Espace de discussion et de compréhension CF-parents et parents-CF

12 Mars 2018
723
11 154
1 264
28
@ChatPitre C'est justement ce terme de "sensibilité" que j'ai un peu mal compris, car justement à mes yeux on peut avoir une sensibilité féministe autour de l'avortement quelle que soit notre situation ! Parce qu'on peut y être confrontée un jour quoi qu'il en soit, mais aussi par solidarité envers les autres femmes. Mais merci pour ta réponse.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
18 Mai 2018
1 136
13 036
1 354
@Flopidou
Je m'exprime pas très bien et j'avais peur que ce soit encore trop flou. Mais je te rassure aussi que c'est totalement courtois, aucune animosité. Juste beaucoup de fatigue et de peur avec le sujet en cours. :fleur:
 
  • Big up !
Reactions : Clèves
23 Janvier 2014
6 960
30 253
3 404
Je débarque complètement j'ai été voir sur le topic CF de quoi ça parlait puis l'article concerné, j'avoue que rien que le titre me semble clivant, je ne vois pas bien l'intérêt de sortir un truc pareil pour que tout le monde aille sur foutre sur la gueule en commentaire.

Sinon sur les mères et l'IVG ben.... en fait je pense que les mères sont souvent encore + à même de défendre ce droit. Au planning familial c'est blindé de daronnes, dans mon asso départementale les "historiques" aka les militantes de la 1e heure ne sont jamais dispos le mercredi parce qu'elles préfèrent s'occuper de leurs petits-enfants, de manière générale c'est le bordel dés que y a un bébé dans les parages parce que tout le monde veut faire risette et chez nos bénévoles on a également eu une personne childless. Tu peux avoir des enfants, tu peux désirer des enfants + que tout mais être 100% pro-IVG.

Et au niveau des personnes qui viennent nous voir faut pas croire que c'est que des ados ou des CF. Très très souvent c'est des meufs qui ont déjà un ou même plusieurs gosses (le nombre de fois où sur le numéro vert je devais répéter ou faire répéter mon interlocutrice parce que les échanges étaient couvert par des cris de bébé à l'autre bout du combiné) sauf que retour de couches et c'est trop tôt pour læ suivant·e, sauf que je pensais que j'étais ménopausé·e et j'ai la flemme, sauf que je tombe enceinte malgré tous les contraceptifs essayés et que des gosses j'ai déjà ma dose, sauf que je pensais être protégé·e mais en fait non et j'ai déjà eu le nombre d'enfants souhaités.
 
2 Août 2011
1 715
7 807
5 164
Je n'ai pas terminé de lire le topic sur le bruit (qui m'intéresse même si j'avais déjà plus ou moins répondu sur un autre sujet)
Je trouve ça juste tellement dommage cette "opposition" mère/childfree.

J'ai des amies CF, je pense qu'elles sont courtoises quand elles me demandent des nouvelles de ma grossesse et je n'epilogue pas sur le sujet. D'autres au contraire sont super contentes et veulent tout savoir. Et je ne m'attends pas à ce qu'elles deviennent des baby-sitter et je ne vais pas devenir supérieure parce que j'aurais un gamin.

Personnellement, je mesure mes paroles en public mais quand je parle de mon futur accouchement, je dis que "je vais mettre bas" parce que ça me fait rire. (j'ai même dû utiliser "veler" d'ailleurs.) Pour moi l'accouchement ne sera pas le meilleur jour de ma vie, donc j'en parle sans révérence, même si je ne dirais pas ça devant mes collègues par exemple.
D'ailleurs, c'est même moi qui ai dit à ma famille que ce n'était pas nécessaire de se déplacer (vu qu'ils vivent loin) pour la naissance. Je ne vais pas donner vie au messie (même si je vais trouver ce bébé merveilleux parce que ce sera le mien) et les bébés, on en a vu 1, on en a vu 1000.

Par rapport aux enfants dans l'espace public, j'avoue que j'appréhende beaucoup. On verra comment ça passe mais je sais qu'en tant que future mère, rien ne sera jamais suffisant. J'ai au moins la chance de ne pas avoir à prendre les transports en commun !

On peut être (futur) parent et comprendre les problèmatiques des. CF. Et on peut aussi devenir parent en ayant conscience de la difficulté que c'est et le vouloir quand même. Oui on va en chier et oui on a le droit de se plaindre mais c'est pas pour ça que, en tant que femme, je joue le jeu du patriarcat parce que je vais devenir mère. Justement, j'espère bien élever mon enfant de façon à ce qu'il ne devienne pas un "connard fini". On peut même devenir parent et ne pas s'extasier devant les enfants en général.

Bref, c'est très décousu parce que mon esprit est toujours très embrouillé quand il s'agit de sujet. Je comprends les CF et les mères, j'aime juste pas quand on me dit que ma vie va être pourrie parce qu'elle ne correspond pas à l'idéal d'une personne (j'ai moi même eu ce genre de réflexion mais je me suis "deconstruite" et ma personne n'est pas la référence, je le comprends et je l'accepte même si les choix de la personne d'en face sont totalement éloignés des miens)

(finalement, pour conclure, c'est plus les remarques des "mères parfaites" qui me font plus peur à l'avenir et peut être des gens sans enfant qui pensent tout savoir sur l'éducation. Je suis d'accord pour en parler mais pas pour qu'on me dise que je fais mal et comment faire "à ma place")
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 084
39 722
5 664
J'ai moi même pas mal réfléchi à la discussion et je regrette de ne pas avoir pu me faire comprendre de la majorité des participantes qui s'indignaient du lien entre féminisme et "les enfants dans l'espace public pour ou contre"

Donc pour résumer ma pensée
- J'ai bien entendu la crainte des CF que par sororité, on les assigne à prendre soin des enfants des autres. Clairement, rien n'est plus loin de mon esprit et de celui de la plupart des parents (osé-je espérer). Et je pense que ce n'était pas non plus le but de l'autrice du papier, mais étant donné le lectorat, cela a faussé son message

- De même, il n'y a rien de sexiste à être saoulée par les cris d'enfants. Tout le monde a le droit de trouver ça exaspérant, de râler et de raconter à ses proches à quel point ce gamin a rendu un trajet en train pénible (et/ou que vraiment ses parents auraient pu faire qlq chose)
Au passage : oui y a des mauvais parents, démissionnaires et pas respectueux des autres. Bon par contre je crois qu'on ne peut pas toujours les identifier simplement en assistant à une scène de leur vie. Mais ils existent

- Je ne pense pas que le discours disant que râler contre les cris d'enfants c'est sexiste visait les CF. Parce que tout le monde est potentiellement saoulé par ça, donc tout le monde peut râler : les CF, les personnes qui se posent pas la question, celleux qui voudront des enfants plus tard, les personnes âgées, les parents


Tout cela étant posé, venons en à ce que je pense de l'article.
Personnellement, je pense que l'intérêt de l'article est d'INFORMER des personnes non concernées des mécanismes et conséquences sexistes de certaines discussions ayant lieu actuellement sur les RS. Parce que clairement, quand on n'est pas concernée, on y fait moins attention.
Donc pour bien repréciser ce à quoi je fais référence : pas les gens qui râlent auprès de leurs potes, pas ceux qui finissent par dire à un enfant qui leur fait mal que ça suffit (ou le dire au parent), pas ceux qui râlent sur le topic CF
Je parle d'un ensemble de discussion qui circulent sur des RS de manière très publique et qui en gros visent à dire que les enfants n'ont pas leur place dans l'espace publique. Dans le train, au supermarché, à la plage... Ils n'ont pas leur place dans la société. Ou alors uniquement s'ils se comportent comme des adultes (et une fois encore : tout ceux qui râlent sur un gamin bruyant dans un train ne participent pas forcément à ce discours).

Et bien cet ensemble de discours a des conséquences sur la vie des mères.
Il les fait se sentir moins légitimes à prendre le métro. Ils augmentent leur angoisse ++ quand leur enfants de 4 ans pique une crise (parce que oui, à 4 ans, ça arrive). Il leur fait hésiter à aller au supermarché avec l'enfant.
Ceci peut par ailleurs être encore plus délétère si on parle d'une mère précaire et/ou solo.
Je crois sincèrement qu'on ne réalise pas la porté de ces discours, de cette réthorique de délégitimation de la présence des enfants en société tant qu'on n'est pas concerné.es

Alors OUI, bien sur que OUI que un autre aspect du problème est l'implication des pères. Vous ne trouverez aucune personne de la section parentalité Mad/Rockie (et là où les Rockies parents sont parties) qui ne militent pas pour ça, pour un long congé mat etc. Bien sur
Mais quand bien même les pères seraient impliqués à 50-50... ça ne serait plus une question de féminisme, mais ça resterait un vrai problème pour les parents.

Donc voilà, pour moi, le but de l'article est d'attirer l'attention sur un mécanisme de silenciation dont on n'a peut-être pas conscience quand on ne le vit pas.
Et une fois qu'on est au courant de ce mécanisme... Ben on n'a besoin de rien faire. Juste on le sait et ça peut donner un autre éclairage à certaines situations

Et pour le préciser une dernière fois : les CF qui râlent parce qu'un gamin a tapé dans leur siège ou qui ne veulent pas aider une mère en galère ne sont PAS des mascus. Par contre, celleux qui considèrent que la mère n'aurait pas du prendre le métro ou n'aurait pas du avoir d'enfant* participent volontairement ou non à un phénomène actuellement sexiste et de toutes façons d'exclusion

* Faites toujours bien attention avant de juger les choix d'une personne d'avoir un enfant. Parce que 90% du temps, vous ne connaissez pas les vraies raisons tellement celles-ci peuvent être complexes et intimes à expliquer
 
Dernière édition :
7 Avril 2021
314
1 191
154
36
- J'ai bien entendu la crainte des CF que par sororité, on les assigne à prendre soin des enfants des autres. Clairement, rien n'est plus loin de mon esprit et de celui de la plupart des parents (osé-je espérer). Et je pense que ce n'était pas non plus le but de l'autrice du papier, mais étant donné le lectorat, cela a faussé son message

Je me permets de te citer mais n'hésite pas à me dire si ça te dérange. Je suis d'accord avec toi sur pas mal de points, mais pas sur celui-là. C'est plus qu'une crainte.

Si on admet qu'à cause du patriarcat ce sont principalement les mères qui ont la charge des enfants et qui se prennent les remarques, il faut aussi admettre que. dans ce système, une grande partie de la société attend implicitement que ce soit les femmes qui apportent leur aide pour les enfants et que pour les femmes childfree, non seulement beaucoup de personnes nous pensent forcément maternantes parce que femmes mais en plus, certaines pensent qu'on a le temps de le faire puisqu'on a moins de contraintes car pas d'enfants.

Je ne compte plus le nombre de fois où dans mon cercle familial et amical (moins dans ce dernier) on m'a mis un enfant dans les bras ou demandé de le prendre juste pour aider, on me sollicite régulièrement pour faire du babysitting, pour prendre les enfants chez moi quelques jours....j'aime beaucoup les enfants. J'ai travaillé plusieurs années quotidiennement avec des enfants. J'aime bien rendre service et je propose mon aide volontiers à mes proches. Mais je ne peux pas tout le temps (moi aussi j'ai des contraintes et qui plus est une maladie chronique qui me fatigue de temps en temps). J'ai déjà pris des réflexions quand je refuse, pas beaucoup mais quand même. Et même sans prendre de réflexions, parfois juste ça m'agace la façon dont les choses sont demandées. Mon frère, qui est juste un tout petit peu plus jeune que moi et qui est dans une situation similaire à la mienne, n'est lui quasiment pas sollicité. La différence est flagrante. D'ailleurs, je serais curieuse de savoir si les parents présent•es ici ont déjà fait attention à solliciter autant les hommes que les femmes de leur entourage en cas de problème de garde d'enfants par exemple ou d'autre chose.

Alors oui, quand je lis ce genre d'articles, c'est plus qu'une crainte, c'est un "oh merde, on va me demander encore plus". Ce n'est certes pas écrit noir sur blanc mais ça fait écho à des choses, des attentes et des réflexions qu'on subit déjà.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 084
39 722
5 664
@Cilijoya je suis entièrement d'accord. C'est très clair que ces mécanismes d'assignation au care existent quand on est une femme (CF ou non d'ailleurs)
Après, une fois encore, j'estime que l'intérêt premier de l'article est d'informer (de pourquoi l'exclusion des enfants de l'espace publique est aussi, mais pas que, une problématique féministe.
Et c'est totalement compréhensible que du coup, les conseils du tyoe distraire l'enfant en crise passent très mal. Personnellement, ça je les avais plus vuss comme des suggestions si vraiment on en a marre, pas des obligations pour être une bonne "féministe #sororite". Mais je comprends pourquoi ils peuvent être violents a lire.
Perso, je suis entièrement d'accord avec l'article et pourtant jamais je n'oserais faire de risettes a un enfant de 4-5 ans (les bébés, je suis maintenant bcp plus a l'aise qu'autrefois) et je n'ai pas l'impression que l'article me culpabilise pour ça.
Mais bon, la on rentre dans du très subjectif

Bref merci de ton commentaire. Une fois encore, l'article est plus confusant du fait de l'audience de Mad

Édit : pour ta question, mon entourage aussi bien que celui de mon copain est majoritairement féminin et sans enfant. La plupart ne sont donc pas spécialement intéressé de garder notre fils et ma foi, on ose pas trop demander. Donc quand des gens s'occupent de lui, c'est parce qu'ils l'ont proposé.
Deux proches le gardent de temps a autre, et 2-3 autres l'ont fait chacune une fois. Ce sont toutes des femmes mais vu mon entourage... (Ce sont trois de mes sœurs et ma meilleure amie). J'ai des proches fémins et masculins qui n'ont jamais proposé de le garder et c'est ok. (Quand on a de vrais soucis de garde, on fait appel a des gardes malades. Et c'est pas cool)
 
Dernière édition :
23 Janvier 2014
6 960
30 253
3 404
@Aesma Ça trigger pas trop les avortements pour ta collègue CL de l'asso' ? :hesite:
Elle est arrivée au planning après ses échecs de PMA, donc je pense qu'elle savait dans quoi elle s'embarquait. Autant on a eu des discussions passionnantes sur la PMA et l'endométriose autant j'avoue ne jamais avoir trop parler IVG avec elle, c'est tellement la base pour militer dans cette asso que ça ne vient même pas sur le tapis contrairement à d'autres thématiques qui sont hautement discutées voire carrément clivantes (ne serait-ce que sur l'avortement, si beaucoup de militantes se battent pour l'extension du délai de recours à l'IVG je pense qu'on est une minorité à vouloir complètement le faire sauter)

@iableauco Ton message fait très "RDV derrière l'école à 16h30 pour qu'on s'explique :boxing:" je pense que ce n'était pas l'intention mais ça a un côté mi-comique mi-intimidant.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes