Raconte ta vie au boulot

7 Janvier 2019
659
5 859
754
31
@doomie malheureusement, je n'en sais encore rien. Je serai au fameux forfait-jour, le truc de cadres où tu t'organises a priori comme tu veux, mais en réalité c'est un peu la course à la présence. Après, je ne connais pas la culture de cette entreprise spécifiquement.
 
  • Big up !
Réactions : Taina. et Léona B.
7 Janvier 2019
659
5 859
754
31
@Cauliflower Je suis d'accord avec toi: en mettant dans la balance le fait d'arriver vers 8:30 + de réduire au max ma pause déjeuner, je me dis que je n'abuse pas trop. Mais on sait jamais comment c'est perçu par un chef, je trouve. Certains peuvent aussi le percevoir comme le fait de ne pas pouvoir faire de réunions avec moi qui débordent 17:30 etc et quand tu démarres un boulot c'est évidemment pas le message que tu veux renvoyer. Après, je veux bien aussi renvoyer un message de "hey si tu veux une salariée en bonne forme mentale et physique, laisse moi taper dans la baballe s'il te plaît".
Je pense suivre mon intuition avec ta confirmation d'en parler assez tôt (genre semaine 3), je trouve que ça peut instaurer une sorte de relation transparente aussi sachant qu'on n'est que tous les deux, mon futur chef et moi, limite je trouve ça important.

Merci pour vos réponses
 
  • Big up !
Réactions : Apep et Cauliflower
17 Juin 2017
325
2 835
814
Ca me rappelle ma collègue qui qui mettait la pression à son chef en réunion pour qu'on puisse partir à la piscine à 16h30 et ça marchait XD. Y a pas mal de choses qui passent avec l'humour aussi. Mais c'est sûr qu'il faut déjà appréhender l'ambiance du travail avant de pouvoir aborder le sujet ...
 
  • Big up !
Réactions : Screen et Apep
25 Juin 2016
23
40
1 064
27
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Saluuut,
On dirait effectivement que tu te retrouves dans une situation de burn out... Première chose, tu sembles avoir besoin de parler de ta situation pour te soulager (et c'est tout a fait normal!), tu pourrais prendre RDV avec un psy pour être suivie. Un burn out c'est destructeur, ça peut mettre beaucoup de temps pour se résorber et l'aide d'un professionnel est clairement un plus. Sache que si ce n'est plus tenable et que tu fais une dépression tu peux être arrêtée quelque temps pour prendre soin de ta santé mentale. Surtout ne démissionne pas !
Deuxième étape, je te conseille de te rapprocher de l'apec ou autre organisme pour faire un équivalent de bilan de competence. L'apec en fait gratuitement si tu es cadre. C'est moins un bilan de compétences qu'un test pour t'aider à te réorienter et savoir dans quelle voie t'orienter. Le rdv avec un conseiller de l'apec m'avait beaucoup fait de bien pour ma part. Si tu as travaillé 5 ans non stop tu peux prétendre à un mécanisme pour reprendre des études tout en touchant le chômage... tu devrais poser la question si tu commences à mûrir un autre projet pro !
Enfin dernier conseil qui pour ma part m'a fait beaucoup de bien : on est pas obligé de trouver à 100% satisfaction dans son travail. Je m'explique : avant j'étais dans une situation similaire à la tienne, avec du harcèlement en prime.. J'ai démissionné pour un boulot qui ne me passionne pas mais qui a l'avantage de me laisser du temps libre avec des horaires de bureau classiques. Donc je compense ce que je ne trouve pas dans mon travail avec des activités à l'extérieur : engagement associatifs, sport, activités créatives à la maison etc. Bref j'essaye de relativiser en me disant que je ne joue pas ma carrière avec ce poste. J'ai réalisé que je ne veux pas que ma vie se résume uniquement à mon travail. C'est un cheminement de replacer le travail dans sa vie !
J'espère que mon message va t'aider que tu vas trouver la force de chercher de l'aide ! N'hésite pas si tu as des questions, je suis passée par là il y a un an et sache qu'on peut faire évoluer sa situation !
Bon courage à toi :hello:
 
23 Octobre 2017
54
374
724
@Lidouchka
Merci pour tes conseils

Je me disais la même chose. Le boulot ne me passionne pas mais j'ai une vie assez riche pour pouvoir voir le travail comme un moyen de financer mes hobbies.
Sauf que ma chef me stresse de par son comportement.
Avant je bossais sous la supervision d'un autre associé mais il est parti à la retraite et elle a repris le flambeau.
C'est épuisant psychologiquement de devoir marcher sur des œufs avec quelqu'un d'aussi instable (autant elle peut me critiquer de manière infantilisante, autant elle peut me féliciter de manière effusive pour un truc bateau - c'est imprévisible !).

Aussi, je ne me considère pas au bord du burn out. J'ai l'impression que le burn out c'est pour les personnes qui bossent beaucoup ou qui sont surchargée.
Moi c'est juste que je me noie dans un verre d'eau car je ne suis pas motivée.
Au lieu d'anticiper les publications de posts LinkedIn par exemple, j'attends le dernier moment pour bâcler un travail qui sera critiqué par ma chef.

Mon post donne l'impression que j'ai trop de choses à faire alors qu'en réalité c'est un problème d'organisation multiplié par 10 car je n'ai pas envie de faire le travail.

Je pense que si j'étais dans une bonne équipe je serais capable de faire un travail rébarbatif. Et je serais moins stressée aussi.

Je ne sais pas en quoi pourrait m'aider un psy :erf: . La solution à ce problème serait de quitter mon boulot.

Pourquoi dis-tu qu'il ne faut surtout pas que je démissionne?

@lueure Oui je vais faire un bilan de compétences ! J'ai seulement peur de ne pas avoir appris assez en 5 ans. A 32 ans on n'est pas censée être directrice ou quelque chose de proche ?
 
  • Big up !
Réactions : lueure et Acerpalmatum
25 Juin 2016
23
40
1 064
27
@Lidouchka
Merci pour tes conseils

Je me disais la même chose. Le boulot ne me passionne pas mais j'ai une vie assez riche pour pouvoir voir le travail comme un moyen de financer mes hobbies.
Sauf que ma chef me stresse de par son comportement.
Avant je bossais sous la supervision d'un autre associé mais il est parti à la retraite et elle a repris le flambeau.
C'est épuisant psychologiquement de devoir marcher sur des œufs avec quelqu'un d'aussi instable (autant elle peut me critiquer de manière infantilisante, autant elle peut me féliciter de manière effusive pour un truc bateau - c'est imprévisible !).

Aussi, je ne me considère pas au bord du burn out. J'ai l'impression que le burn out c'est pour les personnes qui bossent beaucoup ou qui sont surchargée.
Moi c'est juste que je me noie dans un verre d'eau car je ne suis pas motivée.
Au lieu d'anticiper les publications de posts LinkedIn par exemple, j'attends le dernier moment pour bâcler un travail qui sera critiqué par ma chef.

Mon post donne l'impression que j'ai trop de choses à faire alors qu'en réalité c'est un problème d'organisation multiplié par 10 car je n'ai pas envie de faire le travail.

Je pense que si j'étais dans une bonne équipe je serais capable de faire un travail rébarbatif. Et je serais moins stressée aussi.

Je ne sais pas en quoi pourrait m'aider un psy :erf: . La solution à ce problème serait de quitter mon boulot.

Pourquoi dis-tu qu'il ne faut surtout pas que je démissionne?

@lueure Oui je vais faire un bilan de compétences ! J'ai seulement peur de ne pas avoir appris assez en 5 ans. A 32 ans on n'est pas censée être directrice ou quelque chose de proche ?
Reeee,

Alors non le burn out ce n'est pas une surcharge de travail. C'est plutôt quand tu t'investis beaucoup dans un travail sans bénéficier d'un retour proportionnel à ton investissement. Concrètement, c'est souffrir d'un manque de reconnaissance de son travail qui vient altérer la vision et la valeur que tu as de toi même, en dehors de la sphère pro, en tant qu'individu.
Et quand ton travail altère ton estime de toi, le mal est fait et changer de boulot ne règle pas le problème...

Il y a des psy spécialisés dans la souffrance au travail qui peuvent justement accompagner les personnes dans leur recherche de réorientation. De manière générale, tu me donnes l'impression d'avoir des questionnements sur ton travail et ta vie et l'aide d'un psy peut t'aider à y voir plus clair. Les réponses à tes questions tu les as déjà. Le psy te sert juste à entendre ce que tu as à dire.

Je te conseille de ne pas démissionner car c'est beaucoup plus difficile de trouver un emploi quand on est inactif pour de multiples raisons. Si tu es encore en emploi tu peux simplement dire que tu cherches à évoluer et à donner une nouvelle impulsion à ta carrière lors d'un entretien d'embauche (pas la peine de rentrer dans le négatif et la justification de la démission). En plus, le fait d'avoir le salaire qui tombe à la fin du mois te sécurise et te permet d'être moins stressée en entretien. Tu ne joues pas ta vie à chaque candidature puisque tu as un emploi dans tous les cas. Les recruteurs le sentent et cela te met en position de force.
Ne sous-estime pas le temps et la difficulté de retrouver un autre emploi ! Même avec un super CV sans trou et une super formation, cela peut prendre du temps.

Je suis d'accord avec toi sur l'importance de l'ambiance de l'équipe au travail. Garde en tête que cela peut faire partie des questions que tu peux poser en entretien d'embauche (quelles sont les méthodes de management utilisées pour manager l'équipe en terme de communication, de travail en équipe ? Quelle est l'ambiance ? Quid du turnover ?). Garde en tête qu'un entretien d'embauche c'est à double sens : les recruteurs cherchent à savoir si tu corresponds au poste et à l'inverse ils doivent te donner envie de travailler avec eux et de rejoindre leur équipe. L'entretien te sert aussi à te faire un avis sur les managers.

Personnellement je ne connais pas de directrice de 32 ans en dehors des personnalités des réseaux sociaux, exposées médiatiquement qui ne reflètent pas la réalité des personnes de 32 ans dans la société. Une carrière ça se construit, ca bouge, c'est jamais vraiment acquis avec les remoults que connaît le monde du travail aujourd'hui.... Deux choses face à cette idée :
- si tu deviens directrice à 32 ans tu viseras quoi comme poste pour les 30 années de carrière qu'il te reste derrière ? Tu te ferais chier dans ta vie pro si tu réalises tout à 35 ans et que tu n'as plus rien à atteindre.
- à quoi bon devenir directrice si tu n'aimes pas ton travail ? Personnellement, je ne pense pas qu'on puisse s'épanouir en poursuivant un objectif de forme plutôt que de fond.... juste pour se conformer à une convenance de réussite sociale. Concentre toi plutôt à faire la liste de ce que tu veux et ce que tu ne veux pas dans ton boulot (le test de l'apec t'aide à ça justement) et identifier quels métiers pourraient te correspondre en fonction de ça.

Dernière chose : une fois que tu auras entrepris la démarche de réfléchir à ce que tu veux vraiment dans ta vie pro et de te lancer dans les recherches d'entreprises et la rédaction de lettre de motivation, tu te sentiras mieux dans ton travail. Une fenêtre de possibilités va s'ouvrir devant toi et tu verras se dessiner de nouvelles perspectives. Ton quotidien te sera un peu plus vivable et tu trouveras la patience de boucler correctement ton poste actuel pour en commencer un nouveau....

J'espère que mes mots feront écho à ce que tu ressens...
N'hésite pas
 
23 Octobre 2017
54
374
724
@Lidouchka
Merci pour tes mots, c'est vraiment réconfortant.

Justement je ne m'investis pas vraiment dans mon travail. Comme je le disais dans mon post initial je me contente du strict minimum.

Comment retrouver confiance en moi ? Tu dis que changer de travail ne règlera pas le problème de l'estime de soi mais si je reste ici rien ne va aller en s'arrangeant.

Je pense que tu as raison concernant le fait d'avoir un salaire qui tombe à la fin du mois et qui est rassurant lors des entretiens. Je ne l'avais pas vu sous cet angle.
Disons que j'ai toujours eu un peu d'appréhension au moment des entretiens qu'on me dise :

"ah mais... vous êtes toujours en poste ? Donc votre supérieur ne sait pas encore que vous souhaitez partir puisque vous n'avez pas encore de préavis de départ ?" (et qu'ils anticipent que je vais peut-être leur faire le même coup, celui de passer des entretiens ailleurs pour partir soudainement).

Pour les directrices j'ai l'impression que c'est la suite "logique" après X années de travail (X = 5 ans). Je ne parle pas de devenir directrice dans un grand groupe mais dans les petites structures on est rapidement promus.
Je compare juste avec les directrices/managers autour de moi qui ont autour de la 30aine.

Ou du moins un poste de vraie "responsable" (celle qui prend les décisions, qui gère le budget etc.) tout ça je ne sais pas faire et surtout je ne me sentirais pas compétente. Imagine on me dit que j'ai 20 000€ de budget pour cette année en com et que je dois gérer ce budget au mieux (économiser si possible et avoir un super retour sur investissement).

Je serais terrifiée à l'idée d'investir dans un encart pub trop cher avec peu de visibilité ou de miser sur le mauvais événement ou de ne pas avoir anticipé des coûts annexes. Et le pire serait que mes actions marketing/com soient à côté de la plaque.


Je vais chercher le test de l'APEC pour voir ce que ça donne. Je vais également suivre un coaching pro histoire de ne pas laisser tomber par découragement cette envie de partir.
C'est juste que psychologiquement je suis sous l'eau.
J'ai déjà essayé de voir des psys mais je tournais en rond. Ce n'est pas qu'ils étaient mauvais, c'est moi qui reste enfermée dans ma spirale.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes