2012 : Mélenchon candidat du Front de Gauche

26 Novembre 2005
3 465
6 400
5 334
Lille
Les militants du Parti Communiste ont décidé ce week-end de confier à l'ex-socialiste Jean-Luc Mélenchon le soin de les représenter à l'élection présidentielle.
Belle victoire pour le patron du Front de Gauche qui recueille 60% des suffrages face à deux communistes "authentiques", André Chassaigne, député PCF du Puy-de-Dôme et Emmanuel Dang Tran, responsable d'une section PCF parisienne.

Dans les sondages, Jean-Luc Mélenchon recueille à l'heure actuelle entre 4 et 7% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle.

Que pensez-vous de cette candidature ? Peut-elle provoquer un nouveau 21 avril 2002 (élimination du candidat socialiste dès le premier tour au profit du candidat FN) ? Comment appréciez-vous le personnage et ses prises de position souvent qualifiées (à tort ou à raison ?) de populistes ?
 
4 Avril 2009
2 503
1 900
5 174
Le comportement de ce type m'insupporte tellement que ça ne me donne pas envie de me pencher sur son programme.
J'ai envie de l'appeler "le candidat RMC". Il dit peut-être des choses justes et vraies, mais il est toujours en train de gueuler comme un beauf, à être anti-tout, avec une perpétuelle morgue genre "j'suis pas content je vais râler". Je dis ça parce que pendant un temps j'écoutais Jean-Jacques Bourdin le matin et entendre tous ces auditeurs témoigner en gueulant "ôôôôhh mais c'est pas possible ça !!! On en a marre !!", ça avait tendance à stimuler mon esprit et je me disais : "mais pourquoi ils sont obligés de s'exprimer comme ça pour défendre leur point de vue ?"

Je ne trouve pas que Mélenchon dégage quelque chose de positif. Déjà que "populiste" a, je trouve, une image assez péjorative, je trouve que ce type aggrave le truc. Il est loin d'être le seul à être comme ça, mais le délire "Ouaiis nous on veut le pouvoir du peuple, on est contre les puissants, alors on va gueuler, parcequ'on sait pas parler autrement, parceque les gens du peuple ils parlent tous côôômme çôô avec une grosse voix, et ils râlent tout le temps, et ils sourient jamais parceque leur vie est trop dure pour ça. Et moi je plaisante pas avec Yann Barthès parcequ'on a autre chose à foutre que d'faire les cons ! On est pas là pour rigoler OKAY ?!" Olala mais il est lourd quoi ! :stare:

Moi j'aimerais bien écouter ce qu'il a à dire, essayer d'y réfléchir et de peut-être partager ses ides, mais je n'y arrive pas. Sa façon de parler et son attitude m'agressent.

A l'heure actuelle quand je l'entends, je le redis, je parle de sa façon d'être hein, pas du fond de ses propos, et bien je n'ai pas envie de croire en lui, d'avoir de l'espoir en sa personne.
Je le trouve vulgaire et irrespectueux. Il me dégoute même.
 

Malaussène

Revenante
22 Août 2007
3 354
670
5 024
Paris
Tiens, je ne sais pas si c'est totalement adapté, mais pourquoi pas utiliser ce topic pour parler du programme du FDG, et notamment dans sa partie économique (j'ai vu qu'il y avait pas mal de MadZ attirée par le vote FDG, mais aussi certaines qui trouvaient son programme inapplicable).

Ca pourrait peut-être être intéressant...
 
26 Juillet 2010
385
232
2 954
Lyon
Malaussène;3037723 a dit :
Tiens, je ne sais pas si c'est totalement adapté, mais pourquoi pas utiliser ce topic pour parler du programme du FDG, et notamment dans sa partie économique (j'ai vu qu'il y avait pas mal de MadZ attirée par le vote FDG, mais aussi certaines qui trouvaient son programme inapplicable).

Ca pourrait peut-être être intéressant...

Oui c'est intéressant ! Je pensais voter pour lui et depuis quelques temps j'ai des doutes.. Je me suis penchée sur son programme avec beaucoup d'attention et j'ai relevé pas mal de choses qui me paraissaient inapplicables et/ou plus dangereuses que bénéfiques pour le pays.
 
5 Mars 2011
5 235
2 528
0
Paris
ultrairina.tumblr.com
En aucun cas, je voterai Mélenchon.
Je n'accroche pas du tout à ce qu'il propose et je trouve ça dangereux comme l'ont souligné certaines.
Puis je me souviens d'un de ses passages dans "On n'est pas couchés" et je l'ai trouvé bof, trop virulent dans ses propos.
On peut être virulents mais pour moi un chef d'état doit assumer ses propos et être humain.
Je me reconnais dans les propos de Gavanza .
 

VII

3 Février 2012
597
428
3 864
paris
Il est pas vraiment communiste Melenchon, et puis l'inspiration coco ça marche pas mal en Amérique latine, c'est pas juste le modèle soviétique quand même :)
 
21 Février 2007
1 243
475
3 224
Steinseltz
Je connais plusieurs personnes qui envisagent de voter pour lui, tout en sachant que son programme n'est pas vraiment applicable, notamment parce que ça "tirerait un peu vers la gauche" si il faisait un bon score.
Sinon, je pourrais voter pour lui, uniquement parce que je pense que ce serait une excellente chose qu'il arrive devant MLP. Mais quitte à ne pas voter utile, je crois que j'aime mieux voter selon mes convictions (vert)...
 
26 Juillet 2010
385
232
2 954
Lyon
Jigger;3042859 a dit :
Ca me fait peur qu'autant de personnes aient repondu "oui" ou "peut-etre" a ce sondage, ca me fait peur d'imaginer les communistes a la tete de la France.

Tu peux m'expliquer ce que te fait peur dans son programme ?
Tu sais, j'envisageais pendant une période de voter pour lui et ce n'est pas pour autant que je l'imagine à la tête de l'état. Ou que je souhaite qu'il y soit. Simplement, je trouvais son programme intéressant (le plus intéressant de tous) et je ne suis pas tellement pour le vote utile, ceci explique cela.
 
E

Emel-

Guest
Jigger;3047524 a dit :
Son plan pour abolir les inegalites sociales est totalement irrealiste, il semble oublier que les 35h ont fait beaucoup de mal a l'economie francaise et que nous n'avons pas les moyens d'augmenter tous les salaires, et de garantir la retraite a 60 ans en plus.

En plus il veut isoler la France de l'Europe et des USA, je trouve ca retrograde, et je ne comprends pas pourquoi il veut renegocier les accords de Schengen, ni quitter l'OTAN.

Son plan d'annulation de la dette des pays pauvres est tres gentil, mais il semble oublier que notre dette est immense, et qu'il va bien falloir la rembourser un jour. C'est mignon de jouer les Robin des Bois mais il faut prendre en compte les realites.

Il y a d'autres points qui me perturbent, mais je ne sais pas tout citer, j'ai deja pondu un pave!
Selon qui (les 35h, les retraites etc.) ? Quel courant ?
Sa volonté de quitter l'OTAN ? C'est plutôt rassurant !
Il n'a jamais été question de s'isoler de l'Europe, mais de la repenser. On nous répète que l'Europe a vu le jour etc. pour qu'il n'y ait plus de conflits et pour que les peuples puissent vivre en paix. Mais que se passe-t-il actuellement ? Pas sûre que les peuples européens vivent sereinement et certainement pas dans des pays comme la Grèce, l'Espagne, le Portugal etc.

Et la dette, à qui ? Quelle partie ? Les réalités selon qui ? Les capitalistes ?
Mélenchon est tout sauf éloigné des réalités. Je ne pense pas que les "réalités" des basses classes soient les mêmes que celles de la classe dominante. La folie, elle n'est certainement pas du côté de ceux qui veulent mettre un terme aux inégalités sociales.
Et même si le communisme est dénigré en permanence, ça ne retire rien à la pertinence des analyses de Marx (qui sont toujours aussi "parlantes").
 
E

Emel-

Guest
Jigger;3050344 a dit :
Comment ca selon qui les retraites, les 35h? C'est ecrit noir sur blanc dans son programme!

Et les realites sont les memes pour toutes les classes : la France est extremement endettee, on voit ce que ca a donne en Grece et ca me laisse abasourdie qu'il n'en parle pas, qu'il fasse comme si ca n'existait pas. D'ailleurs il n'est pas le seul mais peu importe.
Je ne parle pas du programme de Mélenchon mais quels sont les économistes etc. qui considèrent que les 35h ont été une mauvaise chose ? Et qu'il était impératif d'augmenter l'âge du départ à la retraite ?

Il en parle mais il n'est pas d'accord avec les politiques d'austérité menées. Et la dette a bon dos, il existe d'autres solutions.
 
E

Emel-

Guest
@Léontine
Voilà, du point de vue des libéraux. Et ces derniers ne servent pas l'intérêt général (ce qui devrait primer).

Je suis nulle en économie mais j'essaie de m'y intéresser un peu (parce qu'elle ne cesse de prendre de l'"ampleur"). Est-ce que la "compétitivité" est vraiment nécessaire ? A quel point ?
Le discours sur les 35h, le MEDEF le tient. Si le MEDEF pouvait payer les salariés au lance-pierre (ce qu'il fait déjà d'ailleurs), il n'hésiterait pas. Je me souviens avoir entendu Sophie de Menthon (qui s'était présentée pour être à sa tête) justifier le travail des enfants. Maintenant, j'ai quelques doutes quant-à la véracité de leur propos ! Ce n'est même pas une question "bouh les méchants, ils n'ont pas de coeur", ça me semble seulement être une "logique" (on vise à faire toujours plus de profit, on met tout en oeuvre pour).
Selon Laurence Parisot, il y a trop de "charges patronales" (de cotisations sociales en fait, l'utilisation de certains mots n'est jamais anodin), il y en aura toujours trop. On axe le problème de la dette sur les dépenses publiques en disant qu'elles sont trop importantes (sachant que celles-ci sont restées stables) mais en même temps, on ne cesse d'aider le grand patronat. Je m'interroge.

Quand je dis que la dette a bon dos, les Etats ne peuvent pas emprunter à la BCE, je trouve ça insensé. Elle sert à légitimer des politiques destructrices pour les peuples, tous les économistes ne sont pas unanimes. L'idéologie dominante est le capitalisme, il ne faut pas leurrer les gens.
Si tu allumes TF1 (qui appartient à Bouygues), si tu écoutes Europe 1 (Bolloré), si tu lis le Figaro (Dassault) etc., les journalistes tiennent un discours idéologique, les économistes les plus invités ont des liens étroits avec les milieux bancaires, industriels etc. Il est normal d'entendre partout "il faut de la rigueur, il faut de la rigueur", ils défendent leurs intérêts. Pas ceux de la majorité des travailleurs.
Ça ne veut pas dire que leur discours n'est pas erroné, que leur modèle est juste, le seul qui puisse exister etc. Le capitalisme, ce n'est pas une loi physique.

Quand par ex, tu dis que Mélenchon est un démagogue, je ne suis pas d'accord (ce n'est pas contre toi), c'est juste que les intérêts que tu défends sont différents. Tu trouves que l'augmentation du Smic est une folie, mais que penser des fortunes qui dépassent des milliards ? Ça, on l'admet. Il est là le paradoxe, des personnes qui souhaitent une augmentation pour vivre décemment sont traitées d'"inconscients" mais d'autres qui accumulent des sommes colossales laissent dans l'indifférence la plus totale, c'est "normal". Liberté, dit-on. Mais elle est où la liberté pour les pauvres types qui se voient contraints d'accepter n'importe quel boulot pour un salaire de misère ?
Et je suis certaine que si le SMIC était baissé de 100€, on trouverait ça normal parce qu'il faut faire des "sacrifices", soi-disant. Une augmentation du SMIC ferait grimper le niveau des autres salaires.

Autre point (je suis sur l'autre sujet mais je ne vais pas monopoliser les deux topics ^^). Tu as dit "est-ce qu'il est normal que quelqu'un de non diplômé gagne le même salaire qu'une pers diplômée ?", les autres salaires seraient revus à la hausse. Mélenchon ne propose pas une augmentation du SMIC pour faire du "populisme" mais entretiens-toi avec des personnes qui touchent le SMIC, voir elle est pas belle la vie. Qu'il y ait des écarts de salaire à la limite, mais entre 1100€ et 15000€, il y a une sacrée différence.

On n'est pas plus méritant selon qu'on ait bac+5 ou un CAP, c'est d'ailleurs problématique. Qui retrouve-t-on dans les filières professionnelles majoritairement ? Des fils de cadres ? Non, des personnes venant de milieux ouvriers (dans ma famille, seul un de mes cousins a obtenu son bac général, il a arrêté la fac, j'ai fréquenté une école où la majorité venait d'un milieu défavorisé et sur 15 garçons, seuls un ou deux ont obtenu un bac général) et dans les filières élitistes ? C'est souvent le même schéma. Mon copain vient d'un milieu modeste, l'an dernier en hypokhâgne, sur une quarantaine de personnes, il n'y avait qu'un type qui venait -comme lui- d'un milieu modeste. Selon que tes parents ont un capital économique et culturel bas/élevé, tes chances d'accéder aux études supérieures peuvent être nulles, minimes ou tout le contraire. Cette espèce d'idée de méritocratie est une supercherie. Si on partait tous avec une réelle égalité des chances (et sans prendre en considération les capacités intellectuelles)... mais ça n'est pas le cas.
Du coup, ça fausse toute l'idée de "t'as un diplôme, t'es plus méritant que quelqu'un qu'a arrêté en troisième donc il est normal que tu gagnes plus".

Tu valorises le travail, soit. Mais certains ne font que survivre, même avec un travail. La différence, ce n'est pas tant "la droite valorise le travail, la gauche, c'est plutôt les aides" etc., il y a d'un côté les dominants et les dominés. Le rapport de force est présent.
En ce moment je lis un bouquin et j'ai souri à un passage (je le cite), c'est une interview réalisée sur CNN avec Warren Buffett :
Dobbs - Est-ce que vous auriez une solution rapide pour réparer la sécurité sociale ?
WB - Personnellement, je ferais passer la base imposable au-dessus des 90 000$
Dobbs - C'est une idée progressiste. En d'autres termes, les riches paieraient plus ?
WB - Ouais. Les riches se portent si bien dans ce pays. Je veux dire, ça n'a jamais aussi bien marché pour nous.
Dobbs - C'est une idée radicale.
WB - C'est une guerre de classes, ma classe est en train de la gagner, mais ça n'est pas normal.
Dobbs - Pourtant on entend la Business Roundtable, la Chambre de commerce des EU se plaindre que "c'est déjà trop coûteux", que "c'est difficile de respecter les lois et de remplir toutes ses obligations". Quelle est votre réaction ?
WB - Eh bien, en ce moment, les profits des entreprises atteignent un sommet en pourcentage du PIB. Tandis que les impîots sur les entreprises, en pourcentage global des impôts, sont presque au plus bas.
Dobbs - Historiquement, vous voulez dire.
WB - Historiquement. Alors, vous savez, les entrepreneurs américains ne souffrent pas, disons ça comme ça.
Je ne pense pas que la différence en France soit très forte (je parle du grand patronat). Si j'avais appartenu à la classe bourgeoise, j'aurais certainement défendu mes intérêts (ou rompu avec mon milieu) mais je n'aurais pas dit à la majorité des travailleurs "nous menons le même combat, il faut nous écouter, nous voulons sauver vos emplois, les charges patronales sont trop importantes, les salaires trop élevés, écoutez-nous car nous avons de beaux diplômes, nous savons mieux que vous ce que vous vivez", le combat n'est pas le même, les buts sont différents.

Bon, je suis vraiment désolée pour le pavé, mon dieu.
 
E

Emel-

Guest
Zelda Zonk;3061896 a dit :
@Nush. Je trouve que ce que tu dis est très juste et c'est pourquoi je pense voter Mélenchon.
Et tu n'aurais pas fait par hasard de la sociologie ? Faire des références à Bourdieu et Marx dans un même post ce n'est pas donné à tout le monde !
Oui je fais un peu de socio cette année ! ^^ Malheureusement, c'est très approximatif (j'espère pouvoir approfondir).

Léontine
De rien, je te remercie aussi d'ailleurs. : )

(je suis désolée de répondre seulement maintenant, ces temps-ci je passe en coup de vent)

1. Le principe de compétitivité me laisse songeuse. Parce qu'en gros, comment les travailleurs français pourraient-ils favoriser la "compétitivité" des entreprises sachant que leur salaire sera toujours plus élevé que le salaire des malaisiens par exemple (la dernière fois, j'ai vu "made in Malaysia" sur des vêtements, même la main d'oeuvre chinoise commence à devenir trop "élevée" pour certains groupes) ? Parce que les économistes "libéraux" nous disent que nous devons recopier le modèle allemand en baissant le "coût du travail" (pour ensuite suivre le modèle étasunien) mais quand bien même nous y viendrions, comment ferions-nous après ?
Ces problèmes sont intrinsèques au capitalisme et la solution pourrait être la socialisation des moyens de production. Cela ne signifie pas la négation de l'individu, bien au contraire, c'est ce qui "libérerait" l'ensemble des individus (non pas comme aujourd'hui, l'épanouissement d'une infime minorité au détriment d'une majorité de personnes).

Il ne faut pas perdre de vue que peu importe où les entreprises délocalisent, elles ont besoin de force du travail. S'il y a une une expérience qui m'a fascinée et que j'ai trouvée extrêmement intéressante, c'est LIP. Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parlé, mais il y a un très beau documentaire qui a été réalisé.

Il y a quelque chose qui me laisse perplexe, c'est qu'on parle toujours des entreprises en disant qu'elles sont indispensables, soit. Mais une entreprise peut tourner sans patron, le contraire est impossible.

Point de société sans travail ! partant point d'oisifs qui n'aient besoin des travailleurs. Mais quel besoin les travailleurs ont-ils des oisifs ? Le capital n'est-il productif entre leurs mains, qu'à la condition de ne pas leur appartenir ? Je suppose que le prolétariat, désertant en masse, aille porter ses pénates et ses labeurs dans quelque lointain parage. Mourrait-il par hasard de l'absence de ses maîtres ? La société nouvelle ne pourrait-elle se constituer qu'en créant des seigneurs du sol et du capital, en livrant à une caste d'oisifs la possession de tous les instruments de travail ? N'y a-t-il de mécanisme social possible que cette division de propriétaires et de salariés ?
En revanche, combien serait curieuse à voir la mine de nos fiers suzerains, abandonnés par leurs esclaves ! Que faire de leurs palais, de leurs ateliers, de leurs champs déserts ? Mourir de faim au milieu de ces richesses, ou mettre habit bas, prendre la pioche et suer humblement à leur tour sur quelque lopin de terre. Combien en cultiveraient-ils à eux tous ? J'imagine que ces messieurs seraient au large dans une sous-préfecture.
(Bon ça a été écrit en 1834 par A. Blanqui mais l'idée est là, je suis assez sensible au socialisme utopique ^^)

2. S'il y a une chose dont je suis sûre, c'est que les traités ne sont pas une fatalité. Et cette loi ne devrait pas compromettre le sort de millions de personnes (comme on l'a vu, pour rembourser une "dette" on saigne les peuples).

3. Sarkozy a repris la merveilleuse idée de Mélenchon qui est la taxation différentielle (entre ses mains, j'ai peur que ça n'aboutisse pas). Et pour le coup, ne serait-ce que par "chauvinisme", je suis entièrement d'accord. Les mêmes qui disent aux pauvres de serrer la ceinture, partiraient si on les taxait davantage ? On croirait rêver. Du coup, s'ils partent, on les rattrape (liste des ressortissants) et on fait payer la différence, les Etats-Unis le font. Et je ne suis pas pour le modeste 75% de Hollande (qui est symbolique... entre nous, qui touche un million par an ? Tu l'as dit toi-même, peu de personnes) mais comme le FdG le propose, au-dessus de 350 000? par an, on prend tout (je suis certaine qu'on vit aisément avec presque 30 000? par mois).

4. Disons que ça entraînerait une hausse progressive des salaires. Pas si on la contrôle.

5. Oui mais une question me turlupine, pourquoi le système éducatif conviendrait-il moins aux enfants issus des classes populaires ? Malheureusement, ce n'est pas principalement dû à un déficit de capacités et le désintérêt s'explique. Grosso modo, quand t'es issu d'un milieu bourgeois (ou classe moyenne sup), tes parents te familiarisent dés le plus jeune âge avec la culture savante, en tout cas celle qui est enseignée à l'école. Et comme cette culture t'est familière, tu te sens plutôt à l'aise à l'école. Pour les jeunes issus de milieux ouvriers, la donne peut changer du tout au tout. Ils peinent à acquérir cette culture.

Autre point, l'idéologie charismatique a un impact non négligeable. On fait passer pour "inné" ce qui est acquis. On va dire à un élève "ta copie est brillante, tu es vraiment DOUE" et à l'autre, on lui dira "tu as des difficultés... tu manques de « capacités"". Alors qu'il est "normal" (disons que ça s'explique) qu'un élève qui lit de la littérature classique depuis le plus jeune âge, réussisse mieux qu'un élève qui a étudié Victor Hugo seulement en classe. Le rapport à la culture est différent. C'est des destins qui sont en jeu, on l'oublie trop souvent (et ces personnes te diront que si elles n'ont pas réussi à l'école, c'est parce qu'elles n'étaient pas douées).

Le mépris est considérable envers les élèves qui vont dans les filières professionnelles (j'en ai fait les frais avant un revirement de situation particulier). Il suffit d'écouter (ou de lire) la presse, de voir comme on parle des ouvriers et des employés, on les prend pour des ignares. Sérieusement, j'ai entendu des personnes qui pour justifier le fait que les ouvriers votaient majoritairement (à relativiser) Le Pen disaient "oui mais bon, on peut comprendre, ils NE SAVENT PAS" (ce qui est assez ahurissant et sidérant). Et pour être passée par un début BEP vente (avant de réintégrer une filière générale), c'est frappant.

A l'heure actuelle, je ne souhaite à personne le CAP ou le BAC PRO. La liberté d'entreprendre est salement limitée.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes