant et j’avais une grande admiration pour la confiance qu’a Chihiro dans son intuition pour trouver les réponses.

Dans les films et téléfilms :

Journal d'une adolescente hors norme, une ado qui voit un thérapeute et doit négocier le lycée en même temps. Réjouissant.

Paï, la fille d’un chef Maori se rebelle contre la tradition sexiste

Matilda, curieuse et intelligente, n’est pas comprise par sa famille. Elle commence a comprendre d’elle a des pouvoirs de télékinésie. Quand une professeure lui montre de la gentillesse elle se rend compte qu’elle peut agir pour son bien et pour le bien des autres.

La première fois que j'ai eu 20 ans : Une jeune fille veut jouer à la contrebasse dans le jazz-band de son lycée. Mais ses camarades sont attachés à la tradition masculine de leur formation

Il m'a appelée Malala – Documentaire sur Malala Yousafza, cible terrorist, advocate pour l’éducation des filles et récipiente du Prix Nobel de la Paix, dur, pour ados plus grands

Dix bonnes raisons de te larguer – une fille féministe au lycée se moque d’être populaire avec les garçons (un peu naze mais bon, il y en a beaucoup plus naze et sexiste en plus !).

J'en ai pas pour les très jeunes enfants - mais les films qui sortent aujourd'hui sont quand même meilleurs, je trouve (il serait temps!).
 
19 Janvier 2017
102
287
724
Je viens de tomber sur ce topic, j'ai quelques suggestions qui ne remplissent pas forcément tous les critères (féminisme, parité, diversités des nationalités et origines des persos..), mais qui ont au moins comme point commun d'avoir des personnages féminins cools et/ou badass.

Jeu :
Alice : retour au pays de la folie :
Jeu d'action dans lequel on incarne Alice Lidell, la Alice irl dont s'est inspiré Lewis Caroll pour écrire son livre. Le jeu se passe entre Londres dans lequel Alice est devenue folle suite au décès de sa famille dans un incendie, et à travers le pays imaginaire, tantôt féérique, tantôt cauchemardesque. Elle alterne ainsi entre monde réel et imaginaire, afin de retrouver ses souvenirs et d'arrêter le Train Infernal qui détruit sa mémoire et sa santé mentale.

Livres :
Amandine Malabul :
Cette nouvelle année à l'Académie supérieure de sorcellerie commence mal pour Amandine ! Après avoir coiffé d'un seau d'eau la terrible Mlle Bâtonsec, elle s'attire les foudres d'Octavie, sa pire ennemie, qui ne tarde pas à se venger. Voici donc Amandine changée en grenouille. Qui viendra la délivrer de cet affreux sortilège ? Retrouvez Amandine, la jeune sorcière malhabile qui provoque mille catastrophes. Sa bonne humeur et son courage ne tarderont pas à vous séduire.

La trilogie du vent de feu : La ville d'Aramanth est divisée en cinq quartiers sociaux : le Gris, le Marron, l'Orange, l'Écarlate et le meilleur, le Blanc. A partir de leur plus jeune âge, les habitants doivent passer des examens réguliers durant lesquels ils sont notés sur plusieurs critères (réussite scolaire, hygiène de vie, propreté, travail, bon comportement, etc...).
En fonction de leurs résultats, leurs familles obtiennent ou perdent des points, ce qui a pour effet de les faire déménager dans un quartier supérieur, ou de les faire rétrograder d'un quartier.
Kestrel et Bowman Hath sont deux jumeaux, liés par un don de télépathie. Un jour Kestrel se rebelle contre ce système d'évaluation et de restriction permanente. Obligée de fuir, la jeune fille part alors à la recherche de la clef du mystérieux "chanteur de vent" pour restaurer le bonheur et l'harmonie dans la ville.
(Je ne sais pas si ces livres sont très connus, mais je les avais adorés plus jeune, et je les recommande mille fois !)

Hunger games : Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.
Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…

Série :
J'ai vu que Les Orphelins Baudelaire ont déjà été cités en tant que bouquins, mais je recommande également la série.
J'ai beaucoup aimé les bouquins, mais j'apprécie également ce début d'adaptation et le casting.
Déjà les trois personnages principaux sont intéressants et ont des caractères et des hobbies qui sortent des clichés généralement attribués aux garçons et aux filles (Violette, l'aînée, adore inventer des objets et les fabriquer à partir de ce qui lui tombe sous la main, elle déteste le rose ; Klaus est moins courageux que sa sœur aînée, il est passionné de lecture et retient tout ce qu'il lit ; Prunille adore mordre, possède des dents tranchantes bien utiles et se passionne pour la cuisine.)
Une des choses que j'ai aimé dans la série, c'est le fait qu'il y ait des acteurs "racisés", bien que cela ne soit pas précisé dans les livres (d'ailleurs dans le premier film qui avait été fait avec Jim Carrey, tous les personnages importants étaient blancs). Ici, des personnages tels que Mr Poe et la tante Joséphine sont interprétés par des acteurs noirs, et ils ne sont pas traités comme des personnages dont la principale caractéristique est d'être noirs, mais comme des personnages normaux. Et c'est agréable à voir !

Bd :
Mélusine :
« Jeune » (119 ans) et jolie sorcière, Mélusine est jeune fille au pair dans un château de Transylvanie. La maîtresse de maison est le fantôme d'une femme au sale caractère, son mari un vampire et le valet de pied une sorte de créature de Frankenstein. Mélusine suit une école de sorcellerie.

Persepolis : (je conseille la bd et le film !)
Téhéran 1978 : Marjane, huit ans, songe à l'avenir et se rêve en prophète sauvant le monde. Choyée par des parents modernes et cultivés, particulièrement liée à sa grand-mère, elle suit avec exaltation les évènements qui vont mener à la révolution et provoquer la chute du régime du Chah.
Avec l'instauration de la République islamique débute le temps des "commissaires de la révolution" qui contrôlent tenues et comportements. Marjane qui doit porter le voile, se rêve désormais en révolutionnaire.
Bientôt, la guerre contre l'Irak entraîne bombardements, privations, et disparitions de proches. La répression intérieure devient chaque jour plus sévère.
Dans un contexte de plus en plus pénible, sa langue bien pendue et ses positions rebelles deviennent problématiques. Ses parents décident alors de l'envoyer en Autriche pour la protéger.
A Vienne, Marjane vit à quatorze ans sa deuxième révolution : l'adolescence, la liberté, les vertiges de l'amour mais aussi l'exil, la solitude et la différence.

Voilà, y en a sans doute d'autres qui vont me revenir en tête..
 
5 Décembre 2010
74
112
4 704
28
Paris
Selon moi :
[GALLERY=media, 5551]La-princesse-et-le-poney-couv de Tarte au fraise posté le 6 mai 2017 à 22:23[/GALLERY]

[GALLERY=media, 5549]108725264_o de Tarte au fraise posté le 6 mai 2017 à 22:23[/GALLERY]

[GALLERY=media, 5547]Le-zizi-des-mots de Tarte au fraise posté le 6 mai 2017 à 22:22[/GALLERY]

[GALLERY=media, 5545]Livre_visuel_11 de Tarte au fraise posté le 6 mai 2017 à 22:22[/GALLERY]

<3
 
18 Juin 2013
4 994
54 155
4 624
Les éditions "Talents Hauts" sont spécialisées dans la littérature non sexiste. J'adore un de leurs albums, Dinette dans le tractopelle.

Côté films, en plus de ce qui a déjà été dit, je conseille Vice-Versa, qui présente une pré-ado super-intéressante.

La fille fantôme présente une pré-ado indépendante et qui n'a pas pour priorité de se trouver un mec.

Avec DC Super Hero Girls, on a une adaptation libre et plutôt édulcorée des comics DC. Les puristes hurleront au scandale mais je préfère retenir que dans cette série (qu'on peut regarder légalement sur internet), des adolescentes étudient pour devenir des héroïnes, sont solidaires et existent en tant que telles, pas en tant que "copine de".

Pour les ados, Opération pantalon présente un héros transgenre. Je ne l'ai pas lu, je ne peux pas dire si c'est bien ou non.

Toujours pour les ados, Uglies. Dans un monde futuriste, tout le monde est opéré à 16 ans pour avoir un physique "parfait". Tally, l'héroïne, est à l'origine un pur produit du système, rien ne l'intéresse à part devenir belle, mais une rencontre avec une nouvelle amie va bouleverser sa vie.

XCalibur. Dans cette série, sorte de préquelle des chevaliers de la table ronde, la princesse Djana est injustement accusée d'avoir attenté au trône. Elle s'enfuit avec l'épée Xcalibur. Aidée par Tara, une "Barbare" (elle déteste ce terme), et Heryk, un jeune moine magicien, elle fera tout pour prouver son innocence et dénoncer les imposteurs. Je me souviens d'un épisode où Djana et Tara s'entraînent sérieusement à l'épée pendant qu'Heryk va faire les courses au marché. :taquin:

Et Journal d'une princesse. Mia apprend à 14 ans qu'elle est l'unique héritière d'une principauté. ça ne l'intéresse pas. Elle préférerait travailler dans l'humanitaire et ne pas être obliger de manger dans des dîners officiels où il y a de la viande au menu.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Lord Griffith and Lis
18 Juin 2013
4 994
54 155
4 624
Je viens de découvrir cette autrice-illustratrice. J'ai lu un de ses e-books et j'ai accroché.

Pour les ados, "L'affaire Jane Eyre" et ses suites. On a une héroïne de 36 ans, pas spécialement belle mais courageuse et intelligente.

Et pour les maternelles, le livre "A calicochon". Dans la famille Porchon, tout le monde traite la mère comme une bonniche, jusqu'à ce qu'elle prenne une mesure radicale...
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Lord Griffith
18 Juin 2013
4 994
54 155
4 624
Quelqu'un a mentionné "Geek Club" de Stacia Deutsch?

Lucy, élève de sixième, s'inscrit dans un cours facultatif pour apprendre à coder. Les débuts sont durs mais de belles surprises l'attendent. J'aime bien la façon dont ce livre casse les idées reçues sur les filles qui seraient forcément mauvaises en informatique.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes