Challenge de lecture Madmoizelle 2023

5 Décembre 2012
274
1 424
4 814
C'est bien calme ici!
Je n'ai moi-même pas beaucoup de matière pour un bilan, ayant successivement voyagé, déménagé et attrapé le covid, je n'ai laissé que peu de place à la lecture ces deux derniers mois.

MAI
25. Un livre d’Annie Ernaux: L'Evénement, Annie Ernaux
Le deuxième roman d'Annie Ernaux que je lis, peut-être aussi celui que j'ai préféré entre les deux. L'Événement est impactant, très détaillé et sert d'excellente piqûre de rappel concernant l'importance du droit à l'IVG. Rien que pour ça Ernaux mérite amplement son prix Nobel.

32. Un livre qui se passe dans un pays que tu n’as jamais visité: The Book of Chameleons, José Eduardo Agualusa
Ce roman est un petit OVNI! On y suit le quotidien d'un Angolais qui invente un passé et une généalogie aux clients qui viennent frapper à sa porte. Le tout est vu à travers les yeux d'un gecko ayant élu domicile chez l'homme en question. Ce livre est magique, et intriguant, mais il permet aussi de découvrir l'histoire de l'Angola et l'impact de la guerre civile sur ses habitants. On se passerait volontiers du male gaze un peu lourd porté sur l'unique personnage féminin, mais franchement ça fait longtemps que je n'attends plus rien des hommes en littérature. Donc si on fait abstraction, ça reste quand même un très bon roman.

JUIN
15. Un classique de la littérature LGBTQ+: Giovanni's room, James Baldwin
Un très beau roman mais qui m'a absolument dévastée. Au point où franchement j'ai eu du mal à le terminer - il est pourtant très court, c'est dire! Je ne pouvais pas le prendre sans que ma gorge se serre et que mon estomac se noue. Je pense que c'est vraiment un roman qui a marqué son époque, mais je suis contente de voir le chemin parcouru depuis les années 1950. C'est rassurant de se dire qu'on peut maintenant écrire des livres sur la communauté LGBTQ+ sans que le tout se termine de manière fatalement tragique pour les personnages.

49. Un livre que tu avais prévu de lire pour le challenge 2022: Reading Lolita in Tehran, Azar Nafisi
Encore une lecture émotionnellement difficile, mais très instructive. Ce roman m'a particulièrement touchée parce que je travaille actuellement avec un réfugié iranien, et que je ne pouvais pas m'empêcher de penser à ce qu'il a du traverser avant d'arriver jusqu'ici. Azar Nafisi a un amour immense pour la transmission de la littérature et c'était vraiment touchant de voir ce qu'elle et ses étudiantes ont du mettre en place pour pouvoir continuer à lire et étudier certaines œuvres. Le roman est écrit de façon très intelligente: chaque période importante de la vie de l'autrice est rattachée à un livre qu'elle enseignait à ce moment là, et elle explique ce que le livre en question lui a apporté et a apporté à ses élèves. Un beau livre, vraiment. Un peu difficile, mais nécessaire.

57. Un roman historique: The Palace of Illusions, Chitra-Banerjee Divakaruni <3
Gros coup de cœur, et je pense le meilleur roman que j'ai lu cette année! The Palace of Illusions est une réécriture passionnante et féministe du Mahabharata, épopée de la mythologie hindoue. Les réécritures de mythes sont très à la mode en ce moment, et même si certaines d'entre elles sont de très bonne qualité (Madeline Miller :loveeyes:), je commençais un peu à saturer de la mythologie grecque. Me plonger dans une épopée hindoue était exactement le petit bain de fraîcheur qu'il me fallait. L'héroïne Panchaali est très attachante et le roman est formidablement écrit: impossible de reposer le livre une fois qu'on l'a commencé. Bref, je ne sais pas s'il a été traduit en français mais si oui: foncez!

Bilan: 27/30
Lecture en cours: The Goldfinch, Dona Tartt
 
18 Août 2016
1 402
6 199
2 664
40
@tankliOui, c'est calme.

Pour ma part, mon challenge goodreads d'un bouquin par jour pour l'année est quasi atteint, mais je dois tout juste en être aux deux tiers ici. Comme d'habitude, il m'est difficile de remplir certains sujets, quand d'autres ont au moins 5 bouquins correspondant. Puis j'ai la flemme de tenir le tableau Excel à jour régulièrement, et m'en mords les doigts ensuite.
 
12 Juin 2010
1 355
10 223
5 664
:hello: Gros bilan en perspective:

3. Un livre sorti en 2023 : Ça va aller de Alice Colin

19. Un livre dont le titre fait exactement 3 mots : Tout va bien de Charlie Genmor

23. Un livre recommandé par un.e proche : Le jardin de Pyun Hye-Young
J'ai plutôt apprécié ma lecture même si c'était un peu lent.

31. Un livre qui se déroule à la saison à laquelle tu le lis : Quatre filles et un jean de Ann Brashares
Une ambiance début des années 2000, ça a mal vieilli je trouve. Je ne lirai pas les autres tomes.

34. Un livre emprunté à quelqu’un : Le tatoueur d’Auschwitz de Heather Morris
J'ai eu du mal à avancer dans le récit, il y avait quelque chose d'impersonnel, de froid... Quelque chose ne m'a pas plu mais je ne saurai pas dire quoi :dunno:

35. Un livre qui fait plus de 500 pages : La leçon du mal de Yûsuke Kishi
Je vais me répéter mais... ça se voit vraiment que ça a été écrit par un homme :cretin: Un homme plutôt conservateur qui plus est (la balle perdue pour la prof un peu féministe).
Il a vraiment écrit ses personnages féminins comme des objets, il y a des relents d'homophobie, et à aucun moment certains actes du perso principal ne sont remis en question. L'idée et une partie de l'exécution étaient vraiment bonnes mais on sentait trop les idées rétrogrades de l'auteur.

37. Un livre d’un.e auteur.ice que tu apprécies particulièrement :
Le jeune homme de Annie Ernaux

50. Un livre que tu lis dans une langue qui n’est pas ta langue maternelle : The Nowhere Girls de Amy Reed
C'était tellement bien :puppyeyes: Je le conseille vraiment, si jamais, il a été traduit sous le titre Nous, les filles de nulle part.

55. Un roman épistolaire : Ne t’inquiète pas pour moi de Alice Kuipers
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

57. Un roman historique : Le bal des folles de Victoria Mas
J'en avais entendu tellement de bien que j'étais très impatiente de le lire. Mais ça fait flop :lunette:

71. Un livre d'un.e auteur.ice dont la nationalité commence par D (danois.e, djiboutien.ne, dominicain.e) : Les filles oubliées de Sara Blaedel (Danemark)
C'était une bonne enquête et je me suis attachée aux personnages. C'est vraiment dommage que ce soit le tome 7 ( il me semble) d'une série qui n'a pas été traduite, à l'exception de celui-ci. Je vais voir pour me procurer ceux d'après en anglais mais j'ai tellement la flemme quand il s'agit de lire dans une autre langue :gonk:

76. Un récit de voyage : S’enfuir de Guy Delisle
Le personnage principal travaillait dans le Caucase. Il a voyagé jusque là et a été transporté pendant qu'il était otage, ça compte comme voyage non? Pas plaisant mais il y a voyage quand même :lunette: Je rigole mais il a eu un sacré sang-froid et beaucoup de courage.

79. Un livre qui parle d’art : Être ici est une splendeur, Vie de Paula M. Becker de Marie Darrieusecq

86. Une pièce de théâtre : La bigote de Jules Renard

98. Un classique écrit au XIXe siècle : Une page d’amour de Émile Zola
:jv:

100. Un livre qui te met l’eau à la bouche : Un sandwich à Ginza de Yoko Hiramatsu

71/100
 
12 Juin 2010
1 355
10 223
5 664
DP mais c'est pour fêter les 90 catégories remplies :happy:

4. Un livre d’un auteur d’ex-URSS (Russie, Ukraine, Biélorussie, Tadjikistan, Kirghizistan, etc) : Les bas-fonds de Maxime Gorki

10. Un livre d’occasion : La vraie vie de Adeline Dieudonné
J'ai beaucoup aimé, l'ambiance était vraiment malaisante.

14. Un classique écrit par une femme : La maison dans l’impasse de Maria Messina
Un huis-clos assez triste, j'ai beaucoup apprécié les deux sœurs.

17. Un livre qui traite d’écologie / d’environnement : Fais battre ton tambour de Louise Browaeys

24. Un livre qui te fait peur (l’auteur t’intimide, la longueur, les thèmes etc) : Gomorra de Roberto Saviano
J'avais peur que ce soit trop compliqué à comprendre. Au final je me suis juste ennuyée :sweatdrop:

30. Un roman qui se passe dans une école/lycée/université : Un si joli désastre de Sophie Gonzales
Un roman jeunesse / YA plutôt sympa.

36. Un livre que tu aurais aimé étudier à l’école :
Eldorado de Laurent Gaudé
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

48. Un beau livre : Joker anthologie

49. Un livre que tu avais prévu de lire pour le challenge 2022 : L’année solitaire de Alice Oseman
Très déçue. Tori a une vibe not like other girl, l'écriture est plutôt médiocre. J'hésite à lire Loveless qui me faisait très envie.

64. Un livre que quelqu’un t’a fait découvrir : Kétala de Fatou Diome

68. Un livre dont tu n’as pas vu / lu / écouté l’adaptation : Avant toi de Jojo Moyes

73. Un livre de poésie : Tentacules et manivelles de Béatrice Fontanel

74. Un livre d’horreur : Blackwater tome 1 : La crue de Michael McDowell
J'aime beaucoup, hâte de continuer la saga!

78. Un livre drôle : Sauveur & fils de Marie-Aude Murail (tome 1)
Plusieurs choses m'ont gênée, 'ai lu le tome 2 aussi mais je ne continuerai pas la saga.

80. Un livre sur la mythologie : Circé de Madeline Miller
<3

82. Un livre avec des personnages surnaturels : Tidesong de Wendy Xu

90. Une uchronie : Vampyria tome 1, La cour des Ténèbres de Victor Dixen
Un peu cliché (les vampyres craignent l'ail, ne se reflètent pas dans les miroirs) et le côté non-mixte m'a fait pensé à Phobos mais une lecture sympa.

97. Un roman avec des dragons : Une histoire naturelle des dragons de Marie Brennan
Long, sans vraiment d'intérêt, une déception.

99. Un livre écrit avant le XIXe siècle : Médée de Pierre Corneille
 
27 Juillet 2013
260
1 086
4 794
@Kazia je suis curieuse, j'ai lu "La vraie vie" et j'ai profondément détesté, mais j'ai envie de comprendre la hype parce que ça l'a pas du tout fait pour moi. Qu'est-ce qui t'a particulièrement plu dans ce roman ?
 
  • Big up !
Réactions : Esquisse rose et Kazia
12 Juin 2010
1 355
10 223
5 664
@Bulleuze J'aime bien ce genre de cadre, ce presque huis-clos des zones résidentielles très portées sur sur les apparences et qu' on nous montre l'envers du décor. L'ambiance devient vite étouffante, c'est quelque chose que j'apprécie.
La volonté de s'en sortir de la personnage principale m'a plu aussi (même si j'ai trouvée qu'elle restait naïve un peu trop longtemps).

Du coup je suis curieuse aussi, qu'est-ce que tu as détesté? :fleur:
 
  • Big up !
Réactions : Esquisse rose
5 Décembre 2012
274
1 424
4 814
Merci @Kazia de continuer à faire vivre ce topic haha!
Du coup je me lance dans un bilan de ces trois derniers mois:

JUILLET

17. Un livre qui traite d’écologie / d’environnement:
Tropiques Toxiques, Jessica Oublié et al.
Tropiques Toxiques retrace le scandale du chlordécone, de ses origines à ses conséquences, principalement en Guadeloupe et en Martinique. Ça fait vraiment froid dans le dos, surtout quand on réalise que la pollution des sols due aux pesticides perdurera pour les siècles à venir, et qu'il a fallu une éternité, malgré les conséquences sanitaires désastreuses, pour que le gouvernement daigne enfin se pencher sur le problème. Encore une preuve, s'il en fallait une, que les territoires d'outre mer sont toujours laissés de côté. Le livre est très dense, extrêmement riche en informations, pas franchement une lecture plaisir donc, mais une lecture nécessaire.

AOÛT

31. Un livre qui se déroule à la saison à laquelle tu le lis:
Dix heures et demie du soir en été, Marguerite Duras
C'est le premier roman de Marguerite Duras que je lis, et je dois dire qu'il ne m'a fait ni chaud ni froid. La faute peut-être à cette narration très froide et factuelle. Et puis cette histoire qui ne va nulle part, ces personnages pour lesquels on ne ressent rien... J'ai conscience qu'il ne s'agit pas du tout d'un de ses plus grands succès, donc je re-tenterai ma chance, probablement avec Un Barrage contre le Pacifique ou L'Amant.

34. Un livre emprunté à quelqu’un: The Goldfinch, Dona Tartt <3
Il y a deux ans je lisais The Secret History en ayant la sensation que ce livre allait complètement bouleverser ma vie de lectrice. Cette année, après avoir parlé de Dona Tartt avec la mère de mon colloc, cette dernière m'a prêté The Goldfinch en m'assurant qu'il me plairait tout autant. Une fois surmontée l'intimidation due à ses 800 pages, je me suis lancée dedans à corps perdu et je dois avouer que l'expérience était terriblement prenante. Je suis passée par tous les stades, du rire aux larmes, sans jamais savoir où cette histoire de vol de tableau allait me mener... C'est un chef d'œuvre, honnêtement, et Dona Tartt rentre définitivement dans le panthéon de mes auteurs et autrices préféré.es.

SEPTEMBRE

9. Un roman graphique:
Chinese queer, Seven
Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais avec ce roman graphique, mais certainement pas à quelque chose d'aussi sombre. Seven raconte son quotidien d'homme queer dans une ville de province chinoise, et le fait de manière très brute. Si le fond manque parfois de raffinement, la forme en revanche est extraordinairement créative. La narration part dans tous les sens, il n'y a aucune linéarité, ce qui permet de se perdre dans le flux de pensées et de souvenirs du personnage. Les dessins et les couleurs sont à tomber par terre, certaines pages m'ont vraiment coupé le souffle. Je ne pense pas qu'il ait publié quoi que ce soit d'autre (en tout cas rien qui n'ait été traduit) mais je garderai définitivement un œil sur son travail.

51. Un livre d’un·e auteur·ice originaire d’Océanie: Maiba, Russell Saoba
Quelle horreur ce livre. Une petite centaine de pages qui m'a donné du fil à retordre. Russell Saoba raconte le quotidien de Maiba et sa famille dans un village de Papouasie Nouvelle-Guinée. Le tout est violent et voyeuriste (les hommes qui écrivent des scènes de violences faites aux femmes c'est toujours un régal n'est ce pas), le style est confus, la narration chaotique... Bref, une perte de temps.

59. Un livre qui se déroule dans un climat qui n’est pas celui de ta région d’habitation: La fille de l'Espagnole, Karina Sainz Borgo
Voilà en revanche quelqu'un qui a su écrire la violence. Karina Sainz Borgo s'inspire de son vécu et des évènements politiques du Venezuela pour raconter l'histoire d'une femme essayant tant bien que mal de survivre à la surenchère de violence qui secoue son pays. Honnêtement ce roman m'a donné des sueurs froides, mais c'est un récit brillant et éminemment politique que je ne regrette pas d'avoir lu.

Bilan: 34/60 (Oups, c'est pas brillant... :lalala:)
Lecture en cours: Babel, R. F. Kuang
 
Dernière édition :

Esquisse rose

I see color with my eyes shut
10 Avril 2023
1 023
4 722
354
@Tankli : j’imagine que tu recommandes The Secret History de Donna Tartt ? Je l’ai vu passer à plusieurs reprises sur un de mes comptes Bookstagram préf’, je suis intriguée.
 
5 Décembre 2012
274
1 424
4 814
@Esquisse rose Absolument! C'est vraiment un de mes livres favoris, impossible de le lâcher! Par contre, il m'avait aussi rendue très anxieuse haha, je rentre parfois un peu trop dans l'histoire, et c'était vraiment le cas avec ce roman-là. J'ai du faire des pauses vers la fin parce que je me mettais dans tous mes états. Mais il en vaut vraiment la peine, et Dona Tartt sait vraiment attraper son lectorat.
 
  • Big up !
Réactions : Kazia et Esquisse rose
17 Avril 2020
56
312
704
Olala, me revoilà enfin après des mooooooiiiis d'absence, désolée ! Pas mal de changements (déménagement, changement de boulot) et une grosse panne de lecture. Mais ouf, c'est revenu (il fallait juste que je change de bouquin haha).

Alors, bilan de plusieurs mois, mais tout de même assez léger (d'autant que j'y compte plein de nouvelles, donc des tout petits formats).

3. Un livre sorti en 2023
Projet Cérébrus, Floriane Soulas (25 p.) <3
Entrée dans l'écriture de Floriane Soulas avec cette nouvelle, vraiment très très chouette. Prochain sur la liste : Tonnerre après les ruines.

5. Un livre dont le personnage principal est LGBTQ+
Transdivinité, Morgane Stankiewiez (16 p.)
J'ai découvert Morgane Stankiewiez pendant des tables rondes et j'avais envie de voir ce qu'elle écrivait. Une nouvelle sympa, beaucoup plus légère que ce à quoi je m'attendais parce qu'il me semble qu'elle peut aller dans du très sombre.

11. Un livre d’un.e auteur.ice LGBTQ+
Les Cinq marques, Baptiste Beaulieu (15 p.)
Une nouvelle sympa. J'ai aussi un de ses romans dans ma PAL (enfin, si j'en retrouve le titre).

12. Un essai
Le Coût de la virilité, Lucile Peytavin (192 p.)
Un essai plutôt chouette, même si j'ai trouvé le passage du calcul dudit coût, "poste par poste" on va dire, un peu long. Je le vois un peu comme une porte d'entrée qu'il serait intéressant de développer.

34. Un livre emprunté à quelqu’un
L'Échiquier du mal (tome 1), Dan Simmons (688 p.)
C'est dark as fuck, un peu compliqué à lire quand on a besoin de trucs plus léger. Je pense que c'est pour ça que j'ai mis si longtemps à le finir, alors qu'il est très bien. Je dois m'attaquer au tome 2, mais j'ai besoin de trucs un peu moins lourds en ce moment je pense.

52. Un livre écrit à plusieurs mains
De bons présages, Terry Pratchett & Neil Gaiman (448 p.) <3<3<3
Lu avant de savoir qu'il allait y avoir une série (ou qu'elle était déjà diffusée, je ne sais plus trop). J'ai trouvé ça génialissime, j'ai franchement ri sur certains passages, et j'ai trop hâte de voir la série du coup.

74. Un livre d’horreur
Widjigo, Estelle Faye (256 p.) <3
Un très beau roman qui prend place dans le Grand nord américain (Terre-neuve) et ses légendes - en particulier celui du Widjigo, donc - où les personnages ont fait naufrage.

86. Un livre que tu n’avais pas prévu de lire
Unlocking the Air, Ursula K. Le Guin (344 p.)
J'avais envie de lire du Ursula Le Guin depuis longtemps et j'ai pris celui-ci, de mémoire pendant une opération ebooks pas chers. C'est en fait un recueil de nouvelles. Avis général mitigé, j'en ai aimé, d'autres moins. Mais quand même très envie de tester ses romans !

87. Le premier livre d’un.e auteur.ice
Baise-moi, Virginie Despentes (288 p.)
Mon premier Despentes, ça faisait un moment que j'avais envie d'essayer. C'est très particulier, mais pas désagréable. Je poursuivrai la découverte avec Cher Connard.

90. Une uchronie
H.P.L. - Suivi de Celui qui bave et qui glougloute
, Roland C. Wagner (157 p.)
Deux nouvelles qui convoquent la figure de Lovecraft. L'uchronie repose surtout sur la première, où H.-P. Lovecraft aurait vécu jusqu'à plus de cent ans. (Bon, la 2e aussi, dans un autre style, que je ne dévoilerai pas ici).
Je ne suis pas tout à fait rentrée dedans.

Bref, en presque novembre, je suis à 15 livres lus :ninja: .

1.jpg
2.jpg
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes