Je ne supporte pas...

16 Février 2009
1 664
20 457
5 694
L'inertie des mecs quand il s'agit de s'organiser pour faire un cadeau de groupe. C'est le cas en ce moment et parmi mes amis y'a que les meufs qui s'activent pour chercher des idées et se coordonner. Sur la conversation WhatsApp où on discute de tout ça, y'a un pote qui s'est juste fendu d'un "Ok pour participer, je vous fais confiance pour le reste".

Ptn, moi aussi j'aimerais bien pouvoir m'en remettre complètement aux autres comme ça :annoyed:
 
23 Juillet 2020
674
8 680
454
31
@Pipistrelle. Ah marrant dans mon groupe d'amis généralement c'est des mecs qui ont des idées cadeaux, il y en a quelques uns qui sont de vrais Lucky Luke dès qu'une soirée d'anniv est annoncée ils ont une super idée :rire:

C'est pas le cas de tous les mecs du groupe mais en gros les idées cadeaux viennent souvent des 3-4 mêmes.

Mais si c'est un cas rare ça ne m'étonne pas vu que les femmes sont plus éduquées au care en général et vu les asymétries de charge mentale entre hommes et femmes.
 
8 Mai 2014
284
1 237
2 314
Lyon
@Pipistrelle. j'ai même l'impression que beaucoup de mecs ne font pas ou peu d'effort pour se coordonner de manière générale.

Par exemple il y a quelques jours, je me suis ajoutée à une conversation whatsapp pour revoir des gens rencontrés en festival. Il fallait donc réfléchir à combien nous serions, où et quand nous nous reverrions. La conversation compte une dizaine de meufs et cinq ou six mecs. Seules les meufs ont proposé des idées, créé un doodle pour trouver un jour, etc, et un mec a proposé un nom de bar quand l'idée était envisagée.

C'est peut-être parce que les femmes sont plus encouragées à être enthousiastes pour l'organisation d'événements, la logistique ? Je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs...:hesite:


Sinon en parlant du festival ça me fait penser à un truc qui m'a agacé au retour.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
16 Février 2009
1 664
20 457
5 694
@Esturgeon en vrai je suis un peu injuste parce que j'ai quand même 2/3 exemples de fois où c'est un mec qui a pris l'initiative d'organiser quelque chose. Pour nuancer mon propos, je dirais que les mecs sont capables d'initiative, mais qu'à l'échelle d'un groupe mixte, c'est surtout les meufs qui vont faire office de "glue sociale" (se coordonner pour faire un cadeau commun, organiser des soirées et des sorties comme dans ton cas @Lyatris ). Les hommes en sont capables... mais seulement si personne n'est là pour s'en charger à leur place :cretin:
 
6 Septembre 2011
793
3 895
4 864
j'ai mis un LIVRE en vente sur vinted et un compte sans photo ni évaluation vient de me demander de lui envoyer des photos "porté sous tous les angles par e-mail" :goth:
dur de ne pas être full misandre (et vouloir couper des bites) certains jours...
C'est une arnaque pour simplement avoir un contact en dehors du site et commencer à arnaquer par mail. Le contenu du message reçu sur Vinted n'a pas de sens particulier.
 
26 Avril 2018
76
558
454
(ne pas me citer, ça ne restera pas) je ne supporte pas d'entendre à longueur de journée, notamment dans des émissions culturelles, des intervenants dire "aller dans une salle de cinéma, c'est une vraie expérience, ça n'a rien à voir avec regarder un film chez soi, on partage un moment avec les autres spectateurs", blablabla.

J'entends ce qu'ils veulent dire, mais je trouve ça 1) pas forcément vrai et 2) méprisant pour ceux qui soit préfèrent vivre cette expérience chez eux, soit n'ont pas les moyens (financiers ou physiques) de se rendre dans des salles.

Et je dis ça en étant profondément cinéphile (et je suis comédienne donc le cinéma a une importance immense dans ma vie).

D'une part, parce que je trouve assez hypocrite l'argument "on partage un moment de communion avec les autres spectateurs": alors oui, ça peut arriver, mais globalement, les (rares) fois où je vais au cinéma (je ne vais que très rarement à des concerts car je suis autiste et la foule m'est insupportable), je vois pas de "débrief" entre gens qui ne se connaissent pas.

Les lumières s'allument, et les gens repartent.

Alors c'est vrai, parfois les gens (inconnus -je ne parle pas d'une bande de copains venue ensemble-) en discutent, et puis il s'agit aussi de "vivre le truc ensemble" au sens figuré, partager une émotion collective, j'entends, mais personnellement je ne le vis pas comme ça.

D'autre part, c'est justement parce que je suis profondément passionnée que je préfère vivre cette expérience de chez moi: je peux me plonger dans le noir, couper mon téléphone, m'immerger.

Au cinéma, entre les bruits de paquets de gâteaux, les gens qui arrivent en retard, ceux qui allument l'écran de leur téléphone, qui rient/pleurent à un moment différent de moi, je vis parfois un cauchemar.

Je suis quand même allée au cinéma quelques semaines après la réouverture (grosse pression pour moi), j'ai volontairement choisi une salle parisienne et une heure où il n'y aurait (presque) personne et c'était très bien comme ça.

Je mentionne aussi mon autisme car le fait de me retrouver enfermée plusieurs heures avec des gens est pour moi une véritable épreuve, la foule, son bruit, les chuchotements, c'est véritablement un enfer.

Et je peux pas m'empêcher de me sentir méprisée (surtout quand il s'agit parfois de mes pairs) quand j'entends des gens à ce point descendre les plateformes ou le fait de regarder un film de chez soi.

Que ce soit une expérience différente, je suis d'accord, mais créer une hiérarchie, beaucoup moins.

Sans compter tous les gens qui ne peuvent pas se rendre au cinéma pour d'autres raisons (gens qui habitent dans un tout petit village où tous les films ne passent pas, personnes à mobilité réduite puisque toutes les salles ne sont pas adaptées, ou autres raisons).

Après il y a aussi des films que je préfère voir sur grand écran pour des raisons techniques, mais là encore, je choisis alors des salles et des heures désertes, car j'aurai certes envie de l'"expérience grand écran", pas l'"expérience autres gens dans la salle".
 

Clematis

Ne pas citer.
3 Avril 2016
142
12 404
2 054
@Asperge et cornichon
Surtout que le cinéma, même sans les autres spectateurs, c’est hyper difficile à gérer sensoriellement. Le son est SI FORT. Pourquoi ? Comment les gens supportent ce volume sonore ? Et pourquoi un énorme écran ? J’ai l’impression de ne pas voir d’un bout à l’autre, et puis le montage de beaucoup de films est très saccadé avec des changements de plans extrêmement rapides.
Nan y a rien d’inclusif au cinéma.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes