Challenge de lecture MadmoiZelle 2022

8 Février 2013
34
140
3 679
Bilan Juin : 50/100

Je suis dans les clous ! 50% à la moitié de l’année. J’ai presque terminé Pachinko aussi, mais ce sera pour le mois prochain.

Un mois où j’ai beaucoup lu sur l’immigration, la culture africaine et arabe (et asiatique si je compte Pachinko). Beaucoup de très belles lectures, et de belles découvertes d’auteurs.

54. Un livre publié dans les années 2000, 97. Un récit de vie, 100. Un tome 3
L’arabe du futur T3, T4, T5 de Riad Sattouf

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

41. Un livre dont le titre est long (plus de 7 mots)
10 minutes 38 secondes dans ce monde étrange d’Elif Shakaf

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

47. Une BD/Roman graphique historique
The best we could do de Thi Bui

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

34. Le dernier livre d’un auteur
Find me d’André Aciman

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

61. Une BD qui parle de LGBTQIA+
Aya de Yopougon de Marguerite Abouet

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

53. Un livre dont le personnage principal fait partie d’une minorité
Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

68. Un livre dont l’auteur partage ton signe astrologique
L’énigme de la chambre 622 de Joël Dicker

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

81. Un livre d’un auteur que tu as entendu en interview/conférence/table ronde
Changer : Méthode d’Edouard Louis

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
9 Mars 2013
996
7 684
4 064
Juin 2022 : sept livres lus dans le cadre du défi, 13 au total

28. Un roman qui parle de sorcières
L'été de la sorcière, Kaho Nashiki

Je suis tombée sur une critique du livre ici et j'ai eu envie d'en savoir plus. C'est une lecture agréable qui ressemble beaucoup à ce que je lis de ce pays en général.

34. Le dernier livre d’un·e auteur·ice
Téléréalité : la fabrique du sexisme, Valérie Rey-Robert

Le dernier so far, hein. Un ouvrage qui montre bien qu'on devrait reprocher à la téléréalité (Les Marseillais, les Chtis, les princes de l'amour, mariés au premier regard, familles XXL, Koh Lanta, Les Reines du shopping...) son caractère sexiste et lgbtphobe plutôt que sa bêtise. J'aurais bien aimé qu'elle parle davantage de certaines émissions, par exemple celles qui ont un contenu supposément progressiste (Queer Eye a été adapté en France à un moment, Drag Race France... ben ça commence maintenant...). Et des émissions un peu mieux considérées (???) comme MasterChef ou Danse avec les Stars. Ca me (re)donne envie de lire Andrea Dworkin.

40. Un polar/thriller
Commis d'Office, HL Cayre

Premier roman, suivi de quelques nouvelles avec le même personnage. L'anti-héros : un avocat de pacotille obsédé sexuel et alcoolique qui se retrouve embringué dans différentes affaires et finit toujours par s'en sortir parce qu'il a beau être un gros con, c'est aussi un petit malin (et, ce qu'il cache encore mieux, il aurait au fond du fond un coeur en or et une éthique professionnelle chevillée au corps bien qu'hétérodoxe). Je pense que j'ai encore préféré Ground XO, sur le monde du rap et du cognac (je crois qu'HL Cayre a eu une bourse de l'équivalent Pernot Ricard du cognac pour écrire ce livre). C'était marrant.

44. Un livre qui a reçu un prix
La Daronne, HL Cayre (prix du polar européen + Grand Prix littérature policière)

Eh ben j'ai vraiment apprécié! Pas loin de penser que ça me plaît autant que Fred Vargas du temps où ça me plaisait. C'est bien écrit, l'autrice pose vraiment un univers. Elle semble apprécier les anti-héroines autro-destructrices (j'ai lu un de ses autres livres et c'est le même type de narrateur, mais un homme, avec du coup en plus des saillies sexistes dont je ne sais pas trop quoi penser). J'ai un peu eu le tournis quand la daronne nous expliquait ses combines pour faire passer le shit et sauté des paragraphes (les heists, j'ai du mal dans les films, alors dans les livres...). Mais l'attention portée à la langue, de l'administratif au jargon des dealers, ça, j'ai vraiment aimé.

79. Un livre écrit par un·e auteur·ice appartenant aux peuples premiers (ex: aborigène, maori…)
Homo Sapienne, Nivaq Korneliussen

Tellement nul que hop, j'écris même pas de critique.

81. Un livre d’un·e auteur·ice que tu as entendu·e en interview/conférence/table ronde…
Le Génie Lesbien, Alice Coffin

Une super lecture de plage : c'est facile à lire d'une traite. Une réserve : elle estime que le terme "queer" sert à diluer la question lesbienne voire à invisibiliser les femmes queer. Je ne sais pas trop quoi en penser et je trouve que ça la rapproche des féministes matérialistes qui voient effectivement Judith Butler et la mouvance queer d'un mauvais oeil (ou oublie qui profite du patriarcat et qui en est victime pour penser des identités fluides qui ne permettent pas pour autant d'échapper aux oppressions -donc à quoi ça sert ?)

83. Un album jeunesse
Un lapin, un lapin et un lapin, Lorna Scobie

Les dessins sont mignons (les gros yeux des personnages), la chute adorable. Pour autant, sur le thème de la venue d'un petit frère/petite soeur, j'ai largement préféré Un bébé ? Quelle drôle d'idée!, de F. Joly.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Livres lus / pays :
  • Canada 1
  • Corée >1
  • Etats-Unis >1
  • Finlande >1
  • France >1
  • Groenland 1
  • Irak 1
  • Iran 1
  • Italie 1
  • Japon >1
  • Royaume-Uni >1
  • Sénégal 1
  • Suède 1
 
28 Septembre 2015
2 030
8 764
2 074
28
@Slaw comme les avis peuvent être radicalement différents ! :eek: Moi Homosapienne c'était une lecture coup de coeur, que j'ai même relu avec autant de plaisir. Qu'est ce qui ne t'a pas plu ? le style peut être déroutant ?
 
9 Mars 2013
996
7 684
4 064
@PoussiM : alors, par où commencer ? :cretin:
Peut-être en attendais-je beaucoup car je crois me souvenir qu'il avait fait grand bruit à sa sortie.
Et comme tu dis, c'est principalement le style qui m'a déçue (difficile de juger en traduction, c'est vrai, mais quand même). Je l'ai trouvé extrêmement banal, aucune des trois (?) voix ne se distinguaient les unes des autres. J'ai trouvé le récit aussi bien écrit que les SMS (c'est-à-dire mal, alors que cette forme de communication, par sa brièveté, pourrait se prêter à la poésie). On m'avait promis une sorte de voyage entre trois langues (ok, deux en Français du coup), et les rares mots d'anglais étaient assez nuls (fuck, I know... ok, bof quoi).
Je n'ai pas été convaincue par la psychologie des personnages : leur angoisse existentielle m'a semblé plate.

Et qu'est-ce que tu avais apprécié dans ce roman, toi ? (demande sincère).
 
5 Décembre 2012
230
1 088
3 814
Je passe ici pour un bilan (peu fourni) du mois de Juin:

24. Un livre dont la nationalité de l’auteur·ice commence par la lettre C: Brothers, Yu Hua (Chine)
Roman très prenant (heureusement d'ailleurs puisqu'il fait 1000 pages), je n'ai pas pu le lâcher. Il retrace la vie de deux (presque) frères, depuis leur enfance en pleine Révolution Culturelle, jusqu'à aujourd'hui. L'un d'eux est doux et honnête, l'autre franchement pervers et opportuniste, et les deux essaient d'adapter leurs vies à l'ouverture au capitalisme (je vous laisse deviner lequel s'en sortira le mieux hein...!). Certains passages sont vraiment violents et misogynes - mais je pense qu'il faut y voir une critique de la mentalité ultra-capitaliste qui va jusqu'à considérer les femmes comme des produits.
Edit: Un truc qui me gêne par contre, c'est l'utilisation du handicap comme ressort comique...

31. Un livre écrit par un·e auteur·ice d'Amérique du Sud: Cadavre exquis, Agustina Bazterrica (Argentine)
Une dystopie dans laquelle les animaux sont apparemment devenus impropres à la consommation car atteint d'une maladie mortelle pour l'homme: les gens se tournent alors vers le cannibalisme, préférant manger les pauvres et les migrants plutôt que de se convertir au véganisme. Je ne mange moi-même pas de viande, mais j'ai tout de même trouvé le postulat de départ un peu grossier... :sweatdrop:
C'est un roman vraiment répugnant: on y détaille toute la chaîne de production de cette nouvelle viande et l'autrice pose un regard vraiment désabusé sur la nature humaine.

60. Un classique de non-fiction: A Room of one's own, Virginia Woolf
Classique des classiques, mais finalement je triche un peu car A Room of one's own se situe vraiment entre l'essai et la fiction... J'ai trouvé le propos vraiment brillant et parfaitement démontré - la préface donnait également de bonnes pistes d'analyse.

61. Une BD/roman graphique qui parle de LGBTQIA+: Heartstopper vol. 3, Alice Oseman
Je poursuis ma lecture d'Heartstopper. Maintenant que j'ai compris que la série s'adresse à un public très jeune j'ai fait la paix avec le côté un peu simpliste du scénario et des dessins; ce qui me permet de mieux rentrer dans l'histoire et de m'attacher aux personnages (qui sont vraiment adorables!).

72. Un récit de voyage: Voyage d'une Parisienne à Lhassa, Alexandra David-Néel
Premier récit de voyage que je lis, et premier livre d'Alexandra David-Néel. Je ne la connaissais pas du tout! Quelle femme! J'ai appris beaucoup de choses sur le Tibet (il faut dire aussi que je n'avais absolument aucune connaissance du sujet...) et j'ai aimé la personnalité et la détermination de cette voyageuse passionnée et de son fils adoptif (lui-même tibétain). On n'échappe pas à un ou deux commentaires un peu méprisants (on parle quand même d'une femme riche et blanche qui a pour but de pénétrer dans des territoires qui lui sont interdits), mais dans l'ensemble je l'ai trouvée assez respectueuse des traditions et de la culture tibétaines et j'admire sa façon de s'être si bien pliées aux us et coutumes du pays jusqu'à passer pour une locale.
Par contre c'est vrai que les récits de voyage ça me file pas la chair de poule non plus, je comprends pourquoi je n'en avais jamais lus avant et je ne réitèrerai pas l'expérience de si tôt je pense. C'est si long.

Bilan: 39/75
Lecture en cours: Cent ans de solitude, Gabriel García Márquez
 
Dernière édition :
12 Juin 2010
675
4 767
4 864
Petit bilan mi-Juin début Juillet:

31. Un livre écrit par un·e auteur·ice d'Amérique du Sud : Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler de Luis Sepúlveda (Chili)
Ayant vu le dessin animé quand j'étais petite je connaissais déjà l'histoire mais ça ne m'a pas du tout empêcher d'apprécier cette lecture :happy:

38. Un cosy-mystery : Les dames de Marlow enquêtent : Mort compte triple de Robert Thorogood
Malgré des héroïnes attachantes, l'histoire m'a parue longue et ennuyeuse.

52. Un roman qui parle d’écologie : On habitera la forêt de Esmé Planchon
Bon, il faut un peu forcer pour le côté écologie mais ça passe :lunette: Une bonne lecture, un style dont je n'ai pas l'habitude. J'ai aimé les références féministes de l'autrice.

53. Un livre dont le personnage principal fait partie d’une minorité : Heartstopper de Alice Oseman (Tomes 1 à 4)
C'était tellement doux :jv:

58. Un conte : Histoires de pains et de gâteaux de Isabelle Lafonta
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

63. Un livre où les animaux sont importants : Elle et son chat de M. Shinkai et Y. Tsubasa

64. Un livre de vulgarisation scientifique : Dans la combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne
Très dense mais intéressant (mais j'ai pas tout compris :ninja:)

90. Un livre coup de cœur d’un·e proche : Les corps abstinents de Emmanuelle Richard

100. Un tome 3 : Phobos de Victor Dixen (tome 3)

88/100
 
28 Septembre 2015
2 030
8 764
2 074
28
Je suis à 30 livres lus pour le challenge .

Mes dernières lectures :

88. Un livre dont le titre ne contient pas de verbe : Le Chœur des femmes – Aude Mermillod ♡

Cette BD est une adaptation du roman de Martin Winckler. Jean est majore de promo, interne en médecine, pour valider son année elle doit faire un stage en gynécologie. Ce n’est pas ce qu’elle aime, elle ne veut pas écouter les femmes parler de leurs soucis et de leurs corps. Elle veut faire de la chirurgie, de la vraie médecine ! Les premiers temps dans ce service, elle est perdue, elle ne comprend pas, puis le docteur Karma lui apprend à écouter les femmes. De nombreux thèmes sont abordés : l’avortement, le viol, le désir d’enfant, l’intersexuation … Ce livre est très touchant, assez instructif et puissant. J’ai bien aimé les couleurs et le graphisme de l’autrice. Je vous conseille de lire aussi Il fallait que je vous le dise, une autre BD d’Aude Mermillod.

93. Le premier mot du texte n’est composé que d’une lettre : Les étincelles invisibles – Elle McNicoll ♡

Addie est autiste. Elle a onze ans et apprend à l’école que des sorcières ont été torturées et exécutées dans son village au Moyen-Âge. Elle est bouleversée et se passionne pour le sujet, elle lit de nombreux livres. Elle comprend alors que les sorcières de l’époque sont un peu comme elle : différentes des neurotypiques ; et elle fait le rapprochement entre le harcèlement qu’elle subit à l’école et ce qu’on subit les sorcières de l’époque. Ce livre jeunesse est une très belle découverte. J’ai été très touchée par le personnage d’Addie, j’ai été triste et en colère avec elle. L’autrice est autiste et décrit très bien les émotions, les sentiments, les bouleversements du personnage. Un coup de cœur !

34. Le dernier livre d’un·e auteur·ice : Je serai le feu – Diglee ♡

Ce livre est une anthologie qui réunit 50 poétesses classées par l’autrice en 6 catégories, par exemple Les filles de la lune, Les mélancoliques ou encore Les insoumises. Chaque poétesse est présentée par une petite biographie d’une ou deux pages puis par entre 2 et 6 poèmes illustrés magnifiquement par l’autrice. J’ai adoré picorer ces poèmes, découvrir de très nombreuses poétesses oubliées ou effacées de la littérature. Au travers des mots, j’ai ressenti la passion de Diglee pour la poésie et le gros travail qu’elle a effectué pour parvenir à ce bel ouvrage. C’est un livre à lire, à admirer, à offrir, à relire.

15. Un livre dont tu trouves la couverture magnifique : Ne m’oublie pas – Alix Garin ♡

La grand-mère de Clémence est atteinte d’Alzheimer, elle vit en maison de retraite et elle y est malheureuse, elle a déjà fugué plusieurs fois. Face au désespoir de sa grand-mère, Clémence décide, sur un coup de tête, d’enlever la vieille dame et de l’emmener voir une dernière fois sa maison d’enfance. L’histoire est un road-trip émouvant dans lequel Clémence est confrontée aux pertes de mémoires de sa grand-mère qui, parfois, ne la reconnait pas, et à des éclairs de lucidité où elle se rend compte de sa maladie. Mamycha m’a touchée en plein cœur ! J’ai beaucoup aimé ces 2 personnages plein d’humanité, toutes les émotions qui m’ont traversé, les dessins fins et les couleurs pastel qui accentuent la beauté du livre. Les thèmes de la vieillesse, de la famille et du temps qui passe sont très bien abordés. ‘’Trop tard arrive plus vite qu’on ne le croit… ’’. Un gros coup de cœur !
 
18 Août 2016
1 353
6 003
1 564
38
@Niemand je viens de prendre par hasard hitoire de l'amérique francaise. c'est marrant, je n'avais pas aimé du tout le nom du vent. je l'avais trouvé extrêmement basique, et ca ne m'avait pas donné envie de lire la suite.

je ne sais plus qui avait parlé d'elif shafak. je recommande très chaudement trois filles d'ève, beaucoup plus abouti.

sinon, je sèche toujours sur mes deux derniers thèmes. la bd sur le thème lgbt et le classique de la littérature jeunesse. je lis très rarement des bds et je n'ai pas d'idées pour la littérature jeunesse. quoique je vienne de commander le magicien d'oz illustré par benjamin lacombe.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Kazia et Niemand
5 Décembre 2012
230
1 088
3 814
@namaeganai Pour la bd sur le thème lgbt+, si tu lis l'anglais, la série Heartstopper est disponible gratuitement en ligne ICI. C'est un bon moyen d'essayer de voir si ça te plait, sans forcément avoir à te déplacer en bibliothèque, ou carrément acheter les livres.
 
  • Big up !
Réactions : namaeganai
18 Août 2016
1 353
6 003
1 564
38
@Tankli merci beaucoup! c'est que je suis difficile en plus: je n'aime pas les histoires se passant à l'école. encor moins quand il y a de la romance dans l'air. bref, le pitch me fait plus fuir qu'autre chose.

je pense que je vais utiliser un énième bonus: je suis en train de lire dreadnought, t.1 on suit l0histoire d'une femme trans qui n'a pas encore entamé sa transition. un super héros meurt devant elle et non seulement il lui file ses pouvoirs, mais elle se retrouve dans un corps de femme cis. ledépart et ses interrogations sont excellents.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes