Et si on inventait un nouveau monde ? (Considérations philosophiques)

28 Août 2013
893
5 394
3 274
Montpellier
sciencesaucinema.fr
Ce que j'essaie de développer (dans le sens : explorer tous les aspects) sur ce topic et dans ma vie en général en ce moment, c'est une conception globale des choses, qui prend tout en compte, et donc, de fait, qui s'applique de façon universelle.
Je pense sincèrement que c'est voué à l'échec. D'ailleurs ça s'oppose à ce que tu as dis dans ton premier message du topic :
On n'a pas besoin d'être d'accord avec le point de vue de l'autre !
Comment avoir une conception globale et universelle et en même temps que les autres n'aient pas la même que la tienne ?

Dans mon monde idéal :unicorn: Les gens seraient aptes à se prendre en main sur tous les plans, ils feraient ce que leur souffle leur petite voix qui serait pleinement dépouillée de tout "brouillage", tout irait bien
Mais c'est impossible. Aucun humain n'est dépouillé de tout "brouillage" (enfin si je comprends ce que tu sous-entends par brouillage). Par exemple, tu passe toujours ta réflexion par tes croyances. De même, notre éducation et la société dans laquelle on vit nous donne un cadre de penser. Et ce cadre varie beaucoup selon le temps et les pays. Par exemple ta dichotomie nature/culture n'est absolument un cadre de pensée universelle, certain·es le rejeter totalement (dont moi).
 
16 Février 2009
1 649
20 818
5 694
Et c'est normal en fait. C'est comme si, en discutant avec vous, je "jouais" avec mon modèle : je le vois, il s'applique partout, dans tous les cas, tout simplement parce que lorsqu'il y a des choses que je ne comprends pas rationnellement, eh bien mon modèle permet à laisser mon imagination piocher dans "l'invisible" pour trouver un lien de compréhension !

vu que j'essaie de développer une théorie qui inclut "l'invisible", je ne vais pas chercher, comme Einstein, à jouer sur le terrain de la preuve scientifique puisque je sais que ça ne peut pas s'y appliquer !)
Quand je lis ces propos là, je me dis que c'est quand même compliqué d'avoir un vrai débat dans la mesure où tu te réfères à ce "monde de l'invisible" pour valider toutes tes hypothèses ou réfuter des contre-arguments.
Déjà je ne comprends pas ce que tu inclus dans cette idée de "monde invisible" et ensuite ton mode de raisonnement me semble jeter les bases d'un système de pensée auto-validant. Visiblement il suffit d'aller chercher dans ce monde de l'invisible pour y trouver des réponses. Sauf que 1: je ne sais pas si le concept est clair pour tout le monde (en tout cas il faudrait a minima que tu en donnes une définition) 2: dans la mesure où il est invisible, que tu dis toi-même que son appréhension comporte une grande part de subjectivité et que tu assumes totalement le fait que son existence est invérifiable scientifiquement, j'ai bien peur que ce monde de l'invisible et les liens que tu y opères ne soit accessibles qu'à toi en fait :dunno: À partir de là je ne comprends pas comment tu peux prétendre à l'universalité de ton modèle. Enfin je pourrais te dire que moi aussi mon monde de l'invisible me donne raison sur tout et que ce que je ne peux pas expliquer rationnellement trouve du sens grâce à ce monde de l'invisible.

Si on ne peut pas s'entendre sur des choses factuelles, appréhendables de tous, comment trouver des points de convergence et construire des choses ensemble?

Pour être claire, je ne suis absolument pas partisane de la rationalité à tout crins et je ne renie absolument pas l'intérêt de l'imagination et de l'intuition dans une démarche scientifique. Au contraire, je pense que c'est fondamental d'être créatif quand on fait de la recherche pour identifier de nouvelles pistes à explorer, résoudre des problèmes, élaborer des modèles, etc. Par contre il y a bien un moment où il faut pouvoir remplir les conditions de validité des connaissances qu'on a mises au jour, et ça c'est pas du ressort de l'imagination :dunno:
 
2 Juin 2021
292
1 473
154
36
je suis fondamentalement incapable de séparer l'un de l'autre, de morceler l'idée et ses conséquences concrètes:yawn: C'est pour moi ne regarder qu'une face de la pièce, ou plutôt du polyèdre à je ne sais combien de faces :dunno: Pour moi il n'y a pas un plan juste terrestre avec les personnes qu'on connaît dans notre petit cercle restreint, et un plan des idées plus large et supérieur. Pour moi l'être humain n'est pas un concept avant d'être une réalité.
Je comprends :rire: inversement j'ai du mal à ne considérer que les conséquences concrètes sans visualiser en même temps toutes les autres facettes du polyèdre :yawn:

Je ne suis pas sûre d'opposer "concept" et "réalité" : je me dis qu'il a bien fallu d'abord conceptualiser [n'importe quoi] pour en faire une [réalité]. Je viens de taper "concept vs réalité philosophie" sur Google pour pas dire trop de conneries, et je suis tombée sur ce document (intitulé : "La réalité en tant qu'expérience construite et relative" de Patricia Signorile) qui, bien que je le trouve un peu rude à lire, aborde la question de "la vérité" en philosophie, du monde des Idées, etc., si jamais ça intéresse quelqu'un, c'est super intéressant :lunette:

Je pense que conceptualiser peut permettre de mieux comprendre la réalité. On conceptualisant [n'importe quoi], on rend accessible sa compréhension à + de monde, donc on en fait une réalité pour + de monde

Par exemple : l'effet de serre est une réalité avant d'être un concept. Son mécanisme existait avant qu'on ne se rende compte intellectuellement, nous êtres humains, que l'effet de serre était une réalité qui allait avoir des conséquences sur la planète. Des gens se sont interrogés, ou alors on observé, découvert des trucs qui petit à petit, mis à bout les uns des autres, ont permis de faire émerger le concept d'effet de serre. Il y a eu des écrits, des schémas, qui ont permis qu'intellectuellement, de nombreuses personnes sachent ce qu'était le concept d'effet de serre, ses mécanismes, et la façon dont on allait pouvoir éventuellement contrer ses effets sur nous, ou la façon dont on allait pouvoir s'y adapter en pouvant le prévoir. Avant que l'effet de serre ne soit un concept, il n'existait pas dans la tête des gens, mais il était pourtant bien réel.

C'est pour ça que pour moi, "la réalité se place avant le concept" ou "le concept se place avant la réalité" n'a pas de sens. Ou alors il faudrait un mot pour "la réalité avant que nous en ayons conscience" (et ça, en l'occurrence, je le placerais ptêtre dans le monde invisible - réalité non conscientisée ?) et un autre mot pour "la réalité une fois qu'elle est admise dans nos consciences" (plutôt monde visible - réalité conscientisée ?).
Mais au final, il faudrait un troisième mot pour "réalité" qui inclut ces deux réalités-là. Un mot qui définirait le fait que [l'effet de serre pour l'exemple] existant avant et après sa conscientisation par l'être humain.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

(...)
Aparté : je suis un peu deg, ça fait 2 jours que je suis sur cette réponse et en fait les 3/4 de mon posts ne se sont pas enregistrées. :facepalm:
Mais c'est pas grave. Je reprends. :lunette:

Si j'entends parler d'une idée, je vais forcément penser à ses conséquences sur des personnes réelles ou potentielles, pas seulement dans mon petit cercle perso mais que je les connaisse ou non, parce que ben ça me semble évident quoi, de la même manière que je vais considérer si cette idée est en accord avec mes valeurs, me semble éthique, me parle, qu'est-ce qu'il ya derrière et d'où elle vient, qu'est-ce qui peut faire que je peux avoir "envie" d'y croire et en quoi ça peut poser problème...
ET OUI !! MOI AUSSI :d Quand je pense à une idée, je vais essayer de penser à ses conséquences sur toutes les autres personnes, et même à ses conséquences pour les animaux, pour les plantes, bref, pour "tout" et selon "tous les points de vue que je peux imaginer" (oui, imaginer, étant donné que je ne peux pas savoir ce que l'autre pense, ressent ou voit, tout ce que je peux faire c'est l'imaginer pour le prendre en compte dans ma réflexion ! :d ce qui me permet de dire que l'imagination est nécessaire pour comprendre le monde :d ce qui dans ma tête boucle une autre boucle en terme de "sens des mots", puisque chaque mot peut avoir plein plein plein de sens différents :dowant: .. :shifty:) , "tout" ce qui est accessible à ma conscience. (En cela, ça reste strictement "mon" point de vue, et en cela on fait tous et toutes exactement la même chose :lunette:).

Et du coup je vais me demander si cette idée parle à mes valeurs, si elle me semble éthique, tout comme toi :d ..., et donc je vais me demander "pourquoi cette valeur est importante pour moi", "qu'est-ce qu'elle recouvre", et j'en viens à écrire des pages et des pages pour expliquer que je pense que la "dualité" va dans le sens de "s'accorder", de "s'unir". Dans certains jargons spirituels, ça peut être dit, verbalisé, comme "nous ne faisons tous qu'UN", dans d'autres ça va être que "Dieu est Tout, et le but de la vie est de le rejoindre dans son unité et son amour", dans d'autres jargons ça peut être dit comme "soyons tous et toutes égaux, animaux y compris", ou encore d'une toute autre manière : "soyons d'accord sur le fait que nous ne sommes pas d'accord", ça peut même être compris à travers la maxime "Aime ton prochain comme toi-même"... !!... ... Je sais pas si je suis claire et si ce que vous comprenez en lisant cela est réellement ce que j'essaie d'exprimer (et si je suis aussi véhémente parfois dans mes discours, c'est parce qu'à chaque réaction que je reçois, je vois direct le point où "ah merde, j'ai utilisé tel mot qui peut potentiellement recouper telle réalité pour l'autre personne, alors qu'en je fais ce que je voulais dire c'est...." et bla et bla et bla... y'a pas assez de mots !! :d c'est juste là où "on dirait" que nous n'avons pas le même point de vue).

La bonne nouvelle c'est que j'ai l'impression de me rapprocher petit à petit de "l'essentiel" de "ce modèle non pas que j'invente, en fait, mais qui n'est que le résultat de tout ce que mes sens ont perçu depuis toujours, couplé à tout ce que mon cerveau est en capacité de rationaliser". :shifty:

:dowant: Je vous jure ça m'enjaaaaaillle !!!!! :dowant: :dowant: :d :unicorn:

Parce que j'ai écouté le podcast sur l'intelligence de Méta de choc, que m'a conseillé en 1ère page @Jessie. je crois, j'ai écouté l'épisode 2 et la moitié du 3, pas encore le reste, mais ce que ça dit m'a tellement MISE EN JOIE :d

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Jester.

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
247
3 144
204
@Fille du Feu C'est pas une légende, cette expérience sur les bébés a été menée par Frédéric II, empereur du Saint-Empire pendant la première moitié du 13e siècle. Le but n'était pas de montrer que les enfants avaient besoin d'amour d'ailleurs, c'était de voir quelle serait leur langue naturelle.
Un immense érudit par ailleurs, mécène pour les arts et les sciences, et un monarque étonnement pacifiste. Sa petite voix lui soufflait pas que des conneries
 
26 Septembre 2012
6 481
43 768
4 904
@Anechka il n'y a pas un souverain indien des dynasties musulmanes qui a fait ça aussi? Akbar le Grand il me semble
"To defend his stance that speech arose from hearing, he carried out a language deprivation experiment, and had children raised in isolation, not allowed to be spoken to, and pointed out that as they grew older, they remained mute."( après étant un lettré, il avait peut être entendu parler de l'expérience de Frederic II)
 

Anechka

Fiodorophage
28 Janvier 2021
247
3 144
204
@LovelyLexy Oui je ne suis malheureusement pas surprise qu'on trouve d'autres exemples, et ça rejoint aussi en partie la fascination et les "expérimentations" sur les fameux enfants sauvages...
 
  • Big up !
Réactions : LovelyLexy
2 Juin 2021
292
1 473
154
36
Ok donc je reprends.

@Anechka Ah oui c'était ça merci !! Ah bah tu vois, je préfère savoir qu'il a tiré ses conclusions en se basant sur un postulat moins cruel que "juste vouloir vérifier que les soins au bébé sont utiles" :cretin: Je me doutais bien que ça n'était pas un psychopathe dans l'âme :d

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
2 Juin 2021
292
1 473
154
36
Merci pour ta réponse !
, et par ailleurs j'ai l'impression d'assister à une conversation entre toi et toi-même par laquelle je me sens pas spécialement concernée malgré tes demandes d'avis
Ahahah tu m'étonnes :yawn: tu décris très bien ce qui ce passe entre "une façon de communiquer avec ses propres codes" et l'incompréhension que cela peut représenter pour la personne en face, qui a ses propres codes. Et clairement sur ce topic je me parle à moi même oui :lol: n00désolée (à tous.tes) du coup de ce "ton" qui peut ressortir de mes posts. La mise en page de mes posts c'est pour "appuyer sur certains mots ou concepts" pour mieux me faire comprendre, et surtout mettre de l'ordre dans mes idées, mais ça peut aussi donner l'impression que je me prends pour une maitre de conférences :facepalm:
Oui je me retrouve bien dans ce que tu décris de "l'enthousiasme" de tes debuts de recherches. Est ce que je peux te demander pourquoi tu t'es facepalmée à la relecture ? Au point de tout effacer ?

Sinon, moi vos idées/reponses aux questions suivantes m'interessent :
- pourquoi en tant qu'espèce humaine, on en arrive au "bord de l'extinction" actuellement ? (Ou pourquoi vous pensez que non, on ne va pas à l'extinction ou alors comment on s'en sort)
- est ce qu'il est possible de définir un point commun à tout ce qui est Vivant ? Si oui, lequel ?
- pourquoi est-on agressif ?
- a-t-on besoin de tout prouver scientifiquement ? (Votre avis sur celle ci m'intéresse énormément)
- selon vous, est ce que l'intuition est quelque chose de réel ?

Merci d'avance à ceux.celles qui voudront bien se prêter au jeu !..

Parce que je suis dans une optique de partage de nos points de vue. Pour l'instant je suis presque la seule à développer mon point de vue en long et en large, et ça peut donner l'impression que je "cannibalise" le débat, alors que ce serait vraiment + enrichissant d avoir une autre façon de voir les choses.
Alors si ça vous titille ces questions (vous pouvez n en prendre qu'une hein!), n'hésitez pas à venir donner votre image du monde, avec vos mots, vos liens à vous :d :ordi:
 
  • Big up !
Réactions : Myrtille Desbois

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes