Challenge de lecture MadmoiZelle 2021

9 Décembre 2018
29
210
189
Hello there ! J'ai trois mois de lectures à rattraper, zou :supermad: J'ai dépassé les 50 donc je switch sur 100, même si je ne les atteindrai pas :)

En juillet, j'ai lu :
- Le Manifeste des 343 : L'histoire d'un combat (BD), de Hélène STRAG, Adeline Laffitte, Hervé Duphot : 75. Un livre dont le titre contient un nombre
- Last Man, tome 3 : 80. Un livre écrit à 4 mains (6, en fait :cretin: )
- Harry Potter et l'Ordre du Phoenix, de JK Rowling : 31. Un livre de plus de 500 pages
- Le génie lesbien, d'Alice Coffin : 8. Un livre écrit par un.e auteur.ice LGBT+

En août :
- Sorcières, la puissance invaincue des femmes, de Mona Chollet : 98. Un livre publié chez une petite maison d’édition
- Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, de JK Rowling : 40. Un roman feel good (parce que c'est mon tome préf de la saga)
- Ms Marvel, tome 4 "Super célèbre", de G. Willow Wilson : 45. Un livre avec une couverture moche

En septembre :
- Le sexisme, une affaire d'hommes, de Valérie Rey-Robert : 99. Un livre qui contient moins de 10 chapitres
- Rien ne s'oppose à la nuit, de Delphine de Vigan : 87. Un livre avec un titre poétique
- Sur ma peau, de Gillian Flynn : 82. Un policier / un thriller
- Harry Potter et les reliques de la mort, de JK Rowling : 18. Un livre dans lequel la nature a une grande importance
- Peau d'homme, de Hubert et Zanzim : 59. Un livre qui fait voyager / qui t’a fait voyager

Hors-challenge, pas réussi à classer :
- Last Man, tome 4 à 11
- Ms Marvel, tome 5 "Guerre civile", de G. Willow Wilson

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
15 Mars 2014
31
131
2 189
Bruxelles
@namaeganai Je l'ai terminé hier et je ne suis pas encore sûre de ce que j'en pense. Je l'ai lu comme un YA (pas d'attente de développement des personnages secondaire ou d'une plume particulièrement belle) et j'ai trouvé que c'était un très bon page turner, un système de magie vraiment singulier, mais la toute fin m'a perdue, entre déception/incompréhension (par contre la prostitution forcée condamnée à peine deux minutes pour considérer à la fin que le tuteur fait ce qu'il faut pour les aider à se dépasser... très malaisant).
Donc c'est le cas étrange où c'était une bonne lecture pour ma part, mais je ne conseillerais pas nécessairement :hesite:
 
  • Big up !
Reactions : namaeganai
28 Septembre 2015
1 974
8 327
2 074
27
Mes 3 dernières lectures :


88. Le dernier livre paru d’un.e auteur.ice : Le palais des orties – Marie Nimier

Nora et Simon habitent avec leurs enfants dans une ferme où ils cultivent des orties. L’ambiance est sympathique mais on se serre les coudes, ce n’est pas facile tous les jours d’être paysans. Un jour, Fred, une woofeuse, arrive à la ferme pour aider et travailler, en échange du gîte et du couvert. Nora ressent une attirance grandissante pour Fred. Ce livre est le récit d’une passion entre les deux femmes, de leurs questionnements et de leur vie rurale. J’ai trouvé la première partie du roman un peu longue et lente, la seconde partie était plus sympa. Ce que je regrette c’est que c’est encore une histoire d’une femme hétéro mariée qui est ‘’détournée’’ de l’hétérosexualité pour vivre une aventure passionnée avec une autre femme. Les histoires d’amours purement lesbiennes sont encore trop rares.


60. Un livre dont le titre contient un verbe : Brûler, brûler, brûler – Lisette Lombé

Ce recueil de poésie regroupe des textes antiracistes, féministes et politiques. Des textes puissants, des textes qui claquent, des textes rythmés. L’autrice est slameuse et, en lisant les poèmes, j’ai presque entendu sa voix, ses intonations, le rythme et la diction. Même si je n’ai pas été touchée par tous les textes, c’était une lecture poétique agréable.


44. Un roman qui se passe à une période de fête (Halloween, Noël, etc.) : La papeterie Tsubaki – Ogawa Ito <3

Hatoko a 25 ans, elle tient la papeterie Tsubaki et est écrivain public ; c’est-à-dire qu’elle écrit des lettres d’amour, de rupture, de condoléances, … pour ses clients. Pour chaque lettre, pour chaque personne, la calligraphie a toute son importance, mais aussi le choix du papier, de l’encre, le timbre… C’est tout ce que lui a enseigné l’Ainée, sa grand-mère qui l’a élevée. Ce livre est une année à la papeterie Tsubaki, entre les rencontres avec les clients, les sorties avec ses ami.e.s et voisin.e.s. Toute l’histoire est rythmée par les saisons et les fêtes traditionnelles japonaises. On ne va pas se mentir, il ne se passe pas grand dans ce livre mais c’est justement tout le charme ! J’ai adoré l’ambiance intimiste du quartier, l’atmosphère apaisante liée à l’écriture et à la calligraphie, les personnages attachants, la découverte de la culture et de la gastronomie japonaise. Un coup de cœur !
 
5 Décembre 2012
204
883
2 964
Bon un peu en retard mais voici mon bilan du mois de septembre:

16. Un roman jeunesse: The Hobbit, JRR Tolkien
C'était divertissant, et j'ai franchement apprécié ma lecture. Alors bon, il n'y a absolument aucun personnage féminin même secondaire (à moins qu'on considère les araignées géantes comme des femelles?) - mais à la rigueur j'aime mieux ça qu'un personnage féminin écrit avec les pieds.
En tout cas une bonne porte d'entrée pour Tolkien, je verrai si je me motive à lire Le Seigneur des Anneaux.

20. Un livre avec un/des personnage(s) LGBT+: Anaïs Nin sur la mer des mensonges, Léonie Bischoff
Bon je vais dire ce que tout le monde a déjà dit mais: quelle beauté ce livre!!! Les couleurs, l'élégance des portraits, le symbolisme qui se cache dans chaque illustration... C'était vraiment incroyable comme expérience de lecture. Je connaissais déjà la vie d'Anaïs Nin pour avoir lu ses journaux, et l'histoire les suit assez fidèlement, avec une certaine dose de poésie et de mysticisme, déjà présents dans l'écriture de Nin mais qui se retrouvent exacerbés par le dessin de Léonie Bischoff. Vraiment superbe.

32. Un roman dont il existe une adaptation en film/série: La Faute de l'abbé Mouret, Emile Zola
Alors oui j'ai découvert qu'il y avait eu une adaptation en film avec Francis Huster dans les années 1970. Je crois que je commence à faire une overdose de Zola, l'histoire me semblait prometteuse (une réécriture du mythe d'Adam et Eve dans laquelle un jeune curé de campagne s'éveille aux plaisirs de la vie dans un jardin abandonné en compagnie d'une jeune fille n'ayant jamais reçu d'éducation religieuse), mais c'était très lent et désespérément pessimiste. Quelques très beaux passages néanmoins (les descriptions flamboyantes des vierges qui apparaissent à l'abbé lorsqu'il prie Marie :loveeyes:).
Par contre si vous comptez le lire fuyez l'édition du Livre de Poche annoté par Sophie Guermès bon sang!! Ses notes de bas de page divulguent toute l'intrigue??? Qui va mourir, quand et dans quelles circonstances etc. Ça m'a rendue dingue! Déjà que le livre était pas délirant de suspens, se faire gâcher l'histoire au bout de quelques chapitres à cause d'une note de bas de page c'est insupportable!

38. Un livre dont l’auteur.ice est connu.e avant tout pour autre chose (chanteur.se, peintre…): Le roi n'avait pas ri, Guillaume Meurice
J'aime bien Guillaume Meurice en tant qu'humoriste mais c'est le premier roman que je lis de lui. C'était franchement pas désagréable - une histoire inspirée de faits réels qui étudie le potentiel politique de l'humour et ses limites lorsqu'il est bridé par les puissants. En plus je venais de visiter les châteaux de la Loire avec mes parents donc j'étais encore plongée dans la Renaissance française, c'était très plaisant. :queen:

45. Un livre avec une couverture moche: La Végétarienne, Han Kang
Un livre vraiment étrange, sur une femme qui bascule lentement dans la folie à mesure qu'elle est confrontée à la violence des hommes de son entourage (son mari, son père, son beau-frère) et qui rêve de devenir une plante. Pour être honnête j'ai trouvé ça assez dérangeant et je ne sais pas trop quoi en penser.

Bilan: 39/50
Lecture en cours: Jonathan Strange & Mr Norrell (un beau bébé de 1000 pages...)
 
12 Juin 2010
646
4 602
4 864
Bilan de mes lectures de fin Août à Octobre (j'étais persuadée d'être un peu plus à jour, je n'ai aucune perception du temps :lunette:)

1. Un livre d’un.e auteur.ice d’Europe de l’Est ou centrale : La supplication de Svetlana Alexievitch
Recueil de témoignages de personnages ayant vécu la catastrophe de Tchernobyl. Une lecture vraiment bouleversante, mais aussi rageante quand on s'aperçoit à quel point la population à été, et est au moment au l'autrice vient les écouter, laissée dans l'ignorance et le dénuement. Ce qui m'a frappée aussi c'est la manière dont l'événement à été traité par les gens plus haut placés, ça m'a beaucoup fait pensé à la gestion du covid (l'utilisation d'un discours guerrier, des primes pour celleux qui devaient aller près du réacteur mais zéro équipement convenable, la minimisation du danger ((ce ne se voit pas à l'oeil nu donc ça n'existe pas)), les gens qui essaient de se décontaminer avec de la vodka, du lait et des choses plus dangereuses,...). Ce genre de détails m'a un peu déprimée, mais l'intégralité du livre est de toute façon assez dur donc bon ce n'était pas vraiment le pire.

37. Un livre dont la nationalité de l’auteur commence par la lettre B (Bolivie, Belgique, Botswana,…) : La femme panthère et autres contes du Bénin de Israël Mensah

39. Un classique français : Le ventre de Paris de Émile Zola
Toujours un plaisir de retrouver l'écriture de Zola :jv:

51. Une pièce de Shakespeare : Hamlet

57. Un livre avec un/des dragon(s) : Yume, le pays des rêves de Tanya Marciniak

64. Un livre qui fait partie d’une trilogie : Le maître des livres de Shinohara Umiharu (tome 11)
Ayant eu une petite panne de lecture, reprendre cette série m'a redonné envie de lire (et allongé ma wishlist :yawn:)

68. Un roman qui a remporté un prix (indiqué sur la couverture ou sur un bandeau) : Peau d’homme de Hubert et Zanzim
Pas un roman donc petite triche :ninja: Mais vraiment une bonne lecture!

70. Le premier livre d’un.e auteur.ice : Ma sœur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite :jv:

77. Un livre avec un animal sur la couverture : La mort et son frère de Khosraw Mani

78. Un livre écrit au Moyen-Age : La cité des dames de Christine de Pizan (1405)

81. Un livre écrit sous un pseudonyme : La page blanche de Pénélope Bagieu et Boulet
La fin m'a un peu déçue :erf:

84. Un livre qui traite de psychologie : De chair et d’âme de Boris Cyrulnik

88. Un livre écrit au XVIIIe siècle : « Je meurs d’amour pour toi… » Lettres à l’archiduchesse Marie-Christine de Isabelle de Bourbon-Parme
Recontextualiser plus de lettres aurait été plus pratique pour comprendre de quoi il était question (après ça n'a peut-être pas été possible mais du coup on est parfois un peu largué.e.s).

64/100
 
5 Décembre 2012
204
883
2 964
@Kazia T'en as pensé quoi de la cité des dames? ça fait longtemps qu'il est dans ma liste mais j'ose pas me lancer par peur que ce soit chiant à mourir... :sweatdrop:

@namaeganai C'est vrai que c'est très prenant, j'en reviens pas de l'étendue de cet univers!! Il me reste 50 pages avant la fin et même si j'ai vu la série je ne me souviens pas du tout de la façon dont ça se termine, j'ai hâte de voir ça.
 
5 Février 2015
2 601
28 191
2 654
32
Ile de France
Je n'arrive pas à avancer très vite - mais je pense que d'ici la fin de l'année j'aurais dépassé la moitié du challenge, ce qui fait environ 2 livres la semaine, c'est plutôt pas mal!

(Et oui, je rajoute les livres que j'ai lu pour mes devoirs scolaires, zéro shame :ninja: )

14. Une saga familiale / Une histoire de famille La Théogonie, d'Hésiode

Une longue épopée racontant la généalogie et les péripéties familiales des dieux de l'Olympe (j'ai un peu l'impression de tricher en la mettant dans le numéro 14 mais ça rentre alors voilà :rire: ).

Cette oeuvre est contemporaine d'Homère (plus ou moins). Je l'ai trouvée extrêmement dense, difficile à suivre, et plutôt pénible à lire en conséquence (c'est les passages misogynes qui sont les plus simples à saisir, c'est triste :lol: ) - en bref, c'est le genre de littérature qui est bien moins intéressante à lire que les commentaires professoraux qui viennent avec.

21. Un livre dont le personnage principal est une femme forte Digger, d'Ursula Vernon

(J'ai hésité à le classer dans la case BD - c'est à la base un webcomic, qui a été publié en entier, et qui est introuvable maintenant, snif. Mais on peut toujours le lire sur internet.)

J'ai vraiment beaucoup aimé cette oeuvre. C'est clairement une histoire faite au fur et à mesure de sa publication; l'auteure n'avait pas l'idée du scénario complet dès le début, et a improvisé de fil en aiguille. Mais quelle chouette histoire! Une grande aventure, pleine de monstres et personnages intéressants et variés, de cultures intéressantes qu'on découvre petit à petit via leurs interactions avec le personnage principal, avec une trame facile à suivre et captivante (même si la fin devenait un peu prévisible - mais c'était chouette d'avoir une histoire bien finie comme il faut). Les quelques maladresses de l'oeuvre ne gênent pas à la lecture, je trouve. Il y a beaucoup de personnages féminins, qui ne sont pas sexualisés, et qui n'ont pas une histoire ou un caractère qui dépendent d'hommes, c'est plutôt chouette. Si vous aimez l'héroic fantasy, ou jouer à des jeux de rôle, je recommande.

28. Un livre publié avant 1900 Poétique, Aristote

C'était intéressant, une réflexion assez facile à suivre sur l'art, la tragédie, ce qui fait qu'une oeuvre est belle et comment bien réaliser une oeuvre. J'ai trouvé que c'était intéressant à lire parce qu'elle a une place importante dans l'histoire des idées; mais je ne l'ai pas trouvé très révolutionnaire ni véritablement captivante (ce qui est assez normal).



Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

J'avance assez bien dans quelques autres livres, des recueils de poésie d'Emile Verhaeren, une petite pile de livres bouddhistes que je ne vais pas savoir où caser, une pièce de théâtre maya, et quelques vieux textes latins - je devrais avoir de quoi faire une nouvelle entrée tout bientôt!
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes