Le FN et "l'IVG de confort" : "c'est dégueulasse" !

14 Février 2007
840
1 143
3 874
Romilly sur Seine
Temperance;2990342 a dit :
Oui, c'est peut être un faux débat, mais si on part du principe que le FN est le mal absolu et qu'on n'a même pas besoin d'y répondre et bien, ce n'est pas comme ça qu'on fera tomber MLP. Je regardais un extrait d'émission dans lequel elle disait qu'elle préférait rembourser des actes dont on ne pouvait pas se passer plutôt que de rembourser un acte dont on pouvait se passer". Sur le fond, en période de restriction budgétaire où pas mal de médicaments sont déremboursés, ça va toucher des gens, forcément. Et ce n'est pas en niant le fond du débat qu'on convaincra ses gens de voter pour des partis plus classiques. Ce que je veux dire c'est qu'il ne faut pas combattre le FN en soulevant de grands principes mais en acceptant que ce qu'elle dit peut toucher des gens et en montrant en quoi son raisonnement est éronnée. Je ne dis pas qu'il faut dérembourser l'IVG, je veux juste dire que le raisonnement de fond de MLP peut se tenir et peut parler aux français. Il part de l'idée que la grossesse est fondée sur une responsabilité et que ce n'est pas à la société de payer pour les conséquences de certains comportements. Je ne dis pas que j'y adhère, mais je dis simplement que certaines personnes peuvent y adhérer parce que son propos est construit, et c'est ce qui la rend dangereuse.
MLP est différente de son père parce que derrière le scandale, il y a toujours quelque chose de concret, une base de faits "correcte". Pour le halal par exemple, elle partait du bien être animal. Pour l'IVG, elle part du déficit et le fait qu'elle peut être éviter. C'est dans sa manière de dériver qu'elle est dangereuse. Le halal a dérivé sur la haine à l'encontre des musulmans et le débat sur l'IVG va soutenir son déremboursement et donc sa disparition. Je ne cautionne absolument pas ses propos, mais sa manière de faire de la politique est intelligente et arrivera à convaincre.

Ensuite, je suis d'accord que le vrai débat est sur la prévention.
(je sais pas si j'ai été claire, je veux pas passer pour une vilaine anti avortement, ni pour une mère la morale :shifty:)

Je suis tout à fait d'accord avec toi!

MLP est très douée pour la démagogie, prendre les problèmes par le bout qui lui permettra de caresser les français "dans le sens du poil" (au moins ceux qui n'essayent pas de réfléchir plus loin que ce qu'ils ont entendu de sa bouche et il n'en manque pas) c'est son dada, elle à l'art et la manière de défendre ses opinions. Et j'ai envie de dire que c'est heureux pour elle, parce que c'est son métier en tant que femme politique que de savoir parler et convaincre...
C'est à la limite aux journalistes et à ses opposants politiques que je reprocherais de ne pas suffisamment mettre en lumière les mauvais aspects qui se cachent derrière son apparent bon sens... En cela ils doivent absolument être traités comme n'importe quel autre parti, pour que leurs idées "dégueulasses" puissent êtres démontées méthodiquement et raisonnablement dans un réel débat démocratique.
 
7 Juin 2011
625
313
854
STRASBOURG
Je n'en peux plus de voir comment on 2012, la cause féminine est toujours en retard.

Quoi qu'on fasse, ça retombe sur les femmes. La contraception reste taboue (hier j'ai pris ma pilule dans le métro, un mec m'a regardée comme si j'étais une traînée).
 
16 Février 2009
1 480
18 095
5 694
Denis;2984478 a dit :
On sait que le FN propose le non-remboursement des interruptions volontaires de grossesses (IVG) en cas de problèmes budgétaires.

Comme si pondre des gosses faisait faire plus d'économie... :Pff:
 
17 Janvier 2009
624
931
4 894
St-Maur
Opium.;3015865 a dit :
Comme si pondre des gosses faisait faire plus d'économie... :Pff:

D'autant plus qu'il me semble qu'un suivi de grossesse, même non pathologique, doit coûter plus qu'une IVG (entre les échographies, bilans divers et l'accouchement en lui même).
Je trouve ça tellement hypocrite l'argument de l'argent ! Qu'elle avoue ce qu'on sait déjà, à savoir que ça la débecte :facepalm:
 
31 Août 2011
3 831
2 785
1 184
Strasbourg
Fillugo;3031185 a dit :
D'autant plus qu'il me semble qu'un suivi de grossesse, même non pathologique, doit coûter plus qu'une IVG (entre les échographies, bilans divers et l'accouchement en lui même).
Je trouve ça tellement hypocrite l'argument de l'argent ! Qu'elle avoue ce qu'on sait déjà, à savoir que ça la débecte :facepalm:

Mais arrêtez les filles, évidemment que l'argument de l'argent est valide, si on défend l'IVG, mais qui va payer nos retraites, hein ???

*blague douteuse inside*
 
30 Août 2011
5 164
10 371
4 084
Gandalf;3032748 a dit :
Mais arrêtez les filles, évidemment que l'argument de l'argent est valide, si on défend l'IVG, mais qui va payer nos retraites, hein ???

*blague douteuse inside*

Et puis les enfants, ça consomme, donc ça relance l'économie en fait ! Mais bon sang mais c'est bien sûr ! :d
 
22 Mai 2011
220
193
4 764
Paris
Lux[Anne];2986382 a dit :
Merci Pascale Clark, enfin quelqu'un qui réagit (je suis pas sûre qu'un journaliste soit tenu à l'impartialité, vu les propos des journalistes du Figaro...mais je me trompe peut être)

J'ai suivi des cours de sciences politiques, de journalisme et de droit aux Etats-Unis, donc je ne suis pas sûre que ce soit exactement pareil en France, mais il me semble que les journalistes ont des standards a respecter, dont le fait d'être objectif.

Par contre ce n'est plus le cas dans les parties "opinions" ou "édito". Et puis il faut aussi savoir que l'opinion du journaliste est impartiale selon le degré d'impartialité du média pour lequel il travaille. Dans le cas du Figaro, on retrouve donc des idées de droite de la part des journalistes, comme on peut en trouver de gauche dans Libé ou le Canard enchaîné...

Du coup, comme ici Pascale Clark anime une émission presque "d'opinion" plus que d'infos, ça ne me choque pas tant que ça d'entendre ses idées. Par contre, en tant que journaliste, elle aurait pu y mettre les formes, mais je la comprends en tant que femme d'être aussi révoltée sur ce sujet.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
14 Février 2012
113
78
1 124
Saint Sébastien sur Loire
amyhst;3033287 a dit :
J'ai suivi des cours de sciences politiques, de journalisme et de droit aux Etats-Unis, donc je ne suis pas sûre que ce soit exactement pareil en France, mais il me semble que les journalistes ont des standards a respecter, dont le fait d'être objectif.

Par contre ce n'est plus le cas dans les parties "opinions" ou "édito". Et puis il faut aussi savoir que l'opinion du journaliste est impartiale selon le degré d'impartialité du média pour lequel il travaille. Dans le cas du Figaro, on retrouve donc des idées de droite de la part des journalistes, comme on peut en trouver de gauche dans Libé ou le Canard enchaîné...

Du coup, comme ici Pascale Clark anime une émission presque "d'opinion" plus que d'infos, ça ne me choque pas tant que ça d'entendre ses idées. Par contre, en tant que journaliste, elle aurait pu y mettre les formes, mais je la comprends en tant que femme d'être aussi révoltée sur ce sujet.

Merci de m'éclairer :)
 
28 Avril 2011
8
640
0
cernay la ville
Molly12;2986229 a dit :
C'est vachement important ce que tu dis là, s'il y a trop d'avortements, dont certains auraient pu être évités, il faut peut être se demander comment faire pour que les femmes n'aient plus besoin de recourir à un avortement, qui n'est jamais un acte anodin. 'fin Big up quoi ;)


je n'ai pas lu tous les commentaires, je ne sais pas ce qui à été dit, je n'ai pas regardé la vidéo et je ne sais même pas exactement ce que propose le FN. Mais personnellement j'ai été choquée de voir des filles de 18 ou 20 ans venir se faire avorter parce qu?elles "croyaient que l'on ne pouvait pas tomber enceinte la première fois". Mais dans quel monde vivent-elles? On est pourtant informés à l'école, sur internet, c'est écrit dans des prospectus que l'on nous donne régulièrement, il y a des plannings familiaux, des centres d'accueils pour jeunes, des préservatifs sont distribués à l'école, dans les concerts, dans les mjc... Vraiment je ne comprend pas et je ne vois pas ce que l'on pourrait faire de plus.
Je comprend tout à fait qu'un accident puisse arriver, mais certaines en sont à 3 avortements alors qu'elles n'ont pas 25 ans. Là il y a un vrai problème, elles ne peuvent pas ne pas être au courant des moyens de contraceptions et je trouve que ce n'est pas au contribuable de payer pour l'immaturité de ces filles.
De plus il faut parfois faire payer aux gens pour que ceux-ci se sentent concernés.
Si c'était à moi que la décision devait revenir, je laisserai la gratuité pour les deux premiers avortements et je ferai payer à partir du 3ème.

Je rajoute que j'en suis à dix ans de vie sexuelle active et je n'ai jamais eu aucun problème, c'est donc que c'est possible.
 
29 Juillet 2006
7 239
2 720
6 044
...
paroxetine20mg.tumblr.com
salvia;3033768 a dit :
je n'ai pas lu tous les commentaires, je ne sais pas ce qui à été dit, je n'ai pas regardé la vidéo et je ne sais même pas exactement ce que propose le FN. Mais personnellement j'ai été choquée de voir des filles de 18 ou 20 ans venir se faire avorter parce qu?elles "croyaient que l'on ne pouvait pas tomber enceinte la première fois". Mais dans quel monde vivent-elles? On est pourtant informés à l'école, sur internet, c'est écrit dans des prospectus que l'on nous donne régulièrement, il y a des plannings familiaux, des centres d'accueils pour jeunes, des préservatifs sont distribués à l'école, dans les concerts, dans les mjc... Vraiment je ne comprend pas et je ne vois pas ce que l'on pourrait faire de plus.
Je comprend tout à fait qu'un accident puisse arriver, mais certaines en sont à 3 avortements alors qu'elles n'ont pas 25 ans. Là il y a un vrai problème, elles ne peuvent pas ne pas être au courant des moyens de contraceptions et je trouve que ce n'est pas au contribuable de payer pour l'immaturité de ces filles.
De plus il faut parfois faire payer aux gens pour que ceux-ci se sentent concernés.
Si c'était à moi que la décision devait revenir, je laisserai la gratuité pour les deux premiers avortements et je ferai payer à partir du 3ème.

Je rajoute que j'en suis à dix ans de vie sexuelle active et je n'ai jamais eu aucun problème, c'est donc que c'est possible.

Il faut savoir que la rapport à la sexualité et à sa propre potentielle fécondité est très complexe. On ne peut pas résumer les choses comme tu le fais. Les femmes qui avortent une ou plusieurs fois dans leur vie ont des raisons uniques, leurs raisons propres, intimes. On serait bien couillon de tomber dans le cliché de l'ignorance des moyens de contraception et de risques de grossesse existants. On peut tomber enceinte pour mille raisons diverses et bien souvent le problème est inconscient et inhérent à l'histoire de la femme ou de l'adolescente. Certaines femmes tombent enceintes sans l'avoir réellement voulu consciemment, mais inconsciemment il y avait un désir de grossesse, ou un désir d'enfant, qu'elles ne pourront ensuite plus appliquer une fois le "désir" réellement mis en pratique devant elles; d'autres savaient qu'elles prenaient un risque mais ne pensaient pas être "capables" de tomber enceintes comme les autres. C'est donc aussi un moyen de se prouver sa propre possibilité de pouvoir procréer, donc pour se prouver qu'on existe ou pour tester son corps, ou sa féminité ou sa capacité de femme; ce peut être aussi pour s'auto-punir dans sa propre sexualité ou féminité, ou une compulsion de répétition, bien connue en psychanalyse, notamment lors des IVG à répétition ou l'on réitère le même schéma parce qu'il y a en fond un véritable problème psychologique qui a besoin d'être déterré pour stopper le phénomène de destruction. Enfin il faut savoir que le rapport à la maternité est lui aussi très complexe, et peut être très ambivalent selon les femmes.

Et enfin tout simplement, pour beaucoup de femmes, ce sont des erreurs de parcours. Des erreurs comme l'on en fait dans la vie, sur une vie. Des accidents. On peut en avoir un, ou plusieurs. Tu dis que personnellement en dix ans de sexualité il ne t'est jamais arrivé un seul accident; grand bien t'en fasse. Ce n'est pas le cas pour toutes les femmes, et ça ne le sera jamais. Le domaine de la sexualité est bien trop complexe pour croire qu'il suffit de faire attention ou de connaître ce qu'il faut faire pour ne pas tomber enceinte; toutes les femmes n'ont pas un rapport à la sexualité réglé comme une horloge, et toutes ne passent pas par un parcours sans erreur ou sans embûche.

L'avortement a toujours existé et je pense qu'on aura beau toujours faire mieux dans le domaine de l'information et de la prévention, il y aura toujours des avortements. Parce que le problème est bien plus profond et personnel qu'on ne le croit. Et ce n'est pas en punissant les femmes qu'on résoudra les choses (ne se punissent t'elles pas assez, pour certaines d'entre elles ?). Personnellement, je pense surtout que les gynécologues, les infirmières en maternité ou les sage-femmes manquent cruellement de psychologie et de formation en psychologie dans un domaine où quasiment tout repose sur cela. En rester au domaine médical et aux seuls faits n'arrange pas la situation de ces femmes qui avortent plusieurs fois, et encore moins en les jugeant et en les considérant comme irresponsables ou immâtures.

Je précise que j'apporte ce témoignage parce que je suis amplement concernée dans ma propre histoire personnelle...
 
28 Avril 2011
8
640
0
cernay la ville
Tristana;3033843 a dit :


Et enfin tout simplement, pour beaucoup de femmes, ce sont des erreurs de parcours. Des erreurs comme l'on en fait dans la vie, sur une vie. Des accidents. On peut en avoir un, ou plusieurs. Tu dis que personnellement en dix ans de sexualité il ne t'est jamais arrivé un seul accident; grand bien t'en fasse. Ce n'est pas le cas pour toutes les femmes, et ça ne le sera jamais. Le domaine de la sexualité est bien trop complexe pour croire qu'il suffit de faire attention ou de connaître ce qu'il faut faire pour ne pas tomber enceinte; toutes les femmes n'ont pas un rapport à la sexualité réglé comme une horloge, et toutes ne passent pas par un parcours sans erreur ou sans embûche.


C'est pour cette raison que je comprend que l'on puisse avoir à avorter une ou deux fois. Mais je reste sur mes positions: pour avoir à avorter plusieurs fois il faut soit: être immature ou inconscient, soit avoir un problème psychologique (que tu décris très bien dans ta réponse) et dans ces cas là il faut que le personnel en contact avec les jeunes femmes en détresse puissent les diriger vers une personne compétente.
Je ne suis vraiment pas convaincue qu'il faille laisser tous les IVG gratuits pour régler ce problème et je suis sure que pour certaines personnes, le fait de devoir payer peut les responsabiliser.
 
29 Juillet 2006
7 239
2 720
6 044
...
paroxetine20mg.tumblr.com
salvia;3033862 a dit :
C'est pour cette raison que je comprend que l'on puisse avoir à avorter une ou deux fois. Mais je reste sur mes positions: pour avoir à avorter plusieurs fois il faut soit: être immature ou inconscient, soit avoir un problème psychologique (que tu décris très bien dans ta réponse) et dans ces cas là il faut que le personnel en contact avec les jeunes femmes en détresse puissent les diriger vers une personne compétente.
Je ne suis vraiment pas convaincue qu'il faille laisser tous les IVG gratuits pour régler ce problème et je suis sure que pour certaines personnes, le fait de devoir payer peut les responsabiliser.

Oui, il y a beaucoup à faire au niveau post-IVG. Je pense que le manque cruel de suivi psychologique à la sortie d'un IVG n'aide en rien les femmes à pouvoir comprendre ce qu'il s'est passé, donc à ne pas le reproduire. Il faudrait proposer automatiquement à toute femme venant de faire un avortement, un entretien psychologique, faisant suite à cet évènement, pour en parler, mettre des mots dessus, exprimer les ressentis - qu'elle pourrait évidemment refuser, librement. Je pense aussi au lien humain qui est très important. Il fait défaut cruellement chez certains gynécologues ou infirmières qui reçoivent les femmes sur le point d'avorter. Pouvoir s'entretenir avec la personne d'une façon humaine, s'abstenir de ressenti personnel, de jugement, de remarques négatives. Instaurer plus d'humanité dans les services où on avorte. Qui sont ces docteurs qui s'érigent en juge absolu ? Ces infirmières qui se permettent des regards méprisants ? Ce n'est pas leur métier. Dans le cas contraire, je pense par exemple qu'un gynécologue qui juge les patientes qui viennent avorter devrait s'abstenir de pratiquer l'IVG et ferait mieux de les réorienter vers un confrère. Vraiment.

Je ne pense pas personnellement que le fait de faire payer un IVG va responsabiliser les gens. Comment définirait t'on déjà, qui doit payer une deuxième ou troisième IVG, et qui ne le doit pas ? Faudrait t'il instaurer un quota d'IVG, un nombre maximum à partir duquel on paye ? C'est totalement surréaliste. Il faudrait définir en effet qui est irresponsable et qui ne l'est pas et au bout de combien d'IVG et nous entrerions là dans des considérations et des dérives morales et éthiques que je trouve plus que nauséabondes. Ces jugements humains n'ont en aucun cas à se mêler à la politique, au social et au médical.

Je pense que la proposition de faire payer une femme qui veut faire une IVG est désastreuse: Les femmes qui ne pourront pas payer devront donc rester enceintes et mettre au monde un enfant qu'elles n'auront pas désiré ? Ce qui est une véritable horreur, pour une mère qui n'a pas choisi de l'être et pour un enfant qui n'a pas été choisi mais imposé. La liberté de ne pas avoir d'enfant s'achètera, ce qui est extrêmement grave, en plus d'être un véritable bond dans le passé.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes