Élection Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le 2ème tour

26 Novembre 2005
3 465
6 402
5 334
Lille
@Tante Clara Cela reste très caricaturale. Oui avec MLP ca sera de la grosse droite bien dure mais là ce que tu décris c'est quand même de la dictature. Repression de la presse. Censure d'internet et du citoyen. Voir on va presque sur de l'autodafé.
Je veux bien dire que Le Pen sera surement le plus gros cancer pour la France, qu'elle est extreme et qu'on se trompe pas. Son parti on sait d'où il vient . Pour le moment on ne peut pas dire encore ce genre de remarques. C'est presque de la diffamation

C'est tout sauf caricaturale et diffamatoire. Cela existe déjà et ça se passe à Hénin-Beaumont, le fief de Le Pen :

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue8...able-de-la-grenouille-dans-la-casserole.html#
 
16 Novembre 2016
881
11 800
3 064
Paris
Alors en réponse au commentaire de @Cilece concernant l'abstention au second tour, je me permets de citer un article de Slate (une nouvelle fois !) intitulé "La démocratie ne consiste pas à laisser les autres faire le sale boulot" de Jean-Marie Pottier.
Je précise que si sa façon d'exprimer les choses vous a déplu, ce n'est pas mon propos donc inutile de me le reprocher (mais je suis d'accord avec le fond). Je précise aussi que le but n'est pas de pourrir les abstentionnistes (en tout cas ce n'est pas mon but, pour l'auteur je n'en sais rien) mais bien de pousser un raisonnement dans ses retranchements afin d'en exposer les failles, ce qui est le principe même d'un débat. En bref, le but n'est pas d'attaquer des personnes mais un raisonnement. D'ailleurs personnellement je n'ai pas que ça à faire de pointer du doigt les abstentionnistes en disant "Bouuuuuh", je respecte votre choix et je ne vais pas vous insulter ou je ne sais quoi même si je partage pas vos convictions - et c'est justement de ces convictions que je tiens à débattre.

Je cite les extraits suivants :
"Face au choix qui nous est offert le 7 mai, vous avez trois options. Vous pensez qu'Emmanuel Macron ou Marine Le Pen fera un meilleur président de la République que son adversaire: vous votez donc pour lui ou elle. Vous pensez que Marine Le Pen et Emmanuel Macron se valent, sont tous les deux également indignes de la fonction, sont«bonnet blanc et blanc bonnet»: vous vous abstenez ou vous votez blanc ou nul.

[EDIT] : c'est un argument que j'ai beaucoup vu aussi (Macron = la même galère que MLP) mais je pense qu'il est fallacieux, il suffit de comparer leurs programmes pour se rendre compte que ce ne sont pas du tout les mêmes et qu'ils n'auront pas du tout le même effet sur les Français, et particulièrement en ce qui concerne les femmes et les minorités. Il me semble qu'on devrait être capables de nuancer les choses, et ce malgré l'immense déception de certaines (que je partage) en voyant la défaite de Mélenchon et de certains idéaux anti-libéralisme.

La troisième option, on la voit en ce moment sur pas mal de murs Facebook: c'est celle qu'esquissent ceux qui voudraient s'abstenir d'exprimer un choix dans dix jours, mais chez qui on sent, en filigrane, qu'ils aimeraient bien que le reste du pays, quand même, fasse le travail à leur place en faveur d'Emmanuel Macron. Parce que vous comprenez, c'est trop bête, à deux points près, c'est Jean-Luc Mélenchon qui serait face au candidat «En Marche». Parce que les sondages ont faussé le premier tour. Parce qu'il faut attendre le résultat de la consultation insoumise. Parce que, de gauche ou de droite, on n'a pas eu Hollande pour passer le témoin à son ministre de l'Économie. Parce qu'il a trahi le PS. Parce qu'il est allé manger des asperges à la Rotonde. Parce qu'En Marche, paraît-il, est une coquille vide. Parce qu'on a déjà donné avec les 82% de Chirac, et que son deuxième quinquennat se serait bien mieux passé si Jean-Marie Le Pen avait fini à 38% plutôt que 18%, non? Parce que le terrain de la présidentielle était trop lourd et que les sangliers ont mangé des cochonneries. Parce que Macron président, c'est le FN à 30% au premier tour dans cinq ans, donc pourquoi pas le mettre à 47% tout de suite, avec la dynamique pour obtenir quelques dizaines de députés et un veto parlementaire derrière?
"

"Au second tour, il n'y a que deux résultats et deux vainqueurs possibles, et plus de stratégie qui tienne. Et s'il est intellectuellement malhonnête de dire qu'une abstention ou un vote blanc le 7 mai est un vote Le Pen, il n'en reste pas moins que cela représente pour elle un vote de moins à compenser pour atteindre les 50% des voix."

" il est ironique de voir certains, après s'être plaints que les sondages faisaient peser un poids collectif sur nos convictions, les utiliser aujourd'hui dans le sens inverse («Hors de question que je vote Macron, sauf si Le Pen est à 47% trois jours avant!»).

"On peut voter par procuration, mais on ne doit pas voter par délégation, en comptant sur ses voisins, ses amis, ses collègues, ses concitoyens, pour faire le sale boulot. En économie et en sociologie, on parle d'un comportement de «passager clandestin» pour désigner ceux qui profitent des conséquences d'un effort ou d'un investissement collectif sans prendre leur part du coût. Ceux qui, en conscience, savent que l'élection de Macron est préférable à celle de Le Pen mais jugent indigne de devoir se «salir les mains», ou veulent pouvoir lancer fièrement «Je vous l'avais bien dit» aux premiers échecs, leur bulletin blanc en bandoulière, sont des passagers clandestins. Le second tour d'une présidentielle n'est pas la connexion wifi du voisin dont on veut pouvoir profiter sans payer l'abonnement."

Le tout illustré d'un dessin satirique de Pessin, figurant un groupe de gens qui proclament "Votons blanc !" tandis qu'un autre personnage précise "Et croisons les doigts pour qu'on ne soit pas trop nombreux !"

Voilà, je n'ai pas grand-chose à ajouter. Si ce n'est que, si le ton ironique de l'article ou certaines métaphores vous ont déplu, je n'ai pas envie de me faire pourrir pour ça :facepalm: je ne l'aurais probablement pas écrit en ces termes. C'est avant tout un article satirique je pense, donc à prendre avec un peu de recul. A mon avis c'est toujours difficile de déconstruire un argumentaire sans froisser personne, il y a forcément des gens qui se sentiront visés par certaines choses et il y a toujours un moment où les opinions des camps différents semblent brusques et heurtent nos convictions. Je vous apporte juste la fleur de la paix :fleur: parce que j'ai aucune envie de me fight, mais en aucun cas cela ne m'empêchera d'exprimer mon opinion (respectueusement) et de chercher à réfléchir sur un raisonnement que je trouve dangereux.

Par ailleurs, pour l'argument dont tu parlais, @Cilece, en évoquant le fait que concrètement, le nombre de personnes votant Macron devrait de toute façon suffire pour éviter Le Pen et pouvoir voter blanc tranquille, je suis assez d'accord parce qu'au final le plus important ce sont les conséquences concrètes. Cependant il faut se rappeler qu'à deux semaines des élections présidentielles américaines, Clinton était donnée gagnante. Au final Trump l'a largement dépassée (pas pour le vote populaire, je sais, mais tout de même), donc personnellement je ne prendrais pas ce risque. Et puis, le jour où les deux candidats sont encore plus serrés dans les sondages.... On fait quoi ? Si tout le monde compte sur les autres sans vouloir l'admettre pour voter à leur place, si ça se trouve un jour ça ne suffira plus.:dunno:
Le problème c'est que je trouve qu'avec ton raisonnement on a tendance à déresponsabiliser les gens :/ et je ne trouve pas ça très juste finalement.

Sinon je suis d'accord qu'il doit être énervant pour les abstentionnistes de se sentir sous pression, et surtout je comprends leur frustration à ne pas avoir de candidat qui leur convienne. Le problème c'est que je doute qu'on puisse un jour avoir un candidat avec qui on est d'accord à 100% jusque dans les moindres détails. Et même si on trouve ce candidat miracle, ben... il faudrait aussi qu'il convienne à la majorité des autres citoyens. Or on est tous différents, c'est pour ça que c'est si difficile de satisfaire tout le monde. La politique consiste essentiellement à faire des compromis et à essayer de convenir au plus de gens possible, mais il y aura toujours des insatisfaits, c'est le principe... C'est nul mais perso je ne vois pas ce qu'on peut y faire dans un système démocratique qui fonctionne sur la majorité des voix pour représenter les autres.
Voilà, j'espère n'avoir manqué de respect à personne malgré tout :fleur:
 
Dernière édition :
7 Avril 2017
198
751
464
28
@Denis Tu cite l'exemple d'une ville
Le FN n'est présent même pas sur 1/10 , 1/100 voir 1/1000 du territoire
On ne peut pas encore aller aussi loin à ce stade.

@Tante Clara Que penser alors de certains LR comme Fillon qui enchaine les fake news de plus en plus.
Je prétends que pour ne pas tomber dans les jeux qu'ils utilisent il ne faut juste pas faire comme eux sinon au final. On serait comme eux.
 
16 Décembre 2012
422
1 850
4 024
Lyon
www.example.com
@just_in_case J'ai un problème avec l'idée de "s'appuyer sur les autres". Techniquement ça peut sembler vrai... Le problème c'est que de droit, ce n'est pas un vote "contre" : le gagnant pourra se prévaloir de tous ceux qui ont voté pour lui comme de soutien, même si ça ne correspond pas à la réalité, puisque c'est le sens que revêt le mode de scrutin. On n'a pas encore inventé le bulletin "contre". Donc dans ce cas, voter blanc, même en souhaitant que ça ne soit pas le Pen, ce n'est pas malhonnête : on laisse à ceux qui sont plus convaincus que soi le fait d'assumer, ceux qui sont peut-être au moins d'accord avec 1% de programme. Sinon, on pourra légitimement se voir rétorquer à la moindre protestation "ouais mais t'as voté pour moi" comme ça a pu être le cas de Hollande alors qu'il a aussi profité d'un vote de barrage. Je vais sûrement voter contre le FN mais je serai plus à l'aise sous le président Macron si je pouvais me dire "m'en fous j'ai pas voté pour lui" : ok, ça sonne exactement comme "avoir le beau rôle" ou "laisser les autres faire le sale boulot" mais étant donné que le sens même du vote pose problème, que ça reste techniquement un vote "pour", autant laisser ceux qui ont le moins de problème avec Macron lui donner la bénédiction. Surtout quand tu vois l'égo du type qui se voit déjà vainqueur... Mais j'ai trop peur pour mes fesses alors ça sera Macron, mais je sais que je m'en voudrai beaucoup plus d'avoir mis son nom dans l'urne les cinq ans à venir que je ne m'en serais voulu d'avoir voté blanc si le FN passait (je flipperait à mort, mais je ne m'en voudrais pas). Un vote avec un nom est une aprobation, le vote blanc c'est le contraire.
 
16 Novembre 2016
881
11 800
3 064
Paris
@PlumeRouge Je suis d'accord avec toi. En fait, je vais peut-être en surprendre certaines mais je crois que je pourrais aussi écrire un argumentaire sur le vote blanc car je comprends très bien les arguments de ses défenseurs (sans pour autant qu'ils fassent pencher la balance en ce qui me concerne, j'ai étudié le pour et le contre et je demeure convaincue qu'il vaut mieux voter pour Macron). Celui-là est pertinent parce qu'effectivement le président risque de se sentir légitimé dans sa fonction, alors qu'au final il a surtout obtenu des votes dans un contexte très particulier pour faire barrage à l'extrême-droite, sans pour autant que les gens adhèrent à ses idées. Comment dire... Je reconnais que c'est un inconvénient, le souci c'est que je ne vois pas comment l'éviter (à moins d'aller gueuler dans la rue une fois qu'il sera élu histoire de rappeler qu'on ne cautionne pas forcément sa politique). Et ça a beau être un inconvénient, je trouve que ça reste un moindre mal par rapport à l'élection du FN, qui encore une fois m'apparaît comme le pire scénario possible (pour des raisons déjà évoquées ici). Après je comprends l'idée de voir le vote blanc comme un vote contestataire, qui dit non à la politique de Macron, mais le souci c'est que pour l'instant il n'est pas reconnu et qu'à mon avis les politiques s'en fichent tant qu'ils ont obtenu le pouvoir :/
Sinon je suis tout à fait d'accord avec ta conclusion, et moi aussi j'ai trop peur pour mes fesses et celles des autres pour prendre le risque de ne pas voter.
 
16 Décembre 2012
422
1 850
4 024
Lyon
www.example.com
@just_in_case oui je suis d'accord, mais je répondais surtout au fait de "laisser les autres faire le sale boulot" qui peut se justifier tant que les "autres" hésitent avec leur conscience moins pour le faire et qu'on est sûr que le boulot sera fait... Et c'est là que ça pose problème.
 
16 Novembre 2016
881
11 800
3 064
Paris
@PlumeRouge Je crois que je n'ai pas tout compris ^^ tu veux dire que ce n'est pas un problème de voter blanc si au final le boulot est fait (c'est-à-dire que le FN est évité ?). Parce que d'un point de vue concret, je suis d'accord avec ça (ce qui compte c'est les conséquences). C'est juste qu'à mon sens, quand on veut au fond éviter le FN mais qu'on ne veut pas voter contre, d'un point de vue concret et mathématique on aura forcément laissé le vote des autres faire ce travail à notre place puisque ce sont bien les voix Macron qui auront permis de bloquer le FN...
Mais voter blanc dans le sens "montrer sa désapprobation de la politique des uns et des autres" n'est pas malhonnête, ce n'est pas ce que j'entends par là. Ce qui me dérange c'est, comme l'exprime l'auteur de l'article, de reconnaître que Le Pen serait bien pire que Macron mais de ne pas prendre la peine d'agir en conséquence. En fait c'est juste que je trouve que le raisonnement ne tient pas vraiment la route. Mais encore une fois je m'en fiche un peu tant que le résultat est obtenu, effectivement dans ce cas si on est sûr à 100% que Macron passera de toute façon je comprends qu'on vote blanc et qu'on veuille exprimer une désapprobation de sa politique, le souci pour moi c'est qu'on ne peut jamais en être sûr à 100% et que c'est quand même une grosse prise de risque.
 
  • Big up !
Réactions : Sweet Lunacy et Leech
16 Décembre 2012
422
1 850
4 024
Lyon
www.example.com
@just_in_case non mais justement ce que je voulais dire c'est que même en reconnaissant que l'un est pire que l'autre, t'es quand même censé voter pour quelqu'un que t'approuve. Donc voter pour quelqu'un que tu désapprouve à 100% pour contrer quelqu'un que tu désapprouve à 200% (ce n'est pas qu'une image là, il n'y a rien de positif chez aucun des deux, mais plus de négatif chez l'autre) ça n'a pas grand sens en soi, et ce n'est pas prendre ses responsabilité forcément, c'est ce qui me gène dans cet article, le vote blanc n'implique aucune responsabilité, en revanche voter FN... J'ai plus peur de Le Pen que de Macron, c'est différent de "je préfère Macron" quand même. Si je vote pour lui j'aurais pas l'impression de "prendre mes responsabilité" ni de faire le sale boulot, juste sauver ma peau, et celle de différents proches (j'ai même pas envie de dire pour les racisés, les homos, les gauchistes en général, le vote altruiste c'était celui du premier tour là c'est plus de l'altruisme à ce niveau là...) mais j'aimerais avoir les ovaires de laisser cette tâche à ceux qui l'assument vraiment.
 
1 Avril 2012
956
3 222
4 854
[EDIT] : c'est un argument que j'ai beaucoup vu aussi (Macron = la même galère que MLP) mais je pense qu'il est fallacieux, il suffit de comparer leurs programmes pour se rendre compte que ce ne sont pas du tout les mêmes et qu'ils n'auront pas du tout le même effet sur les Français, et particulièrement en ce qui concerne les femmes et les minorités.

J'ai pas lu une seule fois que c'était la même galère. En tout cas, moi (qui compte voter blanc), ce que je dis, c'est que ce sont deux galères et que je n'en veux aucune des deux. Alors oui, on en aura une, pas le choix, mais c'est pas aux gens qui ne veulent ni de l'une ni de l'autre de la choisir !

C'est bien gentil (non) de reprocher aux abstentionnistes et votant blanc ou nul de ne pas prendre leurs responsabilités mais faudrait voir à pas oublier que ce ne sont pas eux qui sont responsables de ce second tour puisqu'il n'ont voté ni MLP ni Macron au premier tour. Et maintenant, ce serait à nous de réparer les ******* des autres ? Mon vote blanc, il dit à mes concitoyens "ce second tour est votre œuvre, débrouillez-vous".

Mon vote blanc, il dit : le barrage au FN, c'est pas dans l'entre-deux tours d'une élection présidentielle que ça se joue. La montée du FN est une réalité depuis 2002. C'était ma première élection présidentielle, j'ai pris une claque. Et voté utile. Et 15 ans après, alors que RIEN n'a été fait pour endiguer la montée du FN, on vient m'expliquer que c'est toujours ma mission ?

Ah, ça, y a du monde pour parler des abstentionnistes/votants blanc ou nul comme des irresponsables

Par ailleurs, pour l'argument dont tu parlais, @Cilece, en évoquant le fait que concrètement, le nombre de personnes votant Macron devrait de toute façon suffire pour éviter Le Pen et pouvoir voter blanc tranquille, je suis assez d'accord parce qu'au final le plus important ce sont les conséquences concrètes. Cependant il faut se rappeler qu'à deux semaines des élections présidentielles américaines, Clinton était donnée gagnante. Au final Trump l'a largement dépassée (pas pour le vote populaire, je sais, mais tout de même), donc personnellement je ne prendrais pas ce risque. Et puis, le jour où les deux candidats sont encore plus serrés dans les sondages.... On fait quoi ? Si tout le monde compte sur les autres sans vouloir l'admettre pour voter à leur place, si ça se trouve un jour ça ne suffira plus.:dunno:
Le problème c'est que je trouve qu'avec ton raisonnement on a tendance à déresponsabiliser les gens :/ et je ne trouve pas ça très juste finalement.

Ah, ça, y a du monde pour parler des abstentionnistes/votants blanc ou nul comme des irresponsables....m'enfin, moi, je vais voter blanc en étant dévastée, très loin d'être tranquille. Je vais voter blanc parce que je trouve que ce qui déresponsabilise les gens, c'est de leur faire croire que lutter contre le FN, c'est mettre un bulletin pour un autre parti dans une urne, une fois tous les 5 ans.

Tu te demandes ce qu'on fera quand les écarts seront encore plus serrés....mais de où on accepte le score du FN comme normal et on s'y résigne ? De où est-ce que ce parti de **** devrait être la norme de notre vie politique et le centre de nos décisions ? Mon vote blanc, il dit "je refuse que le FN soit au centre de ma réflexion politique". Pas de compromis ici.

Ça fait donc 15 (QUINZE !) que la menace du FN s'est accrue. Quinze ans qu'on nous exhorte à voter contre lui, au nom des idéaux républicains. Alors, pardon, mais ça me tue un peu qu'on me prive d'un vrai vote parce que c'est quand même bien pratique d'agiter l'épouvantail du FN pour se faire élire en face. Pour éviter d'avoir à se confronter à son propre racisme, homophobie, sexisme, etc. Pendant que dans le même temps, non seulement ceux qui en ont le pouvoir n'interdisent pas ce parti, mais en plus surfent sur ses plate-bandes électorales. En faisant campagne sur les thèmes sécuritaires, etc chers au FN, on a favorisé sa montée. En décrétant que le vote FN n'était "pas immoral" (coucou, Nicolas), on a favorisé sa montée. En voulant inscrire la déchéance de nationalité des binationaux dans la constitution (coucou, François), on a favorisé sa montée. En décrétant que la France avait apporté à l'Algérie "des éléments de civilisation" (coucou, Emmanuel), on a favorisé sa montée.

Alors, maintenant, qui ne prend pas ses responsabilités ? Qui est un passager clandestin ?

Ah, et dernier point, ne vouloir voter ni pour MLP ni pour Macron, ce n'est pas être déçu.e que son candidat ne soit pas au second tour. J'aurais pu voter pour un candidat qui n'est pas celui à qui j'ai donné mon vote dimanche dernier. Mais pas ces deux-là.
 
16 Novembre 2016
881
11 800
3 064
Paris
@PlumeRouge Hum d'accord je crois que je comprends mieux. Oui c'est clair que voter contre Le Pen ne veut pas dire voter pour Macron, là au moins on est d'accord. Par contre personnellement j'associe "sauver sa peau et celle de ses proches" à "prendre ses responsabilités", pour moi ça se rejoint quand même, vu qu'on parle de faire un choix difficile (voter pour quelqu'un dont on ne partage pas les convictions) pour parvenir à ce but... Après je comprends que d'autres voient les choses différemment et considèrent que défendre les intérêts du peuple, c'est montrer qu'on n'approuve pas Macron en votant blanc, seulement je trouve que défendre les intérêts du peuple c'est aussi contrer le FN et ça on est bien obligé de voter pour y arriver. Disons qu'il doit y avoir un équilibre. Dans des circonstances moins dangereuses, voter blanc ne pose pas de problème, mais là on a vraiment besoin d'avoir suffisamment de voix pour contrer le FN parce que s'il passe c'est la galère pour tout le monde. Après je condamne pas non plus ceux qui votent blanc et je les comprends. Mais imagine qu'ils soient trop nombreux, et là tu vois le problème...
Sinon oui ce serait mieux si seules les personnes fan de Macron votaient pour elles, le problème c'est que je me dis que si tout le monde se donne le luxe de penser comme ça et de céder à la "tentation du vote blanc" (c'est une expression courante sur internet en ce moment) le risque concret c'est que le FN passe, et ça mettrait directement en danger beaucoup de gens à mon avis (y compris moi d'ailleurs). C'est pour ça que je ne veux pas voter blanc et qu'à mon sens ce serait dangereux si trop de gens le faisaient. Tu vois ce que je veux dire ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes